Donner un sens à son voyage. Une envie de plus en plus partagée… Oui, mais comment faire ? C’est l’objectif du Twaming, une nouvelle forme de voyage (TWAM pour Travel With A Mission), lancée par le grand voyageur Ludovic Hubler, connu pour avoir fait le tour du monde en stop pendant cinq ans, de 2003 à 2008. Lors de son aventure, il a donné quelques 350 conférences dans le monde entier pour partager son expérience dans des écoles, des universités, des alliances françaises, des hôpitaux… Fort de ce parcours, où « c’était toujours un peu galère d’aller toquer aux portes des écoles » raconte-t-il, il décide de créer un outil qui facilite la rencontre entre ces deux demandes : d’une part, des voyageurs qui souhaitent partager leur savoir et donner un sens à leur aventure, et d’autre part, des institutions qui souhaitent recevoir des intervenants extérieurs.

« Parce que chaque interaction positive entre individus de cultures différentes est un vote pour un monde meilleur »

C’est le pari de Ludovic Hubler : « l’éclosion d’un nouveau type de tourisme engagé basé sur le partage, l’échange, le respect et le dialogue interculturel ». Dans de nombreux pays où il est allé, à l’instar du Pakistan ou de l’Afghanistan, ses conférences étaient pour le public qui y assistait, la première occasion de rencontrer et de parler avec un Français. En Indonésie, répondre à des jeunes filles qui demandent ce que veut dire la laïcité, au Afrique, demander à des enfants de parler de leurs rêves… Autant de rencontres et d’échanges qui donnent effectivement envie de croire en son idée. Un monde meilleur est possible avec plus de contacts entre des peuples et des cultures qui se connaissent si mal, et on peut chacun à notre niveau y contribuer. Moi qui ai toujours été très critique vis-à-vis de l’aide humanitaire qui, j’estime, a plus d’effets négatifs que positifs (cf « L’aide fatale »), je trouve avec ce projet l’occasion de pouvoir être utile en voyageant et d’apporter vraiment quelque-chose.

Ludovic Hubler lors d’une conférence dans une école

Twaming mode d’emploi

Le fonctionnement du twaming est assez proche de celui du couchsurfing: d’un côté les twamers, les voyageurs qui veulent partager leur expérience ou connaissance au travers d’animations ou de conférences, et de l’autre, les twamhosts, les institutions susceptibles de les accueillir (écoles, universités, hôpitaux, associations…). Le site internet permet la rencontre entre ces deux parties. Ce sera aux twamhosts de gérer les conditions matérielles des conférences, et de proposer des interprètes. Les conférences pourront donner lieu à rémunération, mais c’est optionnel. Le site permettra aussi aux twamers d’échanger entre eux, de s’inspirer mutuellement, de sauvegarder leur présentation en ligne, de mettre des photos de l’événement. Expert du réchauffement climatique, d’Internet ou bien de la photographie, artiste, danseur ou musicien, ou juste voyageur au long cours qui souhaite raconter son aventure, support idéal pour un formidable cours de géographie et d’ouverture au monde… Tout le monde est susceptible d’avoir un savoir, une expérience à partager… Pas besoin d’être forcément un expert dans un domaine en particulier.

 




En route pour le Canada !
Gagner un tour du monde chez l’habitant avec Bedycasa

20 commentaires pour “Donner un sens à son voyage grâce au Twaming”


  1. Je me suis inscrite today et je ne manquerai vraiment pour rien au monde ce meeting! çà me tenterai vraiment ce concept de voyage et de partage si l’organisation est tout aussi fiable. A demain!
    Mindi Articles récents..Un voyage hors du communMy Profile



  2. Ce type de concept de voyage est en plein essor et les professionnels devront vraiment utiliser voies et moyens pour le propulser. C’est toujours bon de voyager, découvrir de nouveaux horizons mais surtout les partager avec des passionnés du voyage.
    aburatorigami Articles récents..Aburatorigami – 6,90 €My Profile








  3. Merci de partager avec nous cette expérience car en tant que professeur d’Histoire Géographie, je sens que je vais pouvoir me régaler et surtout pouvoir en faire profiter mes élèves. C’était en effet assez difficile de trouver des intervenants auparavant. Avec le site dont vous parlez cela devrait être beaucoup plus simple. Je m’en vais de ce pas le tester.



  4. Agence PowerWeb66

    Répondre

    Attention cela dit à certaines organisations qui profitent des bonnes ames.



  5. bonjour à vous tous,

    A travers mes nombreux voyages, ces gestes simples et authentiques que sont l’échange et le partage faisaient partie intégrante de mes journées …

    Puis un jour je suis à Madagascar où j’ai décidé de poser mes valises afin d’y créer une structure de voyages solidaires basée justement sur ces termes que sont l’échange et le partage

    A très bientôt je l’espère et félicitation pour l’article

    Stéphane
    MahayExpédition Articles récents..Trail de l’Île Rouge 2015 à MadagascarMy Profile






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge