Aahhhh… Le carnaval le plus célèbre du monde… Toutoutou toutoutoutou toutoutou toutoutoutou… Un passage obligé pour mon tour du monde… Vraiment, je ne pouvais pas louper ça!! Et tout ce que je peux dire, c’est que je n’ai pas été déçue!! Une fête incroyable jour et nuit pendant toute une semaine… A vivre au moins une fois (sinon plus…) dans sa vie!!

J’arrive à Rio le 10 février, deux jours avant le début des festivités (le carnaval dure officiellement du 12 au 17 février). Forte de ma première expérience de couchsurfing à Buenos Aires, je réédite l’essai ici, et suis accueillie par David, Brésilien originaire du Nord du pays, qui héberge également un couple d’Israéliens. Cool… C’est le squat total dans son salon. Quand les trois matelas sont par terre, pas évident de se frayer un chemin. Le couchsurfing, c’est vraiment l’idéal: déjà pour découvrir une ville tentaculaire comme Rio, mieux vaut être guidé par des gens qui y habitent. Et de plus, en période de carnaval, tout est hors de prix (60 euros la nuit dans un dortoir de 20 lits!!), et par ailleurs complet plusieurs semaines voire plusieurs mois à l’avance.

Bresil 3833

Je profite des deux jours avant le début du carnaval pour aller admirer le Cristo Redentor, la célébrissime statue du Christ qui domine majestueusement toute la ville (magnifique…), aller faire trempette à l’une des plages les plus mythiques du monde, Copacabana (un peu trop de vagues pour moi…), tenter de me familiariser avec le tentaculaire réseau d’autobus (oulala… ça c’est pas gagné…)…

Pour le premier jour, David (mon hôte couchsurfer) nous entraîne dans un bloco dans le quartier de Santa Teresa à 7h du matin!! Autant vous y familiariser tout de suite: bloco, c’est le nom qu’on donne aux rassemblements lors du carnaval. Littéralement, bloco signifie « char »: les « chars » du carnaval qui jouent de la musique et que tout le monde suit en dansant et chantant. Sont de la partie: Margarita et Gabrielle, deux de ses amies Brésiliennes, et Gal et Inbal, le couple d’Israéliens hébergé avec moi. Et oui, vous avez bien lu: ça commence à 7h du matin!!! Ce qui veut dire lever 6h, avec une bonne demi-heure de préparatifs pour les déguisements… David en soubrette, Margarita en bébé et Gabrielle en policière… Bon, pour moi, ce sera plus simple… J’ai juste mon masque vert, souvenir de ma soirée du Nouvel An en Antarctique…
Bresil 4034
Arrivés sur les hauteurs de Santa Teresa (quartier situé sur une colline de Rio) vers 7h30. Et c’est noir de monde… Je ne pensais pas les Cariocas (habitants de Rio) si matinaux. J’hallucine en découvrant la multitude de déguisements autour de moi. Pirates, gladiateurs, pompiers, papillons, indiens, princesses, infirmières, lapins… Pas mal de Blanche-Neige (toujours des mecs…). Sans compter les perruques multicolores, chapeaux de toutes formes et lunettes fantaisies… Tout le monde s’engouffre dans les ruelles pour suivre le mouvement. Assis sur un toit, un père Noël salue la foule. Chapeaux verts moutonneux et tee-shirts verts avec des feuilles d’arbre collés dessus: tiens, deux mecs déguisés en buissons… Au milieu de la foule apparait une burka… hmmm… curieux comme déguisement… Petit remous derrière nous. Surgissent tout d’un coup trois mecs, au milieu d’un bateau en plastique dont ils ont retiré le fond, équipés de rames, casques et gilets
de sauvetage: ils ont reconstitué une équipe de rafting!! Trop fort!! Ils rament dans tous les sens, font tournoyer leur embarcation comme s’ils étaient aux prises avec les eaux d’un torrent…
Jamais vu autant de déguisements différents et aussi originaux. Tout de bleus vétus, c’est maintenant tout un équipage d’hôtesses de l’air qui se frait un chemin au milieu de la foule. Que des mecs, incroyablement bien déguisés avec leurs perruques au brushing impeccable, toques sur la tête et même mini-avions à la main… Vraiment j’adore!!
Bresil 3971
Bientôt dix heures du matin et on défile toujours dans les vielles ruelles de Santa Teresa. Le soleil commence à taper fort et je comprends maintenant la raison d’un début si matinal: le seul moyen de profiter de la relative fraicheur des premières heures du jour. La foule est de plus en plus compacte et on reste souvent bloqués sur place, incapables d’avancer tellement il y a de monde devant. Tous épaules contre épaules… Je me demande à ce stade de la matinée combien j’ai déjà d’ADN différents sur ma peau, issus de la transpiration de tous mes voisins… L’ambiance est en tout cas incroyablement bonne enfant. Tout le monde discute avec tout le monde. Un carnaval qui réunit toutes les générations. De nombreux parents sont venus avec leurs enfants, assis sur leurs épaules. A un balcon, une maman brandit son bébé coiffé d’une toque d’iroquois… Un peu plus loin, c’est une grand-mère, pas loin à mon avis des 80 ans, coiffée d’une auréole d’ange sur la tête, qui salue la foule sous les acclamations générales…

Bresil 4004Bresil 4032

Exténués, ravis, dégoulinant de sueur, nous quittons Santa Teresa en début d’après-midi. Juste le temps d’avaler un déjeuner rapide, puis c’est à nouveau l’heure de danser au rythme de la samba d’un groupe de musique qui joue en pleine rue. Courte sieste en fin d’après-midi histoire de récupérer un peu avant la soirée. Puis direction Lapa, le quartier de Rio réputé pour faire la fête le soir. Concert de funk brésilien organisé devant les arches de la grande place. C’est seulement le premier jour du carnaval et je suis déjà crevée… Mais comment tenir le rythme ??? Et ce sera comme ça pendant une semaine (enfin presque, pas de nouveaux blocos à 7h du mat quand même).

Bresil 4037

Instantané de tour du monde: carnaval à Rio, rencontre avec un gladiateur
Instantané de tour du monde: carnaval dans les rues de Rio de Janeiro

8 commentaires pour “Carnaval de Rio de Janeiro: Top départ!!!”



    • Sarah

      Répondre

      ah oui carrément!! et pas qu’une fois d’ailleurs! moi c’était il y a deux ans, et depuis, chaque mois de février je regrette de ne pas être là-bas à nouveau!! faudra que j’y retourne!!


  1. Flo2A

    Répondre

    Et bien je cherchais quelques avis sur ce Carnaval, je suis servie !
    ça à l’air aussi génial qu’effrayant looool

    Par contre, j’aime bien les hôtesses de l’air moua !!! 😉


    • Sarah

      Répondre

      oui moi aussi!! c’étaient mes préférées les hôtesses de l’air!! par dommage, il n’y avait pas de pilote avec elles… ça aurait été pas mal aussi comme déguisement un pilote d’avion!! 🙂




Trackbacks/Pingbacks

  1.  Top 8 des articles de blog de février | Voyages et vagabondages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge