Ahhh… l’Ecosse… Les châteaux hantés, les lords en kilt, le monstre du Loch Ness… Bon, j’aurai pas le temps malheureusement de découvrir tout ça puisque je fais juste une petite escapade dans la capitale écossaise. Au moins j’aurai un aperçu. Glasgow-London en bus, c’est huit heures. Et avec Megabus, la low-cost du bus, c’est pas trop cher, 23 pounds le trajet réservé la veille.

Pluie et ciel tout gris. Ca y est, je suis arrivée à Glasgow, en cette tristounette fin d’après-midi du 17 août. Première étape: trouver un endroit où dormir. Bah… facile… Guide du Routard à la main, je me dirige vers l’Euro Hostel, LA grosse auberge de jeunesse du centre-ville. Et là, le mec à l’accueil, il me regarde avec des yeux tout ronds: « Ben on est complet depuis trois semaines… y a U2 en concert demain soir… » Ah bah ça merci, je suis au courant, c’est pour ça que je viens… Mais quelle idiote je suis des fois… Je me pointe comme ça l’air de rien à Glasgow, sans aucune réservation, la veille du concert du « plus grand groupe du monde »… Et l’Euro Hostel est la seule adresse bon marché dans le centre-ville, alors forcément, tout le monde s’y est précipité… Bon, ben je suis bonne pour arpenter les rues de la ville avec mon gros sac sous la pluie. Premier hôtel complet. Deuxième hôtel complet… Oulalah… Mais heureusement, le troisième a une chambre de libre. Enfin juste pour ce soir. « Parce que demain soir, y a U2 qui est en concert », me dit la nana à la réception… Ouais, merci, je suis au courant… Mais bon, comme on dit, « à chaque jour suffit sa peine », « demain est un autre jour »…

Et y a un autre proverbe qui dit « à chaque problème, y a toujours une solution »… Car le lendemain matin, quand je me pointe à nouveau à l’Euro Hostel, coup de chance, un désistement, et j’ai mon lit de libre pour la « U2 night ». Trop cool. Une bonne adresse d’ailleurs pour ceux qui veulent découvrir Glasgow à petit prix (15 pounds la nuit). Bon, c’est un peu l’usine, une série de dortoirs dans un building de neuf étages, mais c’est super bien situé, hyper clean, un bar sympa au rez-de-chaussée, et à l’accueil, ils sont trop sympa…

Car c’est sûr Glasgow, ça vaut le détour. Bon, le problème, c’est qu’il fait un temps de merde!! En gros il pleut tout le temps. Et même quand il pleut pas, y a du vent, et le vent, il est mouillé… Et à peine 15°C alors qu’on est en plein milieu du mois d’août… Dire qu’en ce moment je pourrais être en train de bronzer sur une plage d’Ibiza… Non mais des fois, j’ai vraiment de drôles d’idées de vacances…


Bon alors première découverte scottish: Mackintosh, c’est pas seulement une marque d’ordinateurs… Mackintosh, Charles Rennie de son prénom, c’est LE célèbre architecte et designer écossais. Alors c’est un peu austère comme style, euh… du genre écossais quoi, mais côté design d’intérieur, c’est finalement assez moderne pour son époque (fin 19e-début 20e). A voir: « The Mackintosh House » au Hunterian Museum, les salons de thé
Mackintosh au Kelvingrove Museum et The Lighthouse, musée du design à Glasgow.

Et sinon, pour les amateurs de vieilles voitures et de vieux tramways, le super Museum of Transport de Glasgow. Un vrai capharnaüm d’anciennes locomotives, voitures, vélos, motos, bateaux… Ah vraiment, les deudeuches et les coccinelles… on n’en fait plus des voitures pareilles.


Bon, le tourisme et les musées, c’est bien, mais c’est pas tout ça, je suis quand même là pour voir U2. Et incroyable, en cette fin de journée du 18 août, il ne pleut pas… Idéal pour une petite chasse au billet gratos en version écossaise. Alors direction Hampden Park. Et là, bonne surprise, comme devant Wembley, pas mal de gens qui cherchent à revendre des billets en trop. Y a juste l’accent qui est un peu déstabilisant. En gros, je comprends deux mots sur trois, enfin plutôt un sur deux… euh enfin même des fois rien du tout… Mais bon, au moins ma pancarte, elle est claire, et tout le monde la comprend… Après quatre ou
cinq refus, j’aperçois un p’tit jeune bondinet en kilt, billet bleu au bout du bras… En fait, ils sont deux, cornemuse, kilt et chemise blanche… Plus écossais, c’est pas possible… Ils
s’apprêtent à souffler dans leur instrument quand j’me pointe, grand sourire, pancarte à la main. Me regardent, discutent entre eux deux secondes, me filent le billet. « You don’t speak english? » qu’ils me demandent… « Oh si, si, je parle anglais, c’est juste que je cherche un billet gratos, je leur réponds ». « Ben, nous, quelqu’un nous a filé un billet gratuit, mais
on n’arrive pas à le revendre, alors on préfère te le donner… » qu’ils me disent les deux p’tits blondinets. Vraiment trop choupinous ces deux jeunes écossais. C’est sûr, ils sont là
devant le stade pour se faire un peu de tunes en jouant de la cornemuse, alors passer trois plombes pour revendre un billet, ils ont pas très envie… Petite photos et grands remerciements, et me voici dans Hampden Park!!!


A nouveau presque aux premières loges, juste derrière la scène sur le côté. Et Hampden Park en plus c’est pas très grand. Enfin, tout est une question de comparaison, après le Stade de France et Wembley… Juste deux niveaux dans les tribunes et 50.000 spectateurs. Bon par contre, mes généreux donateurs de billets étant restés à l’extérieur, je me retrouve du coup un peu toute seule quand je m’installe à mon siège. Snif snif… Mais pas pour longtemps, car j’ai LE truc infaillible pour socialiser: demander à un de mes voisins de gradin de me prendre en photo avec mon billet et… ma pancarte. « French girl gives a smile for a free ticket »… Succès garantit!! « Whaouh, you got your ticket like this… but you’re so crazy… » Du coup y a au moins cinq ou six personnes qui me prennent en photo. (petit moment de gloire personnelle…) Et engagement de la discussion assuré avec mon voisin pure Scottish!! Première question « Where do you come from ? » « Paris… »… Deuxième question « Do you like football ?  Paris-Saint-Germain ? » « Euh… football ?? Ah Yes, Yes… Paris-Saint-Germain…» Hmm, bon, OK, je suis pas vraiment fan de foot, mais bon, là il s’agit de pas décevoir mon nouvel ami écossais, Steven de son prénom, quinqua bien passé… Bon, et puis le foot, on aime ou on n’aime pas, mais c’est quand même un des sujets de conversation les plus universels au monde… Et ça, ça me plait bien. Et nous voilà en train de parler foot en attendant U2. Et surtout, le « fameux » (j’en apprends tous les jours…) France-Ecosse qui s’est joué en 2006 ici même à Hampden Park, en 2006, avec victoire 1 à 0 pour les Scottish!! Ah Steven s’en souvient comme si c’était hier… Vraiment, moi ça m’épate la mémoire que peuvent avoir les supporters de foot pour te raconter un match qui a eu lieu trois ans avant… Du coup j’en profite (grâce à ma lecture assidue du Guide du Routard, ndlr) pour faire celle qui s’y connait un peu… « Euh… Well, you’re for Glasgow Rangers or Celtic Glasgow ? »  Car à Glasgow, c’est un peu la guerre entre les deux équipes… Genre PSG-OM, mais en pire car il s’agit de deux clubs de la même ville… En gros, les supporters des Rangers sont des protestants, fidèles à la couronne britannique, et ceux des Celtic, catholiques, fidèles à leurs origines irlandaises… Foot, religion, politique… un vrai cocktail explosif quoi… Et Steven, lui il est pour les Glasgow Rangers… « D’ailleurs, on est dans la tribune des Glasgow Rangers, les Celtic, c’est en face », me souffle-t-il alors que la voix grave de David Bowie résonne dans le stade… L’intro juste avant l’entrée en scène de U2… Je commence à connaître, c’est mon quatrième concert… Whaouh!!! U2 again, and again, and again, and again….

Le U2 GB Tour in Cardiff s'achève en U2 UK Tour
U2 GB Tour in London: de U2 à Wembley à Waterhouse à la Royal Academy

4 commentaires pour “U2 GB Tour in Glasgow: U2 au pays des kilts et des Glasgow Rangers”

  1. 1) tu m’aurais demandé je t’en aurais donné des adresses à Glasgow ! 1 an en Ecosse à être obligé de faire la navettes Edimbourg-Glasgow pour voir de bons concerts .. mais il n’y a bien que ça à Glasgow !!! Super beurk Glasgow .. VIVA EDIMBOURG .. pardon !!!

    2) Petit cours d’écossais : comment prononcer Edimbourg .. pardon Edinburgh !
    http://inogolo.com/pronunciation/Edinburgh
    Déjà dès que t’arrives dans le pays, ils te calment avec ça !! 🙂

    3) Pour le coup du match de foot : tu ne te souviens pas du 12 juillet 1998 et de la victoire de la France sur le Brésil ???
    Bien sûr que si ça a retourné la France ….
    … ben les brésiliens, je suis sûr que non .. . surtout qu’ils l’ont gagné l’année d’après !!!

    4) Quant au coup du club dont tu es fan, moi, ils me prenaient pour un malade quand je leur répondais que je supportais Paris mais sans plus que ça, que j’aimais bien aussi Monaco, .. etc etc etc Il est fou le gars !!!!! 

    5) le coup de la question « Rangers ou Celtic ? Vouloir mourir si jeune !! Quelle témérité c bô !!!
    A côté de ça, le coup du billet c’est presque de la rigolade !!!

    6) Sinon c quand même dommage de ne pas avoir poussé jusqu’à Edimbourg, ct en plein festival en plus !!! Impardonnable !!


    • Sarah

      Répondre

      ben dis donc, qd tu commentes, c’est du lourd… alors déjà, dois-je te rappeler que nous ne nous connaissions pas encore lors du u2 GB Tour, alors j’aurais eu le plus grand mal à te demander des adresses pour glasgow…. et pour ce qui est d’edimbourg, enfin, edinburrrrrrgh, ben j’avais pas trop le temps car il fallait que je me radine à cardiff, la troisième étape de U2. toi qui les connais si bien, t’as qu’à leur demander d’y passer la prochaine fois… quand à « Rangers ou Celtic », ce n’est pas de la témérité, c’est de la naïveté, ou de l’ignorance…


  2. Eh oui je ne me déplace jamais pour rien .. et pourtant il a pas été facile à poster celui là !

    Sinon OUI je sais bien, la vi est fait de priorités .. qui nous font manquer tant de belles choses !! 🙂

    Pour ce qui d’Ed’ : ville parfaite .. sauf pour les concerts !!! Une cata hormis pour new year’s eve et pour le festival « T in the Park » !
    http://www.tinthepark.com/content/default.asp?page=s3_16
    Grosse prog cette année pour ce dernier ..
    … pour toi : The Killers, Snow Patrol …
    comme pour moi : Snow Patrol, Starsailor, JAMES (mes préférés de retour depuis 2 ans . .vu à Glasgow en 1998 !), Nick Cave, les Manic Street ..énorme .. du brit festival quoi !!
    y’avait même Laurent Garnier pour Emily !! 🙂


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Un « billet gratuit pour un sourire » en chiffres | Le blog de Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge