Riga est une destination idéale pour un voyage city-trip. Riche en patrimoine culturel, vivante et festive, pas chère… La capitale de la Lettonie propose tous ce qu’il faut pour un week-end réussi! Son architecture Art nouveau fait d’elle un véritable bijou. J’ai eu la chance de visiter Riga deux fois ces dernières années, à chaque fois en plein été, la meilleure saison pour en profiter au mieux. Voilà tous mes conseils sur que faire et que voir à Riga, ainsi que des conseils de bonnes adresses pour organiser votre séjour. Un week-end, soit deux ou trois jours, est la durée idéale pour visiter Riga.

Que voir, que faire à Riga: mes incontournables

1/ Visiter la vieille ville de Riga

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, la vieille ville de Riga est un superbe dédale de ruelles tortueuses, maisons médiévales, cathédrales et places festives. Je vous conseille de commencer votre visite de la ville en faisant le Free Tour de Riga: c’est une visite guidée gratuite d’environ 1h30 (guide anglophone) qui permet d’avoir un bon aperçu.

La Maison des Têtes noires à Riga

La Maison des Têtes noires, sur la place Rätslaukums, est le bâtiment le plus emblématique de Riga, et le meilleur point de départ pour visiter la capitale lettone. C’est aussi là qu’est situé l’office du tourisme, utile pour récupérer une carte de la ville et des conseils de visite. Construite en 1344 pour des marchands allemands, cette maison fût détruite lors de la Seconde Guerre mondiale, puis reconstruite à l’identique au début des années 2000. Aujourd’hui elle se visite comme un musée, avec un espace sur l’histoire de la ville de Riga et un intérieur richement meublé. ➡️ Réserver un billet d’entrée pour la Maison des Têtes noires (env 7€).

Juste à côté, se trouve l’église Saint-Pierre, un point de repère central de Riga avec son clocher qui s’élève à 123m de hauteur. Cette église de brique de style gothique remonte à plus de 800 ans, ce qui en fait l’un des plus vieux édifices médiévaux de la Baltique. L’intérieur est assez dépouillé. Le principal intérêt d’y rentrer c’est de monter jusqu’à la plateforme d’observation, à 72m, avec une superbe vue sur Riga. A savoir: l’entrée de l’église est payante (env 9€) et comprend la montée à la tour (avec ascenseur). Une des plus jolies places de Riga, c’est la place Livu, très vivante en été avec ses beer gardens. L’endroit idéal pour manger en terrasse ou boire un verre en fin de journée.

2/ Découvrir l’Art Nouveau à Riga

Riga est la ville qui a la concentration d’architecture Art Nouveau la plus importante du monde. Plus de 750 bâtiments arborent ce style, qui connut son apogée à la fin du XIXème et au début du XXème siècle. Inspiré par la nature, c’est un mouvement qui privilégie les courbes et les arabesques. Il concerne à la fois l’architecture et la décoration intérieure. A Riga, le style Art Nouveau se manifeste par la présence abondante de moulures, sculptures et statues représentant des personnages issus de la mythologie, des animaux ou des créatures diaboliques.

La rue qui compte le plus de bâtiments Art Nouveau c’est la rue Alberta. La presque totalité des immeubles est l’œuvre de l’architecte Mikhail Eisenstein. Pour en apprendre davantage sur les différents styles et être sûr de ne louper aucun immeuble intéressant, je vous conseille de suivre une visite guidée sur le thème de l’Art Nouveau. Faites un tour également dans les rues voisines d’Alberta iela: Strelnieku et Elizabetes.

Après, je vous conseille de visiter le Musée d’Art Nouveau de Riga, installé dans la maison d’un architecte letton, Konstantins Peksens, qui a conçu plus de 250 bâtiments à Riga. L’intérieur a été complètement restauré dans le style d’un appartement typique des années début 1900. Infos sur le site du musée. L’escalier est notamment vraiment spectaculaire (vous pouvez le voir sans payer l’entrée du musée).

3/ Visiter les musées de Riga

Si vous n’avez que deux jours pour visiter Riga, et qu’il fait beau, je vous conseille de vous limiter aux deux visites précédemment citées: la Maison des Têtes noires et le Musée d’Art Nouveau. Mais si le temps n’est pas de la partie (ce qui est fréquent à Riga), vous trouverez largement de quoi vous occuper et vous cultiver. Le Musée national des Beaux-Arts tout d’abord, le principal musée de la Lettonie, qui expose de nombreuses œuvres d’artistes lettons et russes. Installé dans le cadre verdoyant du parc de l’Esplanade, il est juste à côté du superbe bâtiment de l’Académie des Beaux-Arts de Lettonie.

Dans un tout autre style, je vous recommande la visite de l’ancien immeuble du KGB, qui abrite le musée de l’occupation de la Lettonie. L’histoire du pays au XXème siècle a été compliquée. La Lettonie, comme les deux autres pays Baltes, Lituanie et Estonie, avait obtenu son indépendance de l’empire russe à la fin de la Première Guerre mondiale. Mais celle-ci n’a pas duré longtemps. L’armée rouge a repris le contrôle des trois jeunes États à la fin de la Seconde Guerre mondiale en les intégrants à l’URSS. L’occupation soviétique durera jusqu’en 1991, à la chute de l’empire. Infos sur le site du musée du KGB.

4/ Voir la grande cathédrale orthodoxe de Riga

Ses coupoles dorées sont visibles de loin. Il s’agit de la cathédrale de la nativité de Riga. Elle est juste à côté du Musée national des Beaux-Arts, au bord du parc de l’Esplanade. C’est la deuxième plus grande cathédrale orthodoxe des pays Baltes. Photos interdites à l’intérieur et tenue correcte exigée, notamment foulard sur la tête pour les femmes.

5/ Faire du shopping au marché central de Riga

Le marche central de Riga mérite le détour car c’est le plus grand marché couvert d’Europe. Il a été construit dans les anciens hangars à Zeppelin de la Première guerre mondiale (juste à côté de la gare des bus de Riga). L’idéal pour faire le plein de produits locaux, comme les myrtilles ou poissons séchés. ➡️ Vous pouvez réserver une visite guidée du marché pour déguster les produits locaux.

6/ Monter au sommet de l’Académie des Sciences

Pour observer Riga vue d’en haut, il y a plusieurs options. Vous pouvez monter au clocher de l’église Saint-Pierre dans la vieille ville, ou encore boire un verre au Skyline Bar, au dernier étage de l’hôtel Radisson Blu Latvija. Pour ma part, j’ai préféré monter au bâtiment de l’Académie des Sciences, une tour emblématique du style stalinien. C’est en tout cas l’option la moins chère de toutes (environ 4€) et la vue mérite amplement le déplacement.

7/ Explorer la ceinture verte de Riga

Une ceinture d’espaces verts sépare la vieille ville de la ville moderne. C’est là qu’avant se situaient les fortifications. Les anciennes douves sont maintenant un agréable canal sur lequel on peut faire des balades en bateau. Le site le plus emblématique le long de la ceinture verte de Riga, c’est le monument de la Liberté, érigé en l’honneur des soldats morts au combat lors de la guerre d’indépendance de la Lettonie entre 1918 et 1920. Haut de 42m, il est surnommé Milda par les habitants de Riga. C’est le lieu central des manifestations et des cérémonies officielles.

8/ Les meilleures excursions depuis Riga

Si vous avez deux jours pour visiter Riga, vous n’aurez pas assez de temps pour explorer les environs, mais si vous avez un jour de plus, vous pouvez en profiter pour faire une excursion en dehors de la capitale. Pour ma part, mon séjour était en plein été, donc je suis allée à la plage de Jurmala, une station balnéaire facilement accessible en 30 minutes de train depuis Riga. L’eau de la mer Baltique est un peu froide pour se baigner, mais l’immense plage de sable blanc est très agréable. Rendez-vous sur la plage au Pavillon Bleu, avec ses jolies maisons en bois de style Art Nouveau. La station compte plusieurs sanatoriums de l’époque soviétique, un peu tape-à-l’œil, mais je n’ai pas testé.

Si ce n’est pas la saison estivale, je vous conseille d’aller à Sigulda, dans le parc national de la Gauja, voir notamment le château de Turaida.

Visiter Riga: carnet pratique

Le périmètre touristique de la ville de Riga n’est pas très étendu. C’est possible de tout faire à pied à partir du moment où on loge dans le centre ou dans la vieille ville. La gare de train ou la gare routière sont proches de la vieille ville, ce qui facilite grandement les choses. L’aéroport n’est pas très éloigné et il est accessible en bus avec la ligne n°22 qui part toutes les trente minutes (25 minutes de trajet, env 2€).

Pour préparer votre séjour à Riga, vous pouvez vous procurer le petit guide Cartoville Riga. Si vous envisagez d’étendre votre voyage aux Pays Baltes, le Lonely Planet Pays Baltes est très complet.

Où dormir à Riga

Les deux meilleurs quartiers pour loger à Riga sont la vieille ville et le centre ville. En tout cas, si vous allez à Riga en plein été, réservez à l’avance car les hôtels sont vite complets. En plein cœur du vieux Riga, je vous recommande les yeux fermés le Relais le Chevalier, une des meilleures adresses, avec des chambres bien décorées, du style et un excellent accueil. Pour les petits budgets, je vous conseille le Blue Bird Hostel, une superbe auberge avec choix entre chambres particulières ou dortoirs capsules modernes et confortables.

Boire et manger à Riga

Ma cantine à Riga, c’était Pelmeni XL (Kalku iela 7), un self-service russe qui sert de savoureux pelmeni, des raviolis. Copieux, bon et pas cher! Ouvert jusque tard dans la nuit. Sinon je vous conseille la chaîne de cafétérias LIDO (il y en a plein à Riga): idéal pour bien manger et pas cher. Pour boire un verre, l’épicentre de la vie nocturne dans la vieille ville, c’est la rue Kalku. Ne quittez pas Riga sans avoir goûté l’alcool local: le black balsam. A vrai dire, le goût est un peu amer… Avec du coca ça passe mieux. Essayez au Black Magic Bar, (10 iela Kalku), on s’y croirait dans un vieux magasin d’apothicaire.

Partir en Voyage aux Pays Baltes

Riga se découvre facilement sur un séjour court, mais c’est encore mieux de l’envisager comme étape lors d’un voyage aux Pays Baltes. La première fois que j’ai visité Riga, c’était lors d’un grand road-trip en auto-stop, de Paris à Moscou. Avec mon amie Emily, nous avons passé une dizaine de jours au total dans les Pays Baltes, avec des étapes à Vilnius et à Nida en Lituanie, à Riga en Lettonie et à Tallinn en Estonie. C’est un superbe voyage à faire l’été pour ceux qui recherchent une destination européenne originale, avec des sites culturels intéressants et des paysages sauvages méconnus. C’est facile de voyager en bus dans les Pays Baltes, ou sinon vous pouvez louer une voiture. ➡️ Voir des idées de voyage à travers les Pays Baltes.


Visiter Londres: 10 choses à faire dans la capitale britannique
Vol en montgolfière en Cappadoce: conseils et infos pratiques

One commentaires pour pour “Visiter Riga: que faire, que voir dans la capitale de la Lettonie”

  1. alain

    Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cette belle visite de Riga. J’ai toujours été attiré par les L’Europe Centrale et l’Europe de l’Est et j’espère y aller bientôt.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge