Dortoir de mon backpackers à Potosi, en Bolivie. La ville vit principalement de l’exploitation de ses mines d’argent. Au marché, on peut acheter de la dynamite aussi
facilement que ses fruits ou légumes du jour. Et certains touristes ne s’en privent pas, trop excités à l’idée de « pouvoir jouer » avec le feu… Sauf que ce matin là, j’ai moyennement
rigolé en découvrant ce petit sachet rose posé sur la tablette, juste à côté de mon lit (celui du dessus). Bon, c’est sûr, il manque le détonateur, mais quand même… c’est pas le genre de truc qu’on pose négligemment sur une table de nuit… Et en plus, si vous regardez bien sur la photo, juste à côté, il y a un briquet transparent. Promis, c’est pas moi qui l’ai posé là pour la photo! Il était vraiment posé là… Inutile de dire que le négligent propriétaire s’est bien gardé de se dénoncer… Ah, il faut savoir vivre dangereusement en tour du monde…

Le Salar d'Uyuni au-delà du réel...
L'enfer des mines d'argent de Potosi, en Bolivie

3 commentaires pour “Brèves de dortoir en Bolivie: qui a oublié son sachet de dynamite sur ma table de nuit?”




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge