La Paz, capitale de la Bolivie, et capitale la plus haute du monde. Le centre-ville est déjà à 3.600 mètres d’altitude (c’est pas rien…), et les hauteurs (les quartiers pauvres) dépassent les 4.000 mètres. Les quartiers les plus riches sont aux environs des 3.000, ce qui fait plus de mille mètres de dénivelé sur toute la ville. Sur la photo, je ne suis pas loin des 4.000, sur un des sites d’observation panoramique. La vue est incroyable. Des immeubles rouges à perte de vue, accrochés à flanc de montagne. J’ai beaucoup aimé La Paz. C’est une ville qui a beaucoup de charme, une belle architecture, pleins de boutiques d’artisanat, des marchés où on peut trouver le pire comme le meilleur. Le seul hic, c’est que ça monte et ça descend tout le temps… Impossible de reprendre son souffle. Où qu’on aille, il y a toujours une côte à grimper. Et si c’est une descente, c’est encore pire!! Car ça veut dire qu’après, il y aura une montée encore plus raide… Ca fait pourtant trois semaines que je navigue aux environs des 3.000 mètres d’altitude, mais je commence à en avoir marre… Vivement le retour au niveau de la mer pour retrouver des poumons en plein état de marche…

Le mont Huayna Potosi ou l'impossible ascension à 6.000 mètres d'altitude
Le Salar d'Uyuni au-delà du réel...

2 commentaires pour “Voyager à La Paz à 4.000 m d’altitude”

  1. Bravo pour cette photo 🙂 et pour ces articles loin des clichés sur un pays que j’adore ! J’irai avec grand plaisir jeter un coup d’oeil au reste de tes voyages : moi-aussi, ça me démange !
    EMI Articles récents..AthènesMy Profile



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge