tori-lac-kinrin-yufuin-kyushu

L’île de Kyushu ne fait pas partie des endroits les plus touristiques du Japon, et c’est pourtant là où j’ai démarré mon premier voyage dans l’archipel nippon. Fin novembre, début décembre, c’était une bonne époque pour y aller car les températures y sont meilleures que dans le reste du Japon. Située tout au sud du pays, c’est un peu la Côte d’Azur nippone, avec ses palmiers, ses plages… La comparaison s’arrête là, car pour le reste c’est plutôt volcans, montagnes et bains d’eau thermale. En cette fin d’automne il n’était bien sûr pas question de profiter des sites balnéaires, mais c’était une bonne période pour découvrir les sites naturels de l’île de Kyushu, embellis par les couleurs rouges des érables japonais.

Note: j’ai réalisé ce voyage dans le cadre d’un voyage de presse sur l’invitation de l’office du tourisme de Kyushu. Je n’en reste pas moins libre du contenu et des avis publiés.

Sakurajima et son volcan

Le volcan Sakurajima vu depuis la ville de Kagoshima

Le volcan Sakurajima vu depuis la ville de Kagoshima

Sakurajima, c’est un des volcans les plus actifs du Japon. Situé sur une île, face à la ville ensoleillée de Kagoshima, il crache presque en permanence des cendres et de la fumée et rentre en éruption de multiples fois chaque année. Hasard du calendrier, quand j’y suis allée, le haut du cratère était parfaitement dégagé et pas l’ombre d’une fumée. Ca n’était peut-être pas plus mal pour profiter du grand beau temps car sinon, il faut se protéger des cendres et les habitants sortent souvent leur parapluie pour éviter d’en être recouverts.

ile-kyushu-onsen-pieds-sakurajima

A l’arrivée du ferry (20 minutes de traversée depuis Kagoshima), se trouve le centre d’information de Sakurajima, avec une exposition sur le volcan. C’est possible d’y louer des vélos pour faire le tour de l’île ou de se renseigner sur les bus ou les chemins de randonnée. Juste à côté, il y a un ashi-yu, un onsen pour les pieds, c’est-à-dire un bain d’eau chaude thermale. Très bien pour se détendre les pieds avant ou après une longue balade autour du volcan.

kyushu-sakurajima-abri-antin-eruption

En se promenant sur l’île, on remarque de drôles d’abri-bus qui ressemblent un peu à des bunkers… Et bien ce sont des abris anti-éruption en fait! Et on peut aussi voir de longues tranchées creusées pour évacuer les coulées de lave vers la mer. Les habitants n’ont pas l’air pourtant plus inquiets que cela de vivre dans un tel environnement, et on peut remarquer aussi la petite touche humoristique des lampadaires à l’image du volcan.

Kirishima et ses onsen

Onsen devant la rivière Amorigawa à l'hôtel Myoken Ishiharaso à Kirishima

Onsen devant la rivière Amorigawa à l’hôtel Myoken Ishiharaso à Kirishima

Le parc national de Kirishima est un très bon endroit pour faire des randonnées et se baigner dans les onsen, ces sources d’eau chaude naturelles, réputées très bonnes pour la peau et la santé. La plupart des hôtels ont en fait leurs propres bains et c’est une des meilleures façons d’en profiter. Pour ma part, j’ai séjourné dans un ryokan, un hébergement traditionnel japonais, le Myoken Ishiharaso et j’ai adoré cette expérience. Situé sur les bords de la rivière Amorigawa, il comprend plusieurs onsen, intérieurs et extérieurs. Le cadre naturel est sublime et l’hôtel très bien décoré, dans le style japonais zen traditionnel.

onsen-ile-kyushu

Pour se baigner dans un onsen, il faut respecter quelques règles. Déjà on s’y baigne nu, et il faut s’être bien lavé avant d’y rentrer. On peut garder avec soi une petite serviette de bain, mais il faut savoir que la taille de celle-ci est plutôt minimale, plus petite qu’un torchon de cuisine. On ne peut pas rentrer dans l’eau avec et il y a peu d’endroits pour poser des serviettes, alors beaucoup de Japonais la posent simplement… sur la tête. La plupart des onsen sont séparés entre hommes et femmes, mais il y en a quelques uns qui sont mixtes. Au Myoken Ishiharaso, l’onsen extérieur près de la rivière est mixte par exemple… A vous de voir si vous voulez quand même y aller ou si vous préférez vous abstenir. Les femmes ont quand même le droit d’aller dans l’eau avec une serviette dans ce cas précis.

Le ryokan Myoken Ishiharaso près de Kirishima

Le ryokan Myoken Ishiharaso près de Kirishima

Dormir dans un ryokan, c’est en fait une expérience à part entière, bien au-delà de se baigner dans des onsen, mais j’y reviendrai dans un prochain article.

Gokanosho et ses montagnes

Vue sur les montagnes isolées de Gokanosho sur l'île de Kyushu

Vue sur les montagnes isolées de Gokanosho sur l’île de Kyushu

Autant le dire tout de suite, la région de Gokanosho et ses montagnes est difficile d’accès. Impossible d’y aller avec les transports locaux, et même en louant une voiture, ça me semble compliqué car les routes sont très escarpées, sinueuses et délicates à emprunter… Si vous souhaitez découvrir cet endroit, je vous recommande de faire appel à un guide local: vous pouvez contacter Hashizaki Schingo sur le site https://gokanosho.com/ .

kyushu-montagnes-gokanosho

C’est dans ces montagnes très isolées que se réfugiaient les clans qui perdaient des batailles contre leurs ennemis. Ici, personne ne venait les chercher!! Aujourd’hui, ils reste quelques villages isolés qui vieillissent et se dépeuplent peu à peu. C’est un Japon vraiment hors des sentiers battus à découvrir, avec pas mal de randonnées à faire dans les montagnes. Des ponts suspendus relient les versants opposés pour éviter de devoir redescendre dans la vallée.

Yufuin et son lac

Le lac Kinrin sous la brume à Yufuin sur l'île de Kyushu

Le lac Kinrin sous la brume à Yufuin sur l’île de Kyushu

Yufuin est une destination très populaire pour ses onsen. Située aux pieds du mont Yufu, c’est un lieu très touristique… Donc à éviter le week-end si vous pouvez. Moi j’ai eu un vrai coup de coeur pour le lac Kinrin. C’était un jour pluvieux et très brumeux quand j’y suis allée, mais finalement je pense que c’était encore plus beau avec ce temps. Avec les vapeurs du lac et le rouge éclatant des feuilles d’automne, c’était un endroit magique!

Couleur d'automne pour les érables japonais sur les bords du lac à Yufuin

Couleur d’automne pour les érables japonais sur les bords du lac à Yufuin

Carnet pratique pour un voyage sur l’île de Kyushu

Y aller: l’île de Kyushu compte trois aéroports principaux: Kagoshima, Nagasaki et Fukuoka. Ca peut-être une bonne idée d’y commencer un voyage au Japon en prenant un billet d’avion arrivant dans une de ces trois villes et repartant de Tokyo deux ou trois semaines plus tard, le temps de votre voyage. Après Kyushu, c’est possible de remonter en train jusqu’à Hiroshima, puis Kyoto/Osaka et enfin Tokyo. Vous pouvez comparer les offres de billets d’avion sur Skyscanner, Liligo et Bourse des Vols.

Se déplacer: pour découvrir l’île de Kyushu à son rythme, il est possible d’acheter un Kyushu Rail Pass: 15.000 yens pour 3 jours ou 18.000 yens pour 5 jours. Infos: http://www.jrkyushu.co.jp/english/index.jsp

Y dormir: le site de réservation d’hôtels le plus complet pour le Japon c’est Agoda. Sinon, vous pouvez aussi regarder les offres sur Booking, mais il y a moins d’hôtels qui y sont référencés.




A voir aussi: je n’ai pas eu le temps d’y aller lors de ce voyage, mais c’est difficile de parler de l’île de Kyushu sans évoquer la caldeira volcanique de l’Aso-san, une des plus grandes en activité au monde (128km de circonférence). Pour les amateurs de surf, il y a aussi le littoral de Miyazaki-ken. Pour un voyage plus urbain, il faut découvrir les trois grandes villes de l’île: Kagoshima, Fukuoka et Nagasaki. Funestement connue dans l’Histoire pour avoir été rasée par une bombe atomique le 9 août 1945, cette dernière a connu un beau renouveau, et c’est maintenant une métropole moderne à découvrir. En face de Nagasaki, j’aimerais bien notamment me rendre sur l’île fantôme de Hashima, abandonnée depuis 40 ans, et qui a servi de lieux de tournage pour le repaire du méchant Raoul Silva (Javier Bardem) dans le James Bond Skyfall.

A lire aussi: le blog de Béné, une Française qui habite à Fukuoka et raconte sa vie et ses découvertes sur l’île de Kyushu.

Plus d’infos sur l’île de Kyushu sur le site de l’office du tourisme du Japon.

L'île de Kyushu est située au sud du Japon et c'est une destination très nature à découvrir

Un tori sur le lac Kinrin à Yufuin, sur l’île de Kyushu

 

Article suivant

10 lieux à découvrir à Tottori… Un Japon hors des sentiers battus

Article précédent

Plage, fête ou yoga… Où aller à Goa en fonction de ses envies?

7 commentaires pour “Voyage nature à travers l’île de Kyushu au Japon”

  1. Super article !
    Comme je t’envie d’avoir pu te balader à Kyushu ! 🙂 C’est ma prochaine destination si tout va bien.
    J’ai super hâte de lire tes articles sur Tottori, Hyogo, Kyoto… et la suite évidemment. Si tu veux récupérer quelques photos n’hésite pas (je te ferai un envoi quand j’aurai fini mon tri^^)
    Céciセシリア Articles récents..MANGA, KASURI ET MOCHI SHABUMy Profile



  2. Salut Sarah,
    J’ai fais un road trip sur Kyushu pour mon 2ème voyage au Japon et tout comme toi j’ai beaucoup aimé ! Je trouve que la voiture est un excellent moyen pour visiter ce coin du pays car on peut vraiment accéder à des coins reculés qui sont fantastiques ! Et ce qui est sympa sur Kyushu c’est qu’il y a beaucoup moins de touristes, j’ai trouvé ça plus authentique ! Tes photos m’ont rappelé d’excellents souvenirs !
    Profite bien du Japon !


  3. Le Japon semble être une si belle destination ! J’ai très hâte de lire tes prochains articles sur le pays. C’est dans mon top 3 des prochains endroits que j’aimerais visiter. Cet article nous permet de voir qu’il y a bien plus que Tokyo et Kyoto qui sont ma foi des incontournables !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge