« Ding Dang Dung… Buenos dias a todos… Good morning dear passengers… Breakfast is being served in th dining room… » Réveil ce matin du 4 janvier. C’est malheureusement notre dernier jour en Antarctique, mais je suis toute excitée à l’idée du programme des événements. Aujourd’hui, on débarque sur Deception Island, une île volcanique, avec devinez quoi: des sources d’eau chaude!! On va pouvoir se baigner en Antarctique!! Trop fort. Et pour pimenter un peu tout ça, j’ai récupéré les masques et colliers de fleurs de la soirée du Nouvel An, avec une bonne idée de photo en tête: tous en maillot de bain, masqués, avec nos beaux colliers, la neige en arrière-plan. Ce sera le carnaval de l’Antarctique!!

Maillot de bain sous mes trois couches de vêtements polaires et serviette de plage dans mon sac, je me présente au point de débarquement pour les zodiacs. Tout le monde se trimballe sa petite serviette et est bien impatient d’aller faire trempette malgré le froid glaciaire.

Antarctique 2969

Mais pour ce qui est de la trempette en fait, elle commence dès la sortie du bateau… Pour la première fois depuis notre arrivée sur le continent blanc, il fait un temps pourri. Il neige de gros flocons mouillés et la mer est plutôt agitée. Eclaboussés par les vagues sur le zodiac, chacun tente de se réfugier sous sa capuche et remonte son col au-dessus du nez. Mais ça caille grave quand même. Arrivée sur la plage un peu mouvementée. Tout le monde doit se dépecher de débarquer car notre pauvre zodiac driver, tout à l’arrière, se prend des méga vagues par-dessus la tête…

Premiers pas sur Deception Island. C’est en fait le cratère d’un volcan, l’un des plus actifs de l’Antarctique. Il y a en moyenne une éruption tous les 40 ans, et la dernière remonte à… 1969… Et nous sommes tout juste en 2010…

Antarctique 2970

Notre petit groupe chemine difficilement sous la neige et les rafales de vent. L’occasion de vérifier que mon sur-pantalon doublé waterproof n’est pas si waterproof que ça justement… Et je ne parle même pas de mes petits gants en laine polaire, complètement trempés. Petite grimpette pour admirer la vue, puis redescente vers la plage. On se les caille grave… Diable, ça va être difficile de se mettre en maillot de bain avec un temps pareil… Mais bon, quand la motivation est là… Et puis je veux absolument ma photo-souvenir en maillot de bain en Antarctique avec mon masque de carnaval et mon collier à fleur…

Antarctique 2975

Mais de retour sur la plage, c’est la douche froide… Météo trop mauvaise: le bain dans les sources chaudes est annulé, il faut retourner tout de suite sur le bateau car le vent est en train d’empirer. C’est la décision du capitaine et il n’y a pas à discuter. Tout le monde se dépêche de rembarquer sur les zodiacs et retour illico-presto sur l’Antarctic Dream. Le carnaval de l’Antarctique n’aura pas lieu…

Ah la la, quelle déception. Cette « Deception Island » porte finalement bien son nom. Mais c’est les aléas d’un voyage comme celui-là. Impossible de lutter contre la météo dans un environnement naturel aussi hostile que celui de l’Antarctique.

La météo s’améliore heureusement dans l’après-midi, ce qui nous donne l’occasion de mettre pied à terre une dernière fois. Mais loin de Deception Island et de ses fameuses sources chaudes. Je dis au-revoir à mes amis les pingouins, enfin manchots pour les puristes, mais je trouve ça tellement moche ce mot « manchot »… Alors que pingouins, c’est tellement plus mignon… L’Antarctic Dream file maintenant droit au Nord.

Article suivant

Adieu le paradis blanc: retour vers le monde normal

Article précédent

En zodiac Simone!!! Icebergs droit devant!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge