Un volcan explose en Islande et le Machu Picchu est dépeuplé…

 

La mondialisation a parfois des conséquences plutôt inattendues… Bon, je dois vous avouer, vu du Pérou, toute cette histoire de volcan islandais m’a parue bien incongrue… Informée au quotidien grâce à Facebook (mon premier « média » d’information en voyage… faudra un jour que je fasse un post là-dessus d’ailleurs…) et aux réactions en chaîne sur les « status » de mes amis, j’étais déjà épatée de voir à quel point ça pouvait foutre le bazar en Europe… Vu de loin, c’était même plutôt rigolo… Un peu de bordel désorganisé de temps en temps ça fait du bien non…? Mais j’étais loin de me douter que j’allais aussi être concernée par les conséquences de cette éruption titanesque…

23 avril 2010… Aujourd’hui, je vais voir le Machu Picchu, un des sites archéologiques les plus célèbres du monde… Malheureusement, le temps me manque et je suis obligée d’aller le voir en coup de vent. Mon avion part de Lima dans trois jours… Du coup, je dois faire l’aller-retour de Cusco dans la journée… Une longue journée tout de même… Départ 5h du matin, retour du 2h du matin…

Un taxi, deux bus, un Inca train… un peu de grimpette et me voilà devant la magnifique ville Inca, construite au XVe siècle. Whaouhhh… L’alliance du génie de l’homme et de la beauté de la nature donne parfois des résultats incroyables. Encerclé par une couronne de montagnes verdoyantes, le site est exceptionnel… La ville est construite aux pieds du Huayna Picchu, imposant pic qui se dresse vers le ciel. Je reste longtemps à profiter de ce spectacle, à peine dérangée par des touristes beaucoup moins nombreux que je m’y attendais.

Un peu plus tard, je pose d’ailleurs la question à un des guides du site. « Mais pourquoi y-a-t’il si peu de monde »? « Ah, c’est à cause de ce volcan en Islande… » « Hein??? » « Et bien oui, m’explique-t-il, il y a plein de groupes de touristes européens qui ont annulé leur visite car ils n’ont pas pu prendre l’avion… » Alors ça par exemple… J’étais à mille lieux de m’attendre à ça… Les cendres de cet incroyable Eyjafjöll (euh.. non, ne me demandez pas comment ça se prononce…) retombent indirectement jusqu’au Pérou… Et le malheur des pauvres touristes bloqués dans les aéroports européens fait le bonheur des touristes en gambade sur le Machu Picchu en cette fin du mois d’avril… Quand la mondialisation a des
conséquences comme celles-là, finalement, ça me plait bien…

Autre cadeau bonus… Ces quelques vers du poète Chilien Pablo Neruda, Prix Nobel de Littérature, que je ne cite pas pour la première fois sur ce blog et qui est toujours pour moi un vrai coup de coeur émotionnel…

« Le Machu Picchu est un voyage à la sérénité de l’âme, à la fusion éternelle avec le cosmos, là-bas nous sentons notre propre fragilité. C’est une des plus grandes merveilles d’Amérique du Sud. Un havre de papillons à l’épicentre du grand cercle de la vie. Un miracle de plus »…

Perou 6747

À propos de Sarah

Journaliste et blogueuse globetrotteuse, Sarah voyage dans le monde entier et partage ses récits, conseils, et bons plans sur son blog voyage. Elle échange aussi son sourire contre des billets gratuits pour des concerts de rock ou des matchs de foot... Rejoignez-la sur son profil Google+
Ce contenu a été publié dans Pérou. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge