Un dimanche en famille à la mer: plage et compétition de patinage artistique à roulettes


Ce dimanche matin, réveil à la Serena. Ville moyenne chilienne, à quelque six heures de bus au Nord de Santiago et au bord de la mer. Chic, je vais enfin pouvoir tremper mes petons dans l’Océan Pacifique!! Pas eu l’occasion jusqu’à présent: y a pas la mer à Santiago, et
Valparaiso est un port industriel, pas terrible pour se baigner.

Petit-déjeuner en solo le nez dans mon bol de thé à l’hôtel, quand une famille chilienne, les parents, et deux jeunes viennent s’installer à ma table. Brèves salutations d’usage tant mon espagnol est encore limité, et je me replonge consciencieusement dans mon Lonely Planet pour étudier mon programme de la journée. Je ne comprends bien sûr pas un traitre mot de leur conversation. Mais plutôt sûre de mon coup, j’élabore un petit stratagème pour établir le contact. Une famille passe un dimanche ensoleillé dans une station balnéaire… Mais qu’ont-ils bien prévu de faire ?? Ben aller à la plage non ? Ca tombe bien, moi aussi. Je peaufine un peu mon vocabulaire à l’aide de mon guide de conversation, et me lance tout de go: « Euhhh… (le tout en espagnol bien sûr) excusez moi de vous déranger, mais je voudrais aller à la plage, est-ce que vous connaissez une plage sympa dans le coin ? » « Blablablablablabla..nosotros..patatipata…playa sisi blablablablabla….. » Le père se lance tout de suite dans un grand discours enflammé… Bon, alors je capte pas tout, seulement l’essentiel: en gros, eux aussi ils vont à la plage et ils me proposent de venir avec eux. Trop cool!!


Et sitôt le petit-déjeuner englouti, vamos a la playa avec mes compagnons de la journée. Les parents, Guido et Yeny, avec leur fille Pamela, et son mari Alexis. Tous les quatre de Valparaiso. Ils sont là en quelque sorte pour un week-end de « travail ». Guido est
chauffeur de car, et il a conduit ici un groupe de fillettes qui participent à une compétition de patinage artistique à roulettes. Du coup, toute la petite famille en profite pour faire aussi le déplacement et se faire ainsi un petit week-end balnéaire… Si si, j’arrive à comprendre tout ça en espagnol, je fais des progrès… Enfin, le coup du car, je l’ai compris quand en sortant de l’hôtel, le père est venu chercher toute notre petit troupe… en car!! Et nous voilà juste nous cinq à bord de l’énorme véhicule. Tout un car pour nous tout seuls, juste pour faire les quelques kilomètres qui nous séparent de la plage. Trop fort, j’adore…


Mais arrivés à la plage, c’est un peu la déconvenue. Il fait un super beau soleil, mais il y a énormément de vent, qui fait qu’on se prend plein de sable dans les yeux… Pas très agréable. On se ballade un peu mais le vent est vraiment insupportable. Pfff… c’est pas
encore cette fois-ci que je vais tremper mes petons dans l’Océan Pacifique. Du coup plan de secours: comme mise à part la plage, y a pas grand-chose à faire à la Serena, ma famille d’adoption pour la journée me propose de les accompagner à la fameuse compétition de patinage artistique à roulettes… Bon, j’avoue, ça aussi, je l’ai compris en arrivant sur place. J’avais bien saisi qu’il s’agissait de quelque-chose d’ « artistico », mais pas de patinage, et encore moins de roulettes… Mais bon, une compétition de patinage artistique à roulettes, pourquoi pas ? De toutes manières, moi je suis toujours partante pour tout. Et plus c’est inattendu et surprenant, plus j’adore. Alors là, je suis servie. C’est sûr, c’est pas dans le Lonely Planet ça, la compétition de patinage artistique à roulettes…

Et encore un petit tour dans le car, et nous voici arrivés. Complexe sportif presque comme chez nous. Le stade de foot avec les matches du dimanche pour les gamins. Aires de jeux diverses et variées. Et la patinoire en plein air avec ses petits gradins. Les familles bien
installées pour encourager les fillettes. Justaucorps flashys, mini-jupes à volant et collants enveloppant les patins… Elles ont toute la panoplie des pros. The time of my life (Dirty Dancing), My Heart will go on (Titanic), Baby one more time de Britney Spears… Pas trop dépaysée par les bandes son choisies par les apprenties patineuses pour réaliser leurs chorégraphies.

Un dimanche familial qui se poursuit avec un bon déjeuner bien copieux, passage rapide au zoo, déambulations nonchalantes dans les rues ensoleillées de la Serena. Mes amis du jour reprennent le car pour Valparaiso. Et demain je poursuis ma route vers l’est, direction la vallée de l’Elqui, foyer de production du célèbre pisco chilien et un des lieux les plus réputés dans le monde pour les observatoires d’astronomie…

À propos de Sarah

Journaliste et blogueuse globetrotteuse, Sarah voyage dans le monde entier et partage ses récits, conseils, et bons plans sur son blog voyage. Elle échange aussi son sourire contre des billets gratuits pour des concerts de rock ou des matchs de foot... Rejoignez-la sur son profil Google+
Ce contenu a été publié dans Chili. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Un dimanche en famille à la mer: plage et compétition de patinage artistique à roulettes

  1. Ed dit :

    A quand des vidéos? Bien joué pour Twitter, c’est ça qui me donne l’idée de venir voir ton blog.

  2. Emily Zanier dit :

    Trop fort cette journée, ça devait vraiment être délire!

  3. Boris Espinoza dit :

    Bah quand passes tu á la Serena, on aurais du se connaitre, tengo un excelente amigo que te habria alojado, y al parecer me iré a vivir allá el proximo año, asi que estaré a pasos del buen Pisco

  4. Gérard dit :

    Coucou Sarah, pas mal ton blog. Je viens de prendre contact, à bientot.Bon vent!J’ai pas internet chez moi, vais à Maison cantonale.Moi je regrette ce que je n’ai pas fait depuis 20 ans.

    • Sarah dit :

      salut gérard, merci pour tes messages qui me font bien plaisir… c’est cool de pouvoir garder contact avec la famille par le net… à bientôt sur mon blog alors, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge