Liverpool revient de loin. Avec la profonde crise des années 70 et 80, la ville avait sombré dans le chômage, la pauvreté et les violences urbaines. Une vraie descente aux enfers pour une cité qui avait pourtant été l’une des plus puissantes du monde au XIXe siècle. Aujourd’hui, avec son Waterfront entièrement rénové et des musées d’envergure internationale, Liverpool a retrouvé ses lettres de noblesse. C’est une renaissance, presque une résurrection. J’y ai passé quatre jours au mois d’août et j’ai adoré cette ville. Comme souvent, c’est dans les temps difficiles que se forgent les identités bien trempées. Liverpool, tout comme ses habitants, en est un très bon exemple.

Les docks rénovés du port de Liverpool

Les docks rénovés du port de Liverpool

Visiter Liverpool sur les traces des Beatles

visiter-liverpool-beatlesLa première chose qui vient à l’esprit quand on évoque Liverpool, ce sont les Beatles. C’est de là que sont originaires les Fab’4 qui sont devenus l’un des groupes de rock les plus populaires du monde. Tout commence en 1957 avec la rencontre de Paul McCartney et John Lennon. Ils décident de former un groupe avec George Harrison: les Quarry Men. Le son inhabituel de leur musique fait qu’ils sont recalés par plusieurs maisons de disque. Finalement repérés par un producteur, Brian Epstein, ils vont faire leur apprentissage musical à Hambourg de 1960 à 1962. A leur retour, avec un nouveau batteur, Ringo Starr, ils sortent leur premier 45 tours Love me Do en 1963, et c’est un succès phénoménal. Les tubes s’enchaînent et c’est le début de la « Beatlemania ». Les Beatles sortiront 12 albums entre 1963 et 1970, date de leur séparation. En à peine dix ans, ils ont révolutionné l’histoire de la musique.

liverpool-the-beatles-story-montagePour tout apprendre (ou presque) sur l’histoire des Beatles, il faut aller visiter The Beatles Story, le musée qui leur est consacré. L’entrée est un peu chère (15£), mais c’est vraiment bien fait. On y trouve plein de photos, d’instruments de musique, des costumes et des reconstitutions, notamment du fameux Yellow Submarine. La scène du Cavern Club, où les Beatles firent leurs débuts à Liverpool y est reproduite à l’identique. Un espace à la fin retrace les carrières solo qu’ont ensuite connus les Beatles après leur séparation. On sort de là avec des tubes plein la tête en chantonnant « ♫♫ We all live in a yellow submarine… ♪♫♫ »

liverpool-beatlesL’idéal après, c’est donc d’aller faire un tour sur Mathew Street, rebaptisée la « Beatle Street ». Presque tous les bars proposent de la musique live, et bien sûr, de nombreux groupes reprennent les Beatles. Très bonne ambiance le soir avec plein de fêtards dans la rue et de jeunes anglaises court-vêtues qui trébuchent sur les pavés avec leurs talons hauts. Le Cavern Club d’origine, où les Beatles ont fait près de 300 concerts entre 1961 et 1963 a été détruit, mais il a été reconstruit à l’identique, au 10 Mathew Street. Il y a de la musique live tous les soirs, et les fans s’y bousculent pour laisser un autographe sur les murs. Il y a aussi des vitrines de souvenirs juste à côté du bar. Pour ma part, j’ai préféré le Cavern Pub, juste en face, un peu moins bondé, et avec de la bonne musique live également.

liverpool-the-cavernLe filon marketing des Beatles est par contre un peu exploité à outrance sur Mathew Street. Juste à côté du Cavern Club, on tombe sur le Lennon’s Bar, le Beatles Bar… On a aussi la boutique de souvenirs « The Beatles Shop », l’hotel « Hard Day’s Night », et même un « Fab 4 » Kebab…

liverpool-beatle-streetDes agences de tourisme surfent aussi sur le filon de la « Beatlemania » et proposent pas mal de « Beatles tour » pour aller découvrir des endroits comme Penny Lane, Strawberry Field, ou les maisons d’enfance des membres du groupe.  Mais ça me semble un peu cher (entre 45 et 55£) pour ce que c’est… Mieux vaut se contenter à mon avis de visiter le Beatles Story et de trainer sur Mathew Street.

Le front de mer de Liverpool

Le Museum of Liverpool sur le Waterfront

Le Museum of Liverpool sur le Waterfront

C’est sur le Waterfront que Liverpool a amorcé sa renaissance. Reconnu en 2004 au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco, il a été complètement rénové. A l’embouchure de la rivière Mersey, face à la mer d’Irlande, c’est un très bel endroit pour se balader s’il fait beau, et c’est là aussi que se trouvent la plupart des musées de la ville (on peut s’y réfugier s’il pleut). Les trois bâtiments historiques du port de Liverpool, qu’on appelle « les Trois Grâces » (le Royal Liver building, le Cunard building et le Port of Liverpool building), contrastent avec l’architecture moderne du nouveau Waterfront.

Les Trois Grâces de Liverpool derrière les bâtiments modernes du Waterfront

Les Trois Grâces de Liverpool derrière les bâtiments modernes du Waterfront

Le mieux, c’est de commencer par le Museum of Liverpool, totalement dédié à la ville et son histoire. On y apprend plein de choses sur la Révolution industrielle, les luttes sociales et la violente récession des années 70 et 80. Au dernier étage, deux espaces sont consacrés l’un au foot, et l’autre aux Beatles. La musique et le sport sont un peu les deux religions de Liverpool!

Vue du Merseyside Museum et de la Tate Gallery sur Albert Dock

Vue du Merseyside Museum et de la Tate Gallery sur Albert Dock

Juste en face sur Albert Dock, le Merseyside Maritime Museum est très complet sur l’histoire du port de Liverpool. Il a connu un essor fulgurant au XVIIIe avec la révolution industrielle et le commerce triangulaire des esclaves avec l’Afrique et le continent américain. Au XIXe siècle, c’était le port le plus important d’Europe. Le musée comporte également des espaces intéressants sur les tragédies maritimes du Lusitania et du Titanic. C’est à Liverpool qu’était situé le siège de la White Star Line, l’armateur du paquebot. Au dernier étage, se trouve le musée international de l’esclavage.

L’Art contemporain a également sa place sur le front de mer de Liverpool avec le Tate Liverpool, déclinaison du célèbre Tate Modern de Londres. Henry Tate, qui a fondé à Londres une galerie d’Art, était en fait un homme d’affaires originaire de Liverpool. Le Tate Liverpool est un peu moins intéressant que celui de Londres, mais on y trouve tout de même une belle collection avec Klimt, Picasso, Magritte, Andy Warhol, Cézanne, Renoir ou Braque.

Le bon plan: ces quatre musées sont gratuits.

Deux clubs de foot pour une seule ville

Liverpool est la ville la plus titrée du championnat anglais, et elle abrite deux clubs de foot mythiques: le Everton FC, les « Blues », fondé en 1878, l’une des plus anciennes équipes d’Angleterre, et le Liverpool FC, les « Reds », fondé en 1892, et qui a un des plus beaux palmarès européens (5 Ligues des Champions). Liverpool FC a aussi connu deux des pires drames de l’histoire du foot: la tragédie du Heysel en 1985 lors du match contre la Juventus de Turin, et celle de Hillsborough où 96 supporters de Liverpool sont morts en 1989.

liverpool-foot-evertonLa rivalité entre les deux clubs est très forte, encore plus que celle qu’il peut y avoir à Londres entre Arsenal et Chelsea ou à Manchester, entre United et City. A Liverpool, il faut choisir sa couleur: bleue pour Everton, et rouge pour Liverpool FC. Les deux stades, Anfield pour les Reds, et Goodison Park pour les Blues, ne sont pourtant qu’à 15 minutes à pied l’un de l’autre. Ca vaut le coup d’aller faire un tour là-bas: aux abords d’Anfield, tout est rouge, que ce soit les pubs, les grillages, ou même les voitures garées dans les rues, tandis qu’aux abords de Goodison, tout est bleu. Attention à choisir une couleur neutre si vous allez vous balader dans les deux quartiers 😉

liverpool-foot-fcIl est possible de visiter les deux stades, mais le mieux reste bien sûr de pouvoir assister à un match si vous en avez l’occasion. Vous pouvez acheter des billets pour voir un match sur Ticketbis. Sinon il reste toujours l’option bar. Dans le centre de Liverpool, je vous recommande YeCrake, 13 Rice Street (John Lennon venait d’ailleurs souvent y boire un coup).

A voir aussi à Liverpool:

Liverpool a deux clubs de foot; elle a aussi deux cathédrales. C’est d’ailleurs la seule ville d’Angleterre à posséder une cathédrale catholique en plus de sa cathédrale anglicane. Comme les deux stades, les deux cathédrales sont à 15 minutes à pied l’une de l’autre, dans le quartier géorgien. De style très différent, elles sont à voir toutes les deux.

liverpool-cathedrale-anglicaneLa cathédrale anglicane, de style néo-gothique est la plus grande du pays, et la cinquième au monde. Elle a l’air de style ancien, mais en fait elle a été achevée en 1978, après 74 ans de travaux. Son architecte, Sir Giles Gilbert Scott est connu pour les fameuses cabines téléphoniques rouges d’Angleterre. L’intérieur est impressionnant pour l’immensité des lieux. Insolite: il y a un restaurant et une boutique de souvenirs à l’intérieur.

liverpool-cathedrale-catholiqueLa cathédrale catholique, dite métropolitaine, est quant à elle l’une des plus modernes du pays. Inaugurée en 1967, elle arbore des formes futuristes avec une tour en forme de couronne et de très beaux vitraux modernes. L’intérieur circulaire avec ses lumières bleutées dégage une forte sérénité.

La Walker Art Gallery est un des musées d’Art les plus fournis d’Angleterre. On en parle comme de la National Gallery du Nord avec des oeuvres du XIIIe siècle à nos jours. Très belles collections de peintures avec Turner, Rembrandt, Degas, Monet, Gainsborough, Courbet… Et aussi une belle salle de sculptures au rez-de-chaussée. Accès gratuit pour la collection permanente tout comme les expositions temporaires.

liverpool-walker-art-gallery

Chinatown à Liverpool est le plus ancien quartier asiatique d’Europe. Achevée en l’an 2000, l’arche est la seconde plus haute dans le monde en dehors de Chine après Whashington.

visiter-liverpool-chinatown

Saint George’s Hall: de très belle architecture de style néo-classique, cet austère bâtiment a à la fois servi de prison, de palais de justice et de salle de concert.

liverpool-saint-george

The Philharmonic Dining Room, 36 Hope Street: c’est un des plus beaux pubs de Liverpool. Les prix sont un peu chers, mais le cadre est unique. Aux toilettes des hommes, on y trouve de superbes urinoirs en marbre. Mesdames et mesdemoiselles, osez aller y faire un tour, la clientèle masculine du pub y est habituée 😉

liverpool-philharmonic

Liverpool, le revers de la médaille?

liverpool-merseysideTout est-il donc si beau et si parfait à Liverpool? La renaissance de la ville n’a-t-elle pas laissé des quartiers en déshérance? A vrai dire, en y étant restée seulement quatre jours, c’est difficile de porter un jugement général. Sur les quais de la River Mersey au Nord, il reste pas mal d’immeubles et d’entrepôts désaffectés. Mais rien qui ne respire la misère ou la pauvreté. J’ai été hébergée en couchsurfing (hébergement gratuit chez l’habitant) dans un quartier nord de la ville, pas très loin de Goodison Park, et je n’y ai vu que de jolies maisons ouvrières fraichement repeintes avec des fleurs devant les portes et des enfants qui jouent au foot sur le trottoir. Je n’ai donc pas vu le revers de la médaille qui doit sûrement exister dans certains quartiers. Quoiqu’il en soit, c’est une ville qui m’a beaucoup séduite et que je vous encourage vivement à découvrir! Liverpool, « The Pool, The Pool of Life, The Pool of Talent, The World In One City », pour finir sur son slogan très révélateur.

liverpool-maisons-ouvrieres-colorees

Liens pratiques pour visiter Liverpool:


 

petit-fute-guide-manchester-liverpoolSi vous avez un peu de temps (au minimum quatre jours) je vous encourage à profiter de ce voyage pour aller visiter Manchester, qui est à seulement 50km de Liverpool. Façonnée par l’industrie, le football et la musique, Manchester est en train de devenir un haut lieu culturel et artistique de l’Angleterre. En plus, le Petit Futé a eu la bonne idée de regrouper les deux villes dans un guide commun, très complet pour préparer votre voyage. Acheter le guide.


Epinglez-moi sur Pinterest 😉 → Après la crise, Liverpool revient de loin et connait une belle renaissance! Avec son Waterfront entièrement rénové, ses deux clubs de foot et l'héritage des Beatles, c'est une ville à découvrir...




Article suivant

Secret de beauté au Maroc: l'huile d'argan

Article précédent

Coup de coeur en Bulgarie pour la ville de Plovdiv

14 commentaires pour “La renaissance de Liverpool – Les Beatles, le foot et la mer”


    • Sarah

      Répondre

      cool! oui j’ai vu que tu as été aussi à liverpool et manchester! Je publierai mon post sur Manchester bientôt.


  1. Je ne suis pas particulièrement fan des Beatles mais je dois dire que Liverpool est une ville qui m’attire de plus en plus, entre son front de mer, ses musées… Cette ville sera sans doute l’une de mes premières destinations de WE prolongé après mon retour de TDM2 !
    Aurélie Articles récents..Petra, on remet ça !My Profile



  2. Janine

    Répondre

    Chère Sarah,
    j’aime bien ton blogue de voyage! Je suis triste que je n’ai pas été á Liverpool jusqu’ici, mais je veux bien aller ici! Premierement, je pense que tu as raison quand tu dis que Liverpool est célèbre parce que c’est l’endroit oú les Beatles ont été devenues. On peux dire que je ne suis le fan le plus grande des Beatles, mais je pense que je veux aussi aller au musée un jour. J’aime aussi bien que tu dis beaucoup sur les Beatles parce que je suis allemande et ici, en Allemagne, les Beatles sont aussi très célèbre, mais moi, pour exemple, ne les conaiss pas si bon. Je suis d’accord avec l’idée de visiter « Museum of Liverpool ». À mon avis, c’est un endroit oú on peux apprendre beaucoup de l’histoire de Liverpool. Je crois que le Museum Maritimé est aussi très interessante, mais pour moi, je ne veux aller ici. Les autres musée ne m’interessent plus. Quels musées est-ce que tu aimes plus? Pour moi, je n’aime pas le football très bien, pour ca, je ne m’interesse pour les clubs football de Liverpool. Je seulement m’interesse pour le Coupe du Monde et le Championnats d’Europe :P. J’aussi pense que l’architecture de Liverpool est très beau. Les cathedrales sont très uniques et les autres structure et tous de Liverpool aussi.

    En conclusion je veux dire que ton blog est très interessant et informative. 🙂

    Merci pour les information de Liverpool que je n’ai connu 🙂

    Janine

    PS: Je suis une élève de seize ans d’un lycée d’allemand. Donc, je m’excuse pour mes erreurs.


  3. Bonjour,

    Je suis en train de planifier un voyage en Angleterre, pour aller visiter ma famille.
    Suite à votre article, j’inclurais la ville de Liverpool dans mon itinéraire.
    Merci de partager votre expérience.


    • Sarah

      Répondre

      ok merci! allez faire un tour aussi à Manchester, ça n’est pas loin de Liverpool. Je n’ai pas encore eu le temps de publier mon article, mais ce sera bientôt!


  4. Super article ! Liverpool a l’air d’être une ville très intéressante ! 🙂 Votre article me donne vraiment envie d’aller visiter tous les lieux que vous décrivez ! En plus votre article est complet et très bien rédigé, c’est du bon travail, merci ! :p
    Sinon, nous sommes un groupe d’étudiants et nous avons du créer un site pour nos études, qui présente des lieux que nous avons visités. Alors si jamais vous pouviez prendre 5 min pour aller voir et dire ce que vous en pensez, ça serez vraiment cool, en sachant que notre site compte pour nos études. On vous remercie d’avance !
    https://traveldestinationssite.wordpress.com


  5. J’avais adoré cette ville, et ton article me donne envie d’y retourner faire un tour !
    L’atmosphère pub était totalement dingue !
    Je me souviens qu’on nous disait souvent de ne pas nous balader aux alentours d’Anfield hors jours de match car assez dangereux !
    Enfin bon, you’ll never walk alone 🙂
    Xav Articles récents..La musique à la Nouvelle-OrléansMy Profile



  6. Super ! Moi aussi ça me rappel de bon souvenir ! J’ai beaucoup aimé cette ville et ça fait plaisir de voir un article dessus. C’est pas souvent…
    J’en avais écrit un aussi, sur mon site qui est tout neuf. Oui je suis actuellement en tour du monde à durée indéterminée. 😀
    Je vais regarder ton article sur Manchester car j’y suis passé vite fais et j’ai étais plutôt déçus. Ton article va -t-il me faire changer d’avis ? 😉
    N


  7. Super ! Moi aussi ça me rappel de bon souvenir ! J’ai beaucoup aimé cette ville et ça fait plaisir de voir un article dessus. C’est pas souvent…
    J’en avais écrit un aussi, sur mon site qui est tout neuf. Oui je suis actuellement en tour du monde à durée indéterminée. 😀
    Je vais regarder ton article sur Manchester car j’y suis passé vite fais et j’ai étais plutôt déçus. Ton article va -t-il me faire changer d’avis ? 😉
    À bientôt, Simon
    du blog voyage, Un Voyage Sans Nom


Trackbacks/Pingbacks

  1.  La renaissance de Liverpool - Les Beatles, le f...
  2.  10 bonnes raisons d'aller à Manchester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge