S’incruster à la Garden Party de l’Elysée du 14 Juillet… sans invitation

Champagne à la Garden Party de l'Elysée

Jeune décorée de la Légion d’Honneur ? Happy few du gotha mondain ? Journaliste star de la télé ? Pas du tout, aucun des trois. Enfin pas encore… Juste nénette française bien dans ses basques. Et qui se dit: pourquoi pas trinquer à la prise de la Bastille in « THE place to be », au milieu des jardins de l’Elysée, pour la très fameuse Garden Party? C’est vrai, après tout, le 14 Juillet, c’est la Fête nationale, la fête de tous les Français, de toutes les Françaises…

Alors avec mon inséparable acolyte Emily joly, on se dirige en cette fin de matinée ensoleillée vers les abords de l’Elysée. Le Palais du Festival de Cannes, le Central de Roland-Garros ou les tribunes du Stade de France n’ont plus de secret pour nous, alors pourquoi pas tenter le « Château » de la République française ? Ceux qui prennent un risque perdent de temps en temps, ceux qui n’en prennent jamais perdent toujours…

Difficile par contre de rallier la demeure de M. Sarkozy en ce 14 Juillet. On a tenté d’entre-apercevoir le défilé dans la matinée sur les Champs-Elysées, mais côté Seine… Alors pour traverser de l’autre côté, c’est une autre histoire. Que des barrières partout et toutes les stations de métro fermées… Pfff… Déjà les pieds en compote lorsqu’on atteint le Rond-Point des Champs-Elysées. Et là, impossible d’aller plus loin. Encore des barrages et des policiers pour empêcher l’accès des badauds à la résidence de la présidence française. Le 14 Juillet, il faut montrer patte blanche pour atteindre les abords du Palais, enfin surtout un carton d’invitation magique. Et vu qu’on n’en a pas, et ben on est coincées derrière les barrières. Hommes et femmes endimanchés se pressent galament, carton blanc à la main, et nominatif en plus… Alors difficile de demander aux gens s’ils ont des invitations en trop, car de toutes manières, on pourrait pas passer vu qu’il faut aussi montrer sa pièce d’identité… On s’assoie tranquillement sur un coin d’herbe pour observer tout ce petit manège. Et là, je dois avouer que je suis pas loin du découragement moral. « S’incruster à la Garden Party… »: non mais quelle idée j’ai eu ?? Ok, le festival de Cannes et Roland-Garros, on y arrive, mais là tout de même, c’est l’Elysée! L’espace d’un instant, je me demande vraiment ce qu’on fout là, et tente d’entraîner Emily vers une terrasse de café où on pourrait enfin manger un morceau et boire un coup. « Mais non », me répond la miss hyper motivée: « si on est là, il faut au moins tenter quelquechose, et puis allez tu vas voir, on va y arriver!! on va y arriver!! »…

Avec Emily à la Garden party de l'Elysée

Le quart-d’heure de démotivation passé, on observe les allées-et-venues pour trouver « la brèche » dans laquelle on pourra se faufiler, on papote à droite à gauche, on prend la température… Et tout d’un coup, l’opportunité se présente. Un groupe de huit ou neuf personnes se présente aux barrières, pas de carton à la main, un type en uniforme vient les chercher. Sans trop réfléchir, avec Emily, on les suit comme « un seul homme », genre
on fait partie du groupe… Et nous voici à l’entrée de l’Elysée, devant les portiques de sécurité, où les membres de « notre groupe » passent un à un… Mais une des gardes
républicaines pose « la question qui tue » à un des mecs nous précédant: « Mais vous êtes combien ? Il s’arrête où votre groupe?? » Bing! Démasquées… Défense d’entrer…
« Bien essayé, mais on vous raccompagne à la sortie mesdemoiselles »… Ahlalala… Quelle déception… On prend piteusement le chemin inverse, et nous voilà dehors, juste devant
l’Elysée… Mais à l’intérieur du périmètre de sécurité!! Personne ne nous raccompagne jusqu’aux barrières. Alors on poursuit notre route le long du mur d’enceinte. Et là, on tombe sur trois personnes en uniforme, deux mecs, une nana. « Bonjour… Vous pourriez pas nous faire rentrer s’il vous plait ? On aimerait bien voir comment c’est la Garden Party… » Sourires amusés de nos interlocuteurs… « Ah bah non, ça va pas être possible, on vous connait pas », nous répond l’un d’entre eux. « Ah, bah moi c’est Sarah, elle c’est Emily, enchantées…. » J’ai toujours l’habitude de répondre du tac au tac, et une fois les présentations faites, le contact passe beaucoup mieux. « Allez, soyez cool, vous pourriez les faire rentrer… »: là, c’est la nana qui vient de parler, et c’est d’ailleurs elle qui convainc l’un de ses deux acolytes de nous prendre sous son aile et de nous permettre de rentrer!! Et nous voici trotinant dans les talons d’un des deux mecs, direction une autre entrée de l’Elysée, pas la même que celle où on vient de se faire jeter, forcément… « Bon alors laquelle est ma soeur, laquelle est ma cousine », nous sort-il en souriant… Et là, ça passe comme une lettre à la poste. L’uniforme de notre bienfaiteur lui suffit pour passer accompagné sans qu’on lui pose de questions. Et une fois franchis les portiques de sécurité, nous voici dans les jardins de l’Elysée!!! On prend congé de notre sympathique passeur, qui, d’ailleurs ne veut même pas de nos numéros de téléphone (tout ça pour dire à tous ceux qui s’imaginent que les mecs qui nous laissent passer c’est qu’ils sont forcément intéressés par autre chose: et bien PAS DU TOUT!!…)

Le buffet de la Garden Party

YES!! WE DID IT!! Avec Emily, on a juste envie de crier et de sauter partout tellement on est trop contentes, mais bon, ça se fait pas trop… On est à l’Elysée quand même… Putain, l’Elysée!! On a réussi à s’incruster à la Garden Party!! Vraiment, là, en toute modestie, on est trop fortes!! Et sourire jusqu’aux oreilles, on se dirige vers les pelouses, noires de monde. Tiens, cette belle black aux yeux verts, mais c’est Audrey Pulvar… Et là, juste
devant la fontaine, qui répond aux questions de la télé, c’est Jean-François Copé… Et plein de militaires Indiens avec de super beaux uniformes… Cette année, c’est l’Inde qui est à l’honneur pour les festivités du 14 Juillet. Assoifées et l’estomac dans les talons, on se précipite vers un des nombreux buffets. Rôti de veau et petits légumes, champagne rosé pour faire passer le tout, on refait vite le plein d’énergie.

Avec les beaux militaires Indiens à la Garden party

Et surtout, on dégaine nos appareils photos pour se faire mitrailler sous toutes les coutures. Devant la fontaine, devant l’Elysée, avec les Indiens, devant les buffets… C’est d’ailleurs un des sports national, de se faire prendre en photo, quand on est à la Garden Party. Tout le monde aborde tout le monde pour se faire prendre en photo avec tout le monde… Y a même les Indiens qui nous abordent. « Can we take a picture with you ? » « Oh, yes!! » Nous on est trop contentes de pouvoir prendre la pose aux côtés des beaux uniformes. Et c’est aussi un super prétexte pour aborder les gens. Et d’ailleurs, avec Emily, on a pas mal de succès. Y a plein de mecs qui nous abordent: « on peut se faire prendre en photo avec vous »… Et hop, on enchaine la discussion… Car, ça, on le dit pas dans la presse, dans les articles super convenus et super chiants sur le 14 Juillet à l’Elysée: la Garden Party, c’est un MEGA plan drague!! Et que des beaux partis… Président bidule, directeur truc-truc, responsable machin-chose… Enfin, je précise pour les filles intéressées, parce que moi, les beaux partis, ça me gonfle… Je préfère les aventuriers fauchés… Et en plus, avec Emily, pas le temps de trainasser à discuter sur la pelouse, on veut découvrir les salons du Palais.

Emily et François Fillon à la Garden Party

 

Mais là, on a tout de même une bonne raison pour s’attarder un peu. Juste devant nous, un gros attroupement. C’est François Fillon qui se prête au jeu des poignées de main et des photos. Entrées vers 14h, on est arrivées trop tard pour le Président, mais au moins, on a droit au Premier ministre. Très disponible et souriant, il prend la pose volontiers et j’en profite pour immortaliser la miss Emily bras dessus-dessous avec le chef du gouvernement.

Sur ce, direction l’intérieur de l’Elysée. Et nous voici dans la salle des fêtes, là où ont lieu les grandes réceptions et cérémonies d’intronisation des présidents de la République. Cool, avec ma robe rouge et blanc, je suis assortie aux tapis d’apparat. Je me fonds presque dans le décor. Et c’est là que se trouve le buffet spécial Inde, avec plein de spécialités exotiques et bien épicées. Ensuite, le jardin d’hiver, avec son toit en verre et ses lustres en crystal de baccarat… Le Salon Napoléon III… Le Salon des ambassadeurs où le président reçoit les lettre de créances des diplomates étrangers… Le Salon Pompadour, ancienne chambre de la maîtresse de Louis XV… Bon, là on est carrément dans le coin VIP de la Garden Party. Mais bon, deux sourires et quatre battements de cils aux gardes-du-corps, et hop… On fait le plein de dorures, de tapisseries et de champagne…


Petit détour par le perron et la Cour d’honneur de l’Elysée, séance photo sous toutes les coutures, of course, le tapis rouge des escaliers, les drapeaux tricolore et européen… C’est déjà la fin de l’après-midi, et on n’a pas vu le temps passer. Le Palais se vide progressivement. On en profite pour faire un dernier petit tour dans les jardins, les pelouses jonchées de serviettes en papier abandonnées par des invités pas si bien élevés que ça… Bon, avec Emily, on serait bien restées encore un peu, mais c’est l’heure de plier baggage… Et puis la journée n’est pas finie: tout-à-l’heure c’est Johnny Hallyday en concert sur le Champs de Mars, le feu d’artifice sous la Tour Eiffel, le bal des pompiers à la caserne du Vieux-Colombiers dans le VIe… Vive la Fête nationale! Vive la France! Vive le 14 Juillet!!!

 PS: « Ah bah ouais, mais si t’arrives à rentrer comme ça un peu partout, c’est bien parce que t’es jeune et jolie, moi c’est même pas la peine que j’essaye… » Ah, combien de fois, je l’ai pas entendu celle-là… Alors déjà, quand on n’essaye pas, c’est sûr qu’on risque pas d’y arriver, CQFD… Bon, OK, c’est peut-être un facteur facilitant d’être « jeune et jolie » pour s’incruster gratos un peu partout, mais pas plus que pour le reste des choses de la vie, comme un entretien d’embauche, la réussite d’une carrière, la rencontre de l’âme soeur… La tchatche, le culot et un sens affiné de l’observation, c’est beaucoup plus important que d’être « jeune et jolie »… Et d’ailleurs, on peut être « vieille et moche » et réussir à rentrer à la Garden Party de l’Elysée sans invitation… Je l’ai vu de mes propres yeux. Quand on était coincées derrière les barrières de sécurité, avant d’atteindre les abords du Palais, avec Emily, y avait une nénette genre 60 ans, très mal fagotée, qui tentait de se taper l’incrust avec nous… Et quand on s’est faufilées avec le groupe, et bien la « vieille et moche », elle s’est faufilée derrière nous… Et vous savez quoi la meilleure? Quand on s’est fait intercepter à l’entrée, les gardes républicains s’apercevant qu’on ne faisait pas partie du groupe, et bien la petite « vieille et moche », elle en a profité pour se faufiler à un portique de sécurité un peu plus loin, et elle est passée ELLE!! Incroyable! Génial! Ecoeurant! C’est justement le fait qu’on se soit fait chopées avec Emily qui lui a permis de passer en douce, vu qu’on a indirectement distrait l’attention des gardes républicains, occupés à nous raccompagner… Mais d’un autre côté, c’est vraiment bien joué de sa part… Chapeau Madame! Et c’est pas tout. La petite « vieille et moche », on l’a même retrouvée dans les salons VIP cités plus haut. Vraiment trop forte.

Alors tout ça, c’est vraiment pas pour laisser croire qu’on peut rentrer à la Garden Party comme dans un moulin…Faut un peu de talent et d’expérience. Mais finalement, ça me plait bien que pour le 14 Juillet, l’Elysée ne soit pas une citadelle assiégée en plein Paris. La Fête nationale, c’est quand même un peu la fête de tous les Français, et toutes les Françaises. Et quel plaisir de trinquer à la prise de la Bastille sous les fenêtres de M. Sarkozy… Tchin!!! Tchin!!!

La Garden Party est finie, mais nous on est toujours là...

 

À propos de Sarah

Journaliste et blogueuse globetrotteuse, Sarah voyage dans le monde entier et partage ses récits, conseils, et bons plans sur son blog voyage. Elle échange aussi son sourire contre des billets gratuits pour des concerts de rock ou des matchs de foot... Rejoignez-la sur son profil Google+
Ce contenu a été publié dans France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

23 réponses à S’incruster à la Garden Party de l’Elysée du 14 Juillet… sans invitation

  1. Emily Zanier dit :

    Quel magnifique récit de notre mémorable 14 juillet! Ca me rappelle une journée inoubliable.

  2. Marco dit :

    Alors là je n’ai qu’un mot : bravo ! JE suis épaté, bien joué les filles. Mais y’a quand même un vrai problème : comment arriver à faire mieux maintenant ?…

    • Sarah dit :

      c’est sûr, va falloir se creuser un peu la tête, mais on va trouver, on va trouver… maybe RDV le 4 juillet prochain à la Maison Blanche ??

  3. Laurence dit :

    Cette fois c’est dans un chateau (LE) et tjrs cette simplicité que j’apprécie tant en lisant le récits de tes (vos) périgrinations! encore bravo tout comme ton ‘PS’ très touchant! bises et à très vite pour un prochain épisode!

    • Sarah dit :

      merci laurence pour tes encouragements et ta fidélité… et la simplicité est aussi un des facteurs de réussite dans ce genre de « projets », rien ne sert de mentir et de raconter des bobards… c’est toujours la sincérité qui paye, bises

  4. rozéfré dit :

    Quelles chanceuses vous faites. Bonne continuation

    • Sarah dit :

      Merci beaucoup… mais attention, la chance ne fait pas tout… ou en tout cas, il faut la provoquer… sauter bien haut pour l’attraper en plein vol…

  5. escartefigue dit :

    franchement bravo!!! mais il y a juste une chose qui m’est vraiment insupportable chez les parisiens c’est que vous ne pouvez pas vous empêcher de parler en anglais dans chaque phrase! j’aimerais bien qu’un jour quelqu’un m’explique bien quel interet il peut bien y avoir à faire ça. franhchement vous trouver que ca fait plus cool de parler en anglais?
    ps : enfin ceux-ci étant dit bravo pour la débrouille

    • Sarah dit :

      alors, déjà, merci pour le compliment… et pour ce qui est de l’anglais, l’idée c’est pas du tout d’avoir l’air plus cool, c’est juste qu’il y a tout un tas d’expressions qui me viennent naturellement à l’esprit en anglais plutôt qu’en français… c’est le gros avantage d’être à paris: tous les films sont en VO au ciné donc on est habitué à entendre cette langue, et c’est une ville très cosmopolite avec plein d’étrangers, donc plein d’occas de parler anglais… et concernant cet article sur la « garden party » (ou peut-être devrais-je dire « fête de jardin »…?), je ne trouve pas avoir abusé d’expressions anglaises… pour moi « happy few » ou « the place to be » sont passées dans le langage courant français, comme le sont « rendez-vous » ou « deja-vu » chez nos amis anglais… et quand je laisse en anglais le « can we take a picture with you » des militaires indiens, c’est juste que je trouve ça bizarre de les faire parler en français car bien évidemment ils parlent en anglais, et ces quelques mots me semblent d’un niveau suffisament basique pour être compris par tous, y compris mes lecteurs pas très à l’aise avec la langue de Shakespeare… ps: mais pas de souci, et toutes les remarques, positives, comme négatives sont les bienvenues… à bientôt sur mon blog, j’espère…

  6. Cyrille dit :

    Bidonnant votre truc…. Chapeau. De l’art de vivre.

  7. lyse dit :

    bravo les filles – chapeau
    ah ça me rappelle… heu… bon
    allez continuez

  8. flo dit :

    Bravo, mais effectivment si on ose pas , et bien on ne risque pas d’y arriver !!!

    Top cool les photos
    flo Articles récents..Direction le sudMy Profile

  9. Gaëlle dit :

    J’ai découvert ton blog par hasard, et là je me dit: mais c’est gé-nial! Pourquoi ne pas y avoir pensé avant? pourquoi ne pas oser?! Quel cran et quelles récompenses que ces expériences de vie inattendues! J’aie l’idée de l’échange d’une place contre un sourire! :)

    • Sarah dit :

      merci gaëlle! tout est là en effet… il suffit d’avoir un peu de cran et d’oser faire des choses qu’on n’aurait pas l’habitude de faire…

  10. Piotr dit :

    Moi je dis… bravo ;)
    Le culot paye presque toujours ;)
    Piotr Articles récents..Culture : Film Japanese storyMy Profile

  11. C’est culotté, mais sacrément bien joué ;-) !!!
    LadyMilonguera Articles récents..Prague : horloge astronomiqueMy Profile

  12. Voyage Perou dit :

    Il fallait avoir du culot en effet, et d’ailleurs, Garden Party ou pas, quand on arrive à rentrer quelque part sans invitation, c’est toujours beaucoup plus drôle ;)
    Voyage Perou Articles récents..Page facebook Voyage PerouMy Profile

  13. Jerome dit :

    Mais comment je n’y crois pas une seule seconde à vos mascarades. Le mensonge était flagrant pour les places U2 de Moscou, mais là… c’est la meme!!
    Pour Moscou, on peut très facilement penser que vous avez déjà acheté les places avant meme de se rendre à Moscou. La pancarte traduite par le chauffeur (ou tout simplement par votre hote, encore mieux une traduction par ses propres moyens sur http://www.translate.google.fr), une écriture de nana, soit dit en passant; et dans ce présent récit, on pourrait tout aussi bien penser que vous avez été simplement invitées par votre frère ou un de vos cousins :)
    Elémentaire, mon cher Watson! (tiens, une expression française…)

  14. Jerome dit :

    Un commentaire « en validation »
    mais comme de parnazard :D

    • Sarah dit :

      ton esprit est vraiment complètement obscurci par la paranoïa mon pauvre jérome… évidemment que les commentaires sont modérés sur mon blog. comme sur tous les blogs d’ailleurs. une précaution indispensable pour éviter tout spam et propos injurieux… et tu t’étonnes une minute après avoir écrit le commentaire précédent que ton commentaire ne soit pas encore validé??? Mais figure-toi qu’il faut que je me connecte sur mon blog pour valider les commentaires en question, et ça ne peut pas se faire dans la minute!! fin de la discussion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge