Des shopping bags transformés en oeuvre d'Art à Alserkal Avenue Art Week

Des shopping bags transformés en oeuvre d’Art à Alserkal Avenue Art Week

Dubaï, l’Emirat de tous les records – gratte-ciel le plus haut du monde, centre commercial le plus grand du monde, hôtel le plus cher du monde…- est en passe de devenir une destination prisée pour les amateurs d’Art. Artistes, vendeurs et collectionneurs l’ont bien compris: c’est aujourd’hui dans cette partie du monde où se trouve l’argent et se dessine le futur. Pour les musées, il faudra plutôt aller dans l’Emirat voisin d’Abu Dhabi, qui va ouvrir son Louvre à la fin de cette année, et un Guggenheim en 2017. A Dubaï c’est plutôt la scène artistique contemporaine, avec ses foires et ses galeries. Là où le shopping tient lieu de loisir favori et où les émirs ne savent plus comment dépenser leurs pétrodollars, l’Art est en train de devenir la nouvelle tendance shopping. La saison de l’Art a lieu tous les ans au printemps, au mois de mars, avec une série de manifestations et festivals lors de la « Dubaï Art Season ». Mais sinon les galeries sont ouvertes toute l’année. « Bling-bling » et luxe tape-à-l’oeil ne sont d’ailleurs jamais bien loin.

Les grands rendez-vous: Art Dubaï et Design Days Dubaï

art-dubaiArt Dubai, qui a lieu chaque année mi-mars, est le plus grand marché d’art du Moyen-Orient. Du 18 au 21 mars 2015, les oeuvres de plus de 500 artistes ont été exposées, par 92 galeries, en provenance d’une quarantaine de pays. Fondée en 2007, la 10e édition d’Art Dubaï aura lieu du 16 au 19 mars 2016. On n’est pas obligé de venir là pour acheter… On peut juste regarder!

dubai-art-montageInfos et accès: Art Dubaï. Prix d’entrée: 12 euros.

Oeuvres exposées à Design Days Dubai

Oeuvres exposées à Design Days Dubai

Design Days Dubai est l’équivalent d’Art Dubaï, pour le mobilier. La 4e édition a réuni du 16 au 20 mars 2015 44 exposants internationaux, de 20 pays différents. Les voitures de luxe y sont exposées au milieu des oeuvres de design et les mini-jupes côtoient sans encombre les abayas. Un vrai condensé des contrastes de l’émirat pour le visiteur un peu curieux qui ne s’attarde pas que sur les oeuvres exposées. Le public et le décor font aussi partie du show! En 2016, la 5 édition aura lieu du 14 au 18 mars. A noter: du 26 au 31 octobre 2015 aura lieu la première édition de la Dubaï Design Week.

design-dubai-days-2Infos et accès: Design Days Dubaï. Prix d’entrée: 12 euros.

L’Art d’avant-garde: Alserkal Avenue Art Week et Al Quoz

alserkal-avenue-art-weekL’avant-garde artistique, c’est plutôt lors de l’Alserkal Avenue Art Week qu’on la retrouve. L’événement, qui a lieu mi-mars également, a lieu dans le Al Quoz District, un quartier d’avant-garde avec des galeries d’Art contemporain installées dans d’anciens entrepôts aménagés. Tendance bobo avec concept stores, c’est un quartier qui se visite toute l’année et c’est gratuit. Il faut trouver son chemin entre les hangars fermés et les voitures de luxe qui stationnent devant les galeries. On peut y faire des découvertes originales comme une galerie spécialisée sur la bande-dessinée au Moyen-Orient (Cartoon Art Gallery) ou une galerie d’Art où on peut peindre soi-même son oeuvre-d’Art (Jam Jar). On peut aussi s’amuser à essayer des robes de créateur dans les galeries de mode.

al-quoz-disctrict-dubaiInfos et accès: Alserkal Avenue

L’Art le plus authentique: Sikka festival et Bastakia

dubai-sikka-artL’Art qui m’a finalement le plus touchée et que j’ai trouvé le plus authentique, c’est au festival Sikka. De mi-mars à fin mars 2015, une cinquantaine d’artistes des Emirats Arabes Unis étaient invités à présenter leurs oeuvres dans les maisons du quartier ancien de Bastakia. Loin des gratte-ciels futuristes de Dubaï, c’est un quartier piéton avec des ruelles et des habitations traditionnelles avec des tours à vent (c’est au moyen de ses tours que les maisons étaient rafraichies avant l’invention de la climatisation). C’est un festival gratuit, à ciel ouvert, avec des concerts dans la rue et des jeunes artistes qui boivent le thé en faisant découvrir leurs oeuvres au public intéressé. Ici pas de bling-bling et de voiture de luxe tapageuses. L’Art y a plus la couleur du Moyen-Orient que dans les foires citées plus haut où les oeuvres présentées sont intéressantes, mais rentrent davantage dans le moule de l’uniformisation de l’Art contemporain. A Sikka on ressent l’importance de puiser dans ses propres racines et sa culture pour donner naissance à un Art original et créatif. L’Art s’achète, mais pas la culture.

dubai-bastakyia-sikka-art

Bonne adresse: la XVA Gallery, qui fait à la fois galerie d’Art, hôtel et restaurant végétarien. Très bien située dans le quartier de Bastakia, c’est un bon endroit pour venir flâner, manger ou loger si on s’intéresse à l’Art à Dubaï.

Dubai-Art6-001

La calligraphie arabe pour renouveler l’Art à Dubaï

dubai-art-calligraphieL’étape ne fait pas partie du traditionnel « parcours de l’Art » à Dubaï, mais elle mériterait d’y figurer. Au hasard d’une balade dans le quartier de Shindaga, sur l’embouchure de Dubaï Creek, je suis tombée sur la très belle maison du Cheik Juma al-Maktoum (visite gratuite). Outre une vue magnifique sur le vieux Dubaï, la maison présente une exposition sur la calligraphie arabe que j’ai trouvée très belle. L’Art apparait souvent là où on l’attend pas finalement. Nul besoin de dépenser des fortunes ou de rouler en voiture de luxe pour s’en approcher. Les tatouages au héné sont aussi un mode d’expression artistique à intégrer.

La calligraphie regagne d’ailleurs ses lettres de noblesses à Dubai avec un festival qui y est consacré: The Dubai International Calligraphy Exhibition, qui s’est tenu du 14 avril au 15 mai, juste après la saison de l’Art. L’événement mériterait d’ailleurs d’être mieux intégré dans la thématique artistique impulsée par le ministère de la Culture.

Le street-art comme la version moderne de la calligraphie

street-art-dubai-pro-art-galeryC’est une galerie d’Art qui mérite le détour: la Pro Art Gallery. Située dans le quartier de Jumeirah, cette galerie présente des peintures et sculptures de maitres comme Chagall ou Picasso et s’intéresse aussi au street art (oeuvres de Bansky). Un art que j’aurais souhaité voir davantage dans les rues de Dubai, mais la modernité et la propreté immaculée de l’Emirat richissime ne laissent pas beaucoup de place à ces artistes pour s’exprimer. C’est pourtant avec la calligraphie que le street-art a commencé…

 

Pour préparer votre voyage à Dubai:

  • Si vous souhaitez un contact de guide francophone sur-place, je vous recommande Alex: iskandarmatar(arobase)hotmail.com
  • Pour dormir dans un hôtel pas cher, situé dans le vieux Dubai, je vous recommande le Dubai Nova Hotel (40 à 50 euros la nuit) . Pour vivre l’expérience d’un hôtel de luxe aux pieds de Burj Khalifa et du Dubai Mall, essayez The Address Dubai Mall Hotel (à partir de 250/300 euros la nuit). Sinon voilà une liste complète d’hôtels à Dubai.
  • Pour trouver une formule avion + hôtel en promotion, allez voir sur le site GO Voyages, il y a beaucoup d’offres intéressantes.

 

 



 

Histoire, nature et gastronomie à Mantoue et Sabbioneta
10 bonnes raisons de tomber sous le charme de Naples

Trackbacks/Pingbacks

  1.  12 choses gratuites (ou presque) à voir ou à faire à Dubaï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge