L’Islande est une des plus belles destinations pour aller voir des cascades. Difficile de trouver un pays avec une plus forte concentration de chutes d’eau, toutes aussi spectaculaires les unes que les autres. Avec un territoire recouvert à plus de 11% par des glaciers, la fonte des glaces est un réservoir inépuisable pour alimenter toutes ces cascades. Voilà un petit inventaire parmi les plus belles cascades en Islande… Un bon fil rouge pour découvrir le pays à travers ses sites les plus spectaculaires. Attention! Ca mouille! Mieux vaut avoir un bon poncho de pluie pour s’en approcher au risque d’être complètement trempé!

Gullfoss

cascade-islande-gullfoss

Gullfoss, c’est une des cascades les plus connues d’Islande. Son nom signifie « chute d’or », en raison de l’arc-en-ciel qu’on peut souvent y voir quand il fait beau. La puissance de la cascade dégage un important volume de vapeur d’eau qui donne des couleurs irisées au ciel. Située à proximité de Geysir, Gullfoss a d’ailleurs donné son nom au « Cercle d’Or »: ces trois sites majeurs dans les environs de Reykjavik avec Þingvellir, Geysir et Gullfoss. C’est aussi l’écueil principal de cette cascade: avec une telle renommée, elle fait partie des endroits les plus visités d’Islande. Autant dire que l’été, il y a foule sur les chemins qui bordent la chute d’eau! Mais avec ses différents paliers, qui dégringolent à travers un canyon sur plus de 2km, le spectacle est tout de même au rendez-vous.

Seljalandsfoss

cascades-en-islande-seljalandsfoss

Seljalandsfoss est une cascade située dans le sud de l’Islande, le long de la route n°1. Ce n’est pas la plus exceptionnelle à première vue, mais son principal intérêt est que c’est la seule en Islande où l’on peut passer derrière la chute d’eau. Il y a un petit chemin creusé dans la falaise, qu’on voit bien sur cette photo. C’est assez glissant et mieux vaut prévoir un bon k-way mais c’est très impressionnant de passer derrière le rideau d’eau.

Vue depuis ma tente sur le camping de Seljalandsfoss

Vue depuis ma tente sur le camping de Seljalandsfoss

Mention spéciale pour le petit camping de Seljalandsfoss où on peut planter sa tente avec vue sur la chute d’eau qui se trouve juste à côté. C’est un bon endroit pour faire étape pour la nuit. C’est aussi pas très loin de l’embarcadère pour aller en bateau sur les îles Vestmann (15/20km). C’est de là que j’avais fait du stop pour aller prendre le bateau.

Skógafoss

Skogafoss-cascade-islande

Skógafoss est une des plus majestueuses cascades d’Islande. Elle se situe au sud du pays, le long de la route circulaire n°1 à 150km de Reykjavik. Elle est alimentée par la fonte du glacier Eyjafjallajökull, dont le volcan avait paralysé le ciel européen au printemps 2010. C’est une des cascades les plus populaires d’Islande, donc il y a du monde! Mieux vaut venir tôt le matin ou en fin de journée, car sinon c’est le défilé d’autobus toute la journée.

Les cascades qu'on peut découvrir sur le chemin de randonnée après Skogafoss

Les cascades qu’on peut découvrir sur le chemin de randonnée après Skogafoss

Je conseille de faire la randonnée qui démarre au sommet de la chute. On passe devant une vingtaine de cascades. Pour les bons marcheurs, on peut aller jusqu’au Fimmvörduhals, le col qui sépare les deux glaciers (compter environ 8h A/R). Sinon sur deux jours de marche (ou un jour pour les rapides), c’est possible d’aller jusqu’à Þórsmörk. Skógafoss est le point d’arrivée de la célèbre randonnée qu’on peut entamer sur 5/6 jours depuis le Landmannalaugar.

Comme à Seljalandsfoss, le camping est situé juste aux pieds de la cascade. Par contre, mieux vaut ne pas planter sa tente trop près, à moins d’avoir envie de voir l’intérieur ressembler aux chutes du Niagara… En tout cas, c’est agréable de s’endormir avec le grondement sourd de la chute d’eau au loin.

Svartifoss

svartifoss-cascade-islande-skaftafell

La cascade Svartifoss est située dans le parc national de Skaftafell, au pied du plus grand glacier islandais, le Vatnajökull, quasiment de la taille de la Corse. Il y a beaucoup de sentiers de randonnée pour tous les niveaux. Pour accéder à Svartifoss, il faut compter une bonne heure de marche depuis le parking ou le camping. La spécificité de cette chute d’eau ce sont les orgues basaltiques qui l’entourent. Ce phénomène géologique, assez courant dans les pays volcaniques, est formé par une coulée de lave refroidie lentement. Le parc national de Skaftafell mérite d’y rester au moins deux ou trois jours pour explorer les différents sentiers de randonnée aux pieds du glacier. Je recommande également d’aller faire du trekking sur le glacier, une super expérience!

Fagrifoss

La chute de Fagrifoss est située à proximité du champ de cratères du Lakagigar. Ce n’est pas très facile d’y accéder: elle est à une vingtaine de km au nord de la ville de Kirkjubæjarklaustur  (sud de l’Islande) et c’est une piste qu’on ne peut emprunter qu’en 4×4. Pour ma part, j’ai pris un tour organisé d’une journée avec la compagnie Reykjavik Excursions qui permet d’aller découvrir le site exceptionnel du Lakagigar et qui, en chemin, s’arrête devant la cascade. Cette difficulté d’accès se transforme aussi en gros avantage une fois qu’on y est: il n’y a presque personne, mise à part le groupe avec lequel on fait l’excursion. Le site est sauvage et grandiose.

Hengifoss et Litlanesfoss

La cascade de Litlanesfoss en Islande

La cascade de Litlanesfoss en Islande

Ces deux chutes sont à 45 minutes environ d’Egilsstaðir, au nord-est de l’Islande. J’y suis allée en auto-stop depuis Egilsstaðir car il n’y a pas vraiment de bus pour y aller, ou alors avec des horaires vraiment pas pratiques. Il faut compter 2h pour la balade à pied A/R pour voir les deux cascades. La première: Litlanesfoss, une chute entourée de colonnes de basalte.

hengifoss-cascade-islande

Plus loin, on tombe sur la chute de Hengifoss, superbe avec une succession de strates de couleur rouge dans le cirque creusé par la chute. Avec 120m de haut, c’est une des plus hautes cascades en Islande.

Dettifoss, Selfoss et Hafragilsfoss

dettifoss-cascade-islande

Dettifoss, c’est un monstre! J’ai rarement été autant impressionnée par la puissance d’une cascade. On se sent vraiment tout petit quand on arrive à proximité, abasourdi par le bruit assourdissant et trempé par l’écume de la chute d’eau qui arrose tout sur son passage. Mieux vaut y aller avec un bon k-way et un pantalon étanche! Et c’est à juste titre: Dettifoss est la chute d’eau la plus puissante d’Europe, avec un débit moyen de 200 m3/seconde. Elle mesure 45m de haut et 100m de large.

selfoss-islande-cascade

La cascade de Selfoss, en amont de Dettifoss

Mieux vaut prévoir une demi-journée entière sur le site, car ça vaut le coup de marcher un peu en amont de Dettifoss pour aller voir Selfoss: moins impressionnante, mais très belle. Pour ceux qui aiment bien la randonnée, c’est possible aussi d’aller jusqu’à la cascade de Hafragilsfoss, à 2km environ en aval. Par contre, le chemin est assez escarpé: on marche beaucoup dans les cailloux et il y a un passage où il faut grimper le long des rochers en s’agrippant à des cordes.

hafragilsfoss-islande-cascade

La cascade de Hafragilsfoss, en aval de Dettifoss

Goðafoss

godafoss-islande

A mi-chemin entre le lac Mývatn et Akureyri, sur la route circulaire n°1, Goðafoss, c’est la « chute des Dieux ». Elle tient son nom d’une anecdote historique: en l’an 1000, les chefs de clan Islandais décidèrent de renoncer au culte de leurs dieux nordiques pour se convertir au christianisme. L’un d’entre eux aurait alors jeté dans cette cascade les statues de ces dieux païens… D’où la cascade des dieux. Située sur le cours de la rivière glaciaire Skjálfandafljót, elle mesure 12m de haut et 30m de largeur. On la surnomme aussi la « mini Niagara » pour sa ressemblance aux célèbres chutes nord-américaines.

Kirkjufelfoss

kirkjufellfoss-islande

Kirkjufellfoss est une des plus belles cascades d’Islande, non pas en raison de la chute d’eau en elle-même, mais surtout de la montagne Kirkjufell à proximité. On dit d’ailleurs que ce serait la cascade la plus photographiée d’Islande ou en tout cas la plus populaire auprès des photographes et sur instagram. Elle est située sur la péninsule de Snæfellsnes, au nord-ouest de Reykjavik. Il faut une voiture de location ou bien faire de l’auto-stop pour y aller car il n’y a quasiment pas de services de bus.

Cette liste de cascades n’est bien sûr pas exhaustive. Je la complèterai au fur et à mesure des mes prochains voyages en Islande. Si vous en avez d’autres à suggérer, n’hésitez pas à les mentionner en commentaires. C’est un bon fil rouge pour tracer un itinéraire à travers le pays, qu’on peut compléter avec cette liste des sources chaudes en Islande.

Voyager en Islande carnet pratique:

Transports. Le plus pratique pour voyager en Islande, c’est de louer une voiture. Cela permet de voir un maximum de sites en un minimum de temps. Par contre, cela représente un budget un peu trop élevé si on est seul. Pour ma part, j’ai vu toutes ces cascades lors d’un voyage en solo de sept semaines en été 2016. J’ai combiné un forfait de bus qui permet de faire le tour de l’île avec pas mal de trajets en auto-stop et quelques excursions organisées. L’auto-stop fonctionne très bien en Islande, même si quelquefois il faut attendre longtemps sur le bord de la route car il y a peu de voitures qui passent. Combiner à la fois le bus pour faire les grandes étapes et l’auto-stop pour faire les petits trajets à la journée pour aller voir telle ou telle cascade ou autre site est une bonne solution.

Hébergement. En été, la meilleure solution, c’est de faire du camping, car les hôtels sont très chers et complets longtemps à l’avance. Par contre, pour les autres saisons, il n’y a pas d’autres solutions que les hôtels ou airbnb car les camping sont fermés. Pour avoir de meilleurs prix, je conseille plutôt de réserver longtemps à l’avance. Vous pouvez faire une recherche d’hébergement sur ce site spécialisé sur l’Islande ou sinon sur Booking, que j’utilise d’habitude pour voyager.

Les plus belles cascades à voir en Islande




Article suivant

Découvrir la ville de Wakayama, un secret méconnu au Japon

Article précédent

Où se baigner dans des sources chaudes en Islande ?

15 commentaires pour “Les plus belles cascades à voir en Islande”

  1. Elles sont vachement bien les foss! Ça donne envie d’aller en Islande dis-donc! Les chutes d’eau ont toujours un truc magique.





  2. Belle sélection, l’Islande est vraiment une destination superbe pour les cascades et tous les autres paysages d’ailleurs.
    Moi j’ajouterais à la liste Bruarfoss entre Geysir et Thingvellir, une cascade secrète (on a galéré à la trouver » aux superbes couleurs bleutées et Hraunfossar dans l’Ouest, une cascade qui s’écoule de la lave, j’ai adoré.
    Estelle – Curiosity Escapes Articles récents..Fjaðrárgljúfur, notre pire journée en IslandeMy Profile





    • Sarah

      Répondre

      Oui super vue effectivement! Les nuits sous la tente n’étaient pas toujours top car il faisait assez froid et mon duvet était un peu juste, mais au moins des fois la vue au réveil était là pour faire oublier la « mauvaise » nuit 😉



  3. Oh oui, mais le rêve de se réveiller dans cette tente près de cette cascade ! (bon pour dormir peut-être un peu moins !)
    Ma préférée est celle avec les orgues basaltiques, tellement originale 🙂


  4. Je suis parti en Islande en hiver et c’est vrai que quand je compare la différence au niveau des photos mais aussi de l’ensoleillement, je me dit qu’il faut vraiment que je réitère cela, j’ai à peine profiter du cercle d’or car l’accès en bus tour opérateur était limité, pas de chance 🙁



  5. Jamais je ne me lasserai de l’Islande je pense. J’ai envie d’y retourner une fois mon nouveau joujou, le drône en main. Pour le simple plaisir de me créer mes souvenir en vidéo ^^



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge