Khao San Road à Bangkok

Khao San Road… C’est LE quartier à touristes de Bangkok. LA capitale mondiale des backpackers. L’endroit où se croisent un jour ou l’autre les routards de tous pays qui voyagent sac-à-dos à travers l’Asie du sud-est. Certains détestent, d’autres adorent… Je penche plutôt dans la deuxième catégorie à vrai dire, mais comprend les arguments des premiers. C’est un quartier à voir en tout cas. Un vrai ghetto à touristes, mais qui a son « charme » aussi… Et la vie y est tellement facile… A condition de savoir déjouer les quelques arnaques qui tendent les bras aux voyageurs peu vigilants!!

Guesthouse à bas prix, restos bon marché, magasins, agences de voyages, salons de massages… Moi ce que j’adore, c’est qu’on trouve TOUT sur Khao San Road!! Tout voyageur pourrait presque arriver le sac-à-dos vide et s’équiper entièrement ici. Pas forcément pour le matos technique car il faut faire attention aux contrefaçons de mauvaise qualité. Mais pour les vêtements de tous les jours, tee-shirt, fringues d’été, maillots de bain, tongs… Vous trouverez tout votre bonheur sur Khao San Road. Le gros plus: on y trouve tous les guides de voyage qu’on veut, et on peut revendre ceux qu’on a. Très utile pour un voyage au long cours type tour du monde, car évidemment, c’est impossible de se trimballer avec toute la collection des Lonely Planet dans son sac!! (A noter: ces systèmes d’achat-vente de guides d’occasion existent dans la plupart des auberges de jeunesse dans le monde, mais on n’est pas toujours sûr à 100% de trouver le guide qu’on cherche… Alors que sur Khao San: OUI.

Khao San Road à Bangkok

Dans la série, on trouve TOUT sur Khao San Road, petit éventail de mes meilleures trouvailles: le Lonely Planet Australie édition 2012 (!!). Beaucoup de guides sont des copies. Alors pas de souci, pour le contenu, qui est la photocopie exacte du vrai guide, mais pour l’extérieur, vérifier tout de même la date de l’édition!! Autre trouvaille: le Best Of de Coldplay. Pas encore sorti non plus… Idem que pour les guides de voyage: tous les CDs sont des copies… Ils en profitent pour sortir des Best of, même quand les groupes n’en ont pas encore fait… Ca se vend sûrement très bien!!

Khao San Road, c’est un foutoir incroyable. C’est toujours impossible de marcher sur les trottoirs tant magasins et stands ambulants de toutes sortes empiètent de partout. Régulièrement, des voitures de police sillonnent la rue pour faire reculer les vendeurs. Mais dès qu’ils sont repartis, tout le monde redéballe sa camelote à nouveau et il ne reste plus qu’une mince allée au milieu de la route pour se frayer un chemin. Le plus curieux au début, c’est de voir tous les fauteuils pour les massages de pied (2,5 euros pour une demi-heure). Sur Khao San Road, on se fait masser les pieds sur le trottoir! Au début, ça fait un peu bizarre de se faire tripoter les petons comme ça dans la rue, devant tout le monde… Et puis finalement on s’y fait… Une bonne bière à la main, on peut engager la discussion avec les voisins de massage sur les fauteuils d’à côté.

Massage de pied sur Khao San Road à Bangkok

Autre curiosité sur Khao San Road: la fabrication de faux papiers. Faux passeports, faux permis de conduire, fausses cartes d’identité… Entre deux bars à bière ou salons de massage, plein de petits stands affichent un catalogue impressionnant! Plutôt marrant à feuilleter! Tiens et si je me faisais faire un diplôme d’Harvard?? Parmi les « incontournables »: la carte d’étudiant (avec possibilité d’en faire un stock pour les cinq prochaines années) et la carte de presse (bon, plus ou moins bien imitée, il faut le dire, et je parle en titulaire de la vraie carte de presse). Plus originales: on peut aussi se faire faire une carte de personnel naviguant Air France, d’agent du FBI… Hmm… A ses risques et périls aussi!! 🙂 Perso, je tenterais pas le coup de tenter de m’incruster dans un avion avec une fausse carte d’hôtesse de l’air!! Quant à celle du FBI… Hitch… Bonjours les ennuis 🙂

Faux papiers sur Khao San Road

Khao San Road, c’est aussi le bon endroit pour organiser la suite de son périple en Asie du sud-est. Il y a un nombre incroyable d’agences de voyage. Le truc pratique: elles s’occupent de vous faire les visas pour la plupart des pays de la région. Ou vous donneront les infos pour ceux qu’elles ne font pas. Attention toutefois à toujours comparer les offres entre les agences: les prix peuvent beaucoup varier, et gare aux arnaques!! Le truc où il faut faire gaffe (j’aurai l’occasion d’y revenir dans un prochain post): il faut savoir qu’il y a beaucoup de vols dans les bus de nuit au départ de Khao San Road. C’est quasiment un système de vol organisé, couvert par la police (très liée à la mafia en Thaïlande) et bien connu des agences de voyage… Mais personne ne fait rien!! Alors mieux vaut redoubler de vigilance quand on emprunte ces bus!!

Khao San Road, c’est aussi le paradis pour la bouffe de rue. Impossible de passer par là sans goûter à l’incontournable pad thai. Pour un euro, ou à peine plus, on peut se régaler avec ce plat à bas de nouilles asiatiques, avec des pousses de soja, quelques légumes, de l’oeuf, du poulet. Un vrai repas complet. Pour le désert, difficile de résister aux pancake banane-chocolat. Et pour les petits creux toute la journée, le délicieux mango and sticky rice: des morceaux de mangue savoureuse avec du riz gluant aromatisé avec du lait de coco. Sans parler de tous les jus de fruit frais qu’on peut boire sans modération toute la journée tant leurs prix sont dérisoires…

Pad thai sur Khao San Road

Dernière chose que j’aprécie: pas de prostitution tapageuse sur Khao San Road. Quelques filles thaïe par ci par là pour appâter le client, mais ça reste « discret » (par rapport à d’autres endroits de Thaïlande). Vous trouverez tout de même des chauffeurs de tuk-tuk qui vous proposeront d’aller assister à des « ping-pong show »… Alors ne vous faîtes pas avoir: ça n’a rien à voir avec un match de ping-pong!! Il s’agit de spectacles érotiques où des filles font des jeux bizarres avec des balles de ping-pong, mais ça j’avoue, j’ai pas testé… Pour les bars à pute et le Bangkok chaud, il faut aller à Patpong, qu’on appelle aussi le quartier Rouge Mais ça non plus, j’ai pas testé… Libre à chacun…

Finalement, Khao San Road, c’est une sorte de melting pot incroyable. Un foutoir un peu improbable, où l’on peut trouver le pire comme le meilleur. L’endroit idéal en tout cas pour recharger un peu les batteries lors d’un voyage au long cours en Asie du sud-est. A condition d’en sortir toutefois: Bangkok est une ville immense qui vaut largement le détour!

Informations et liens pratiques:

Le site de l’office du tourisme de Thaïlande

Pour réserver un hôtel dans le quartier de Khao San Road, vous pouvez aller sur ce site.

Une sélection de voyages en Thaïlande sur le site GO Voyages

Paris CDG_BKK Image 728x90
 

Sea, Sex and Moon... Les dessous de la Full Moon Party en Thaïlande
Eric Clapton à Bangkok pour le prix d'un sourire

27 commentaires pour “Khao San Road à Bangkok, la capitale mondiale des backpackers”


    • Sarah

      Répondre

      oui t’as raison, j’aurais du soulever ce point là aussi. c’est un spectacle permanent d’observer tous les gens qui défilent sur khao san!!


  1. Perrine Hotelinfo

    Répondre

    Je trouve que tu as bien su faire ressortir les avantages et les inconvénients d’un tel quartier. Ce n’est certes pas ici que tu as été au plus proche de la culture thaï mais cela montre aussi à quel point ces pays ont rapidemenet su s’adapter à un afflux relativement récent de touristes du monde entier.
    Perrine Hotelinfo Articles récents..Rat des villes OU rat des champs : le compromisMy Profile



  2. Hi Sarah,

    Je viens à l’instant de découvrir ton blog.
    Cet article est riche en information et en conseils pratiques dont j’apprécie.
    Cela m’a donné envie d’aller dans cette ville si je vais en vacance en Thaïlande l’année prochaine !
    Good job !

    😉


  3. Sébastien

    Répondre

    Merci beaucoup Sarah!
    Je vais passer quelques mois en Asie du Sud-est cet hiver et Khao San Road sera le premier endroit où je vais aller. J’imagine déjà les manigances à faire avec une carte du FBI.


  4. Beatrice

    Répondre

    Moi j aime pas. Mais du coup ca m aide car demain c est passage oblige a Bankok. Ta vision me permet d apprender les choses differemment… Mais moi ce sera avec la pluie>
    Tres chouette ton blog.


    • Sarah

      Répondre

      oui, je comprends aussi qu’on n’aime pas khao san… profite bien de bangkok tout de même! bises


  5. Je retombe sur cet article avec plaisir, car je me prepare une sejour d une semaine en Thailande en décembre prochain. Cette revue de la rue des touristes reflète bien ce que j’en avais pense en la voyant la première fois il y a 2 ans. Au premier abord j’ai déteste. Jme suis dit, ha , l’horreur, le tourisme dans toute son horreur. Que des occidentaux, backpackers et autres, et des Thais pour leur refourguer de tout et n’importe quoi. Mais effectivement, on peut trouver tout et n’importe quoi. Un bouquin, un guide, un foulard, ou un massage de pied. Et organiser la suite de son voyage si besoin est. Bref, ça aide toujours de tels quartiers. Apres, de la à avoir envie d’y passer bcp de temps, c’est une autre affaire.
    Merci pour l’article!
    liloulivi Articles récents..Bali: farniente au sud (Jimbaran) (3/5)My Profile


  6. Je découvre ton blog et ton post sur Ko San Road. Bravo, tu as écrit exactement ce que j’ai ressenti là-bas, j’ai adoré cette ambiance, rien à rajouter tout ce que tu dis est tellement juste et vrai que j’aurais de la peine à rajouter quelque chose.
    On repart le 12 novembre, 2 jours à Bangkok et ensuite Bali. Par contre, je sais pas ce qu’on va trouver à Bangkok et dans quel état sera la ville, à voir.
    A bientôt
    megan59 Articles récents..Le Château de ChenonceauMy Profile


  7. Mhhh j’aimerais bien en savoir plus sur ce charmant trafic organisé de « Vols dans les bus de nuit »… Je pars en solo en Asie du S-E et en Amérique Latine et ce sera ma vrai première expérience de backpacker alors, même si j’apprendrai sur le tas, autant partir un minimum rodée. Tous les bons tuyaux sont à prendre 😉
    Maider Articles récents..A Day in Child’s HandsMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      je parle de trafic organisé pour ce qui est de la thailande, car les vols ont lieu, la majorité du temps, dans les sacs en soute, et donc le chauffeur est complice car c’est forcément lui qui ouvre le coffre… et ces vols sont couverts par la police (qui je pense touche sa com au passage)… quand j’ai été déposé plainte au commissariat, nous étions plusieurs à avoir été volé dans le même bus, mais le policier ne voulait pas prendre notre plainte si on disait que ça c’était passé dans le bus. on a du donner une autre version pour qu’il l’enregistre… donc officiellement, aucun vol n’a jamais lieu dans les bus de nuit, et tout le monde peut continuer ses petits trafics sans être inquiété… donc les consignes quand on prend un bus de nuit: ne rien laisser de valeur dans le sac en soute, et pour le sac qu’on a avec soi, mieux vaut le fermer avec un cadenas et l’attacher au siège avec un cable car il y a aussi des vols pendant qu’on dort… et pour les papiers, argent et carte bleue: c’est sur soi, dans une pochette ventrale sous les vêtements… les consignes valent aussi (et même encore plus) pour l’am sud!!


  8. C’est vrai, Khao san à un côté fascinant, il y à des endroits qui ne ferment jamais, une foule et un délire permanent mais je dois reconnaître que au bout de deux ou trois jours, je sature, et pourtant, j’aime bien y revenir, c’est du masochisme?
    jipe Articles récents..Pensée du jourMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      non non je ne crois pas que ce soit du masochisme. juste de la curiosité et de la fascination. ça me fait souvent ça avec les grandes mégalopoles. on sature vite, mais il y a tellement de choses à découvrir…


  9. Emily Zanier

    Répondre

    Moi j’adore Kaoh San Road, trop contente de t’y avoir emmenee, a chaque fois que je retourne la-bas, j’ai presque l’impression de rentrer a la maison, la maison du backpacker. Et quand on est habitue, on ne se fait pas avoir, et on ne voit que les avantages, tellement pratique, et les thais, comme dans le reste du pays d’ailleurs, sont tellement sympas! C’est agreable d’y retrouver une petite routine dans un grand voyage ou tout change tout le temps. Mais pour le massage des pieds, t’aurais du mettre la photo de nous 2 avec les bieres a la main, en plus y’avait plus de monde autour. Bon on y retourne cette annee!


  10. Emily Zanier

    Répondre

    En plus, information importante a propos de Kaoh San Road, c’est a cote, genre on peut y aller a pied « walking distance » de tous les meilleurs trucs touristiques a voir: le Grand Palais Royal, le musee, les temples, la montagne doree, la riviere et de l’autre cote le Wat Arun, super pratique quoi!


  11. Vraiment génial ton article ! Intéressant et utile !

    Pour ma part, je suis plutôt du genre à vouloir éviter à tout prix les endroits touristiques (même s’il faudra forcément passer par quelques uns) ceci dit, c’est bon à savoir qu’à Khao San on peut y trouver tout ce qu’il faut car, à titre d’exemple, avec mon copain, on compte partir avec le strict minimum ce qui sous-entend qu’on achètera des fringues de base une fois sur place !

    Tellement hâte !!!!!!!!! 🙂
    Cyn Articles récents..On Thaï la routeMy Profile


  12. julie

    Répondre

    c dans quel quartier exactement : dans ko ratanasin ou banglamphu ?
    j’ai lonely planet l’essensiel de la thailande et il n’en parle pas
    julie


    • Sarah

      Répondre

      dans le lonely, c’est banglamphu! tu verras, y’a forcément plein d’infos dans le lonely… c’est vraiment le quartier où vont tous les routards…


      • rimalasenegalaise

        Répondre

        Intéressant!
        Je vais en thailande au mois d’Aout et je pense que c’est le premier endroit que je vais visiter avant d’aller vers le sud pour un repos mérité!!!
        Merci encore


  13. Merci beaucoup Sarah!
    ça donne envis de partir de suite mais il faut que je patiente j’usqu’au moi d’Aout.
    le premier endroit où je vais aller!!


  14. Bastien

    Répondre

    Khao San Road ou le petit village pour backpackers au sein du mégalopole asiatique !

    Je viens d’y arriver ce matin. C’est mon second passage (le premier date de 2011). Il semblerait que les prix aient pas mal augmenté. La crise que subit la Thaïlande n’a pas fait chuter les prix pour autant. A ce propos, pour ceux qui souhaitent s’y rendre très prochainement, je n’ai pas eu de difficultés particulière pour m’y rendre, malgré le blocus organisé mis en place le 13/01/2014. Il faut dire qu’il était 6h du matin, donc la ville était encore bien calme. Cependant, après avoir discuté avec plusieurs thaï, il ne semble pas que La « route de Khao San » soit voué à être chahutée par les manifestants. Les thaïlandais sont conscients que l’économie du pays a besoin du tourisme. Ils n’ont pas l’intention d’embêter les touristes.

    Concernant l’accommodation, ne jamais oublier de visiter la chambre avant de payer. Il arrive que la personne qui vous reçoit à l’accueil vous le propose mais ce n’est pas systématique. Certaines guest houses sont à la limite du scandaleux et pas toujours donné « tarifement » parlant. Je pense notamment au Marco Polo hostel qui propose des nuits pour 400 bath : chambre de 6-7m², paume de douche fixe au dessus des toilettes (si si !), ménage à peine fait, et pour couronner le tout quelques mignons petits cafards viendront vous chatouiller pendant votre sommeil ! Faites de beaux rêves ! Une guest house qui vaut 100 bath/nuit tout au plus.
    Prudence donc !
    Bastien Articles récents..LES MERVEILLES DE SUKHOTAIMy Profile


  15. Khao San c’est aussi l’endroit de la plus grande bataille d’eau de Songkran (le Nouvel An thaï ) de Thaïlande. Si vous êtes dans le coin mi-avril et que vous aimez vous faire asperger et asperger, c’est à faire. Bonne ambiance et détrempage en règle garantis ! 😉


  16. Bonjour! Actuellement en Tailande, je part dans deux jours sur Bangkok et je recherche un magasin de jongle, poi et autres instruments lumineux… on me conseil Khao San mais comment dy retrouver?! Une adresse , un conseil?! Kapulka ;)!


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Top 10 à voir à faire à Toronto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge