Carnet de van à travers la Mongolie: Ciel, on a dormi dans un cimetière!!

 

Road trip en Mongolie en van… Suite de nos aventures…

samedi 2 octobre

Le réveil sonne tôt ce matin. 7 heures… Aujourd’hui, on part en randonnée à cheval pour deux jours avec Emily. On s’extirpe frileusement de nos duvets, et on tire les rideaux. Stupeur!! Juste devant le van, des centaines de pierres tombales à perte de vue. On a dormi dans un cimetière!! Mais comment ciel, s’est-on retrouvés là?? Explications. Hier soir, on a mangé dans un resto à Kharkhorin (des frites!! génial, ça nous changeait des pâtes ou des nouilles déshydratées). Par raison de sécurité, Jeroen, ne voulait pas qu’on dorme dans le van stationné en ville. Après notre bon dîner, on est donc sorti de la ville pour trouver un endroit tranquille pour se garer et passer la nuit. Un chemin de terre nous permet de quitter la route principale, et à la faible lueur des phares, Jeroen stoppe le van bien à l’écart de toute âme qui vive. Et c’est le lendemain matin qu’on s’est rendus compte qu’on s’était garés juste devant un cimetière, à quelques mètres à peine des premières tombes. Au moins, on n’a pas été dérangés par le bruit. Les morts sont des voisins plutôt discrets!! Et aucun esprit malfaisant n’est venu troubler notre sommeil. On a tous les trois fait de beaux rêves… Même la chienne Baia, contente de gambader au petit matin parmi les pierres tombales.

C’est déjà notre quatrième jour à bord du van. Hier, on est arrivés à Kharkhorin, que le grand Gensis Kahn choisit pour capitale de la Mongolie au XIIIe siècle. On a pris nos marques dans notre sympathique maison roulante. Les petits incidents techniques du premier jour sont derrière nous. Pas de nouvelle panne de moteur, et on a pris l’habitude de cuisiner au feu de bois. Oh, pas de la grande gastronomie assurément. Essentiellement des pâtes avec sauce tomate et viande en conserve.

mongolie 4495

A déplorer: juste un léger enlisement dans le sable vendredi. On est partis à la découverte des dunes de Mongol Els, aussi appelé « mini-Gobi », pour sa ressemblance au désert de Gobi, qui couvre le Sud de la Mongolie et le Nord de la Chine. Mais notre van est loin d’être un 4×4, et arriva ce qui devait arriver… Il a fallu toute la force de nos bras musclés avec la miss Emily pour nous sortir de ce pétrin. Jeroen étant bien évidemment à la manœuvre au volant, c’était à nous de pousser le lourd véhicule pour le dégager.

Les dunes de Mongol Els

Les dunes de Mongol Els

Au milieu des steppes, la vie quotidienne s’écoule paisiblement. On fait de longues nuits de sommeil. Coucher souvent vers 21h ou 22h. Les soirées sont glaciales, et on se refroidit vite après manger. On n’a qu’une hâte: se réfugier bien au chaud au fond de nos duvets. Lever rarement avant 10h le matin… Avec les rideaux, il fait bien sombre à l’intérieur, et on n’est pas dérangés par les bruits des voisins!! Ca change des nuits en dortoir ou dans le transsibérien… Pour la toilette, c’est un peu le point noir. Bien sûr, aucune douche sur le chemin. Et l’eau des rivières est beaucoup trop froide pour envisager un bain. Heureusement, on a fait provision de lingettes avant de partir d’Oulan-Bator et elles nous sont bien utiles.

Deux rencontres originales. Vendredi matin, c’est un cavalier Mongol, magnifiquement habillé en tenue traditionnelle qui vient nous rendre visite sur notre campement. Curieux, il veut voir l’intérieur du van. Jereon, qui parle un peu Mongol, lui montre notre maison roulante, à coup sûre très originale pour lui. Il se laisse avec plaisir prendre en photo et découvre en souriant les images sur le cadran numérique. C’est à se demander lequel de nous est le plus surpris par la découverte de l’autre…

mongolie 4551

Deuxième rencontre vendredi après-midi. Rien à voir avec la première. Sur la route bien asphaltée de Kharkhorin (la seule de Mongolie), on se fait dépasser par… une décapotable de sport grise, qui s’arrête aussitôt sur le bas-côté, ses deux occupants nous faisant des grands signes de la main. Jeroen descend immédiatement les saluer. Mais qui sont donc ces gens?? Des amis à lui?? Pas du tout. C’est un couple de Hollandais qui ont vu la plaque d’immatriculation du van (NL, pour Netherlands). Leur voiture est elle aussi immatriculée NL. Incroyable, cette rencontre, au milieu de nulle part en Mongolie, entre une décapotable et un van hollandais!! Ils participent à un rallye, avec pour objectif de rallier Amsterdam à Tokyo. Quelle drôle d’idée tout de même. Un cabriochallenge d’un mois et demi, pour lequel ils doivent conduire toute la journée, n’ayant jamais le temps de s’arrêter pour profiter des endroits qu’ils traversent. Et pour un coût astronomique!! Ils engloutissent plus d’argent que mon budget de voyage pour un an et demi… Mais bon, chacun son trip comme on dit. En tout cas, on rigole bien tous les cinq, avant de reprendre la route.

P1450801

Petit intermède de van. Emily voulait absolument qu’on fasse une randonnée à cheval dans les steppes. On abandonne donc provisoirement Jeroen et Baia à Kharkhorin pour deux jours de balade équestre. La suite… Au prochain épisode…

mongolie 4258

Toutes les photos de notre trip en van: par ICI

Photos Sarah et Emily

À propos de Sarah

Journaliste et blogueuse globetrotteuse, Sarah voyage dans le monde entier et partage ses récits, conseils, et bons plans sur son blog voyage. Elle échange aussi son sourire contre des billets gratuits pour des concerts de rock ou des matchs de foot... Rejoignez-la sur son profil Google+
Ce contenu a été publié dans Mongolie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Carnet de van à travers la Mongolie: Ciel, on a dormi dans un cimetière!!

  1. evertkhorus dit :

    Je suis sûre que ça valait le coup la ballade à cheval… à suivre…

  2. Fabrice dit :

    Ha c’est top! La Mongolie, cela fait longtemps que j’en rêve! Parmi tes meilleurs souvenirs?

    • Sarah dit :

      en fait, non… j’ai beaucoup aimé, mais mes pays préférés ont plutôt été la chine, la birmanie, la bolivie… et l’antarctique… mais l’expérience en van a été très fun!!

  3. Emily Zanier dit :

    Ah ouais, j’ai adore dormir au bord du cimetiere, comme tu dis ce sont des voisins discrets! Et c’est super photogenique le cimetiere au lever du soleil (et sous la neige…) D’ailleurs on y retourne plus tard.
    Figure-toi qu’alors que je faisais du stop en Tasmanie, en fin d’apres-midi, on m’a depose au bord d’un cimetiere. Ca m’a tout de suite rappele la Mongolie, si j’avais eu une tente, j’aurais surement campe la surtout qu’il etait tard!

    • Sarah dit :

      ah, moi sous une tente, je me demande si j’aurais pas flippé. t’entends toujours tout un tas de bruits bizarres la nuit… avec le vent et tout et tout… je crois que j’aurais pu en faire des cauchemars… alors que dans le van, on était bien protégés, comme dans une vraie maison.

  4. Faf' dit :

    C’est âs une sportive décapotable !!! c’est une put£+°0 de de NISSAN 350Z !!!!!
    AAAhhhhhhhhhhhh !!!!

    • Sarah dit :

      mais tu le dis dans quel sens? c’est vraiment une sportive décapotable, ou alors c’est ironique?? désolée, mais j’y connais rien en décapotables…

  5. Faf' dit :

    C’est ma bagnole préférée après l’Aston Martin Vanquish !
    Si on met à part les classiques Porsche et Ferrari of course !

  6. patcool dit :

    blog hyper sympa…
    Bravo

  7. Dormir dans un cimetière…. alors ça, il fallait le faire !
    LadyMilonguera Articles récents..Prague : horloge astronomiqueMy Profile

    • Sarah dit :

      oui, c’est vrai que c’était très inattendu… mais finalement on a beaucoup aimé cet endroit… c’était très beau. on est revenus dormir là sur le chemin du retour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge