Dans les gradins de la basket-ball arena avec mes voisins Hollandais

Londres 2012… C’était mes premiers JO! L’évènement qu’on n’oublie pas… Arrivée avec Emily sans aucun billet. Notre objectif était bien sûr d’en voir un maximum. Pour le seul prix de notre sourire. Mais sans être des pique-assiettes de bas-étage. Pour moi, faire les choses sans dépenser d’argent, c’est une philosophie. Pour atteindre le même objectif que si on avait dépensé l’argent en question, ça oblige à aborder les choses sous un autre angle. Il y a un défi à réussir. Il faut être plus inventif, débrouillard, innovant… Et aller à la rencontre des autres. Notre société se résume beaucoup trop à des échanges commerciaux, au détriment des échanges humains. Et dès lors qu’on se place à un autre niveau, et qu’on n’échange pas d’argent, il y a autre chose qui se crée entre les gens.

Sans réseau (je pourrais en avoir, mais ne l’utilise pas), sans argent (j’en ai, mais ne l’utilise pas), j’aime l’idée de montrer que n’importe qui d’un peu dégourdi, culotté et motivé peut vivre le rêve Olympique. Je parle en tant que fille, mais ça vaut aussi bien sûr pour les mecs. Et ça me gonfle d’entendre l’éternelle rengaine des sceptiques « ah mais ça marche pour toi parce que t’es une fille »… Je ne remercierai jamais assez Stéphane, un jeune français que j’ai rencontré au Brésil, ou Adrien, un autre blogueur qui voyage en auto-stop dans le monde entier, d’avoir montré qu’ils pouvaient réussir aussi bien!

Les Braqueuses…

Samedi 28 juillet. Après l’incroyable émotion de la cérémonie d’ouverture, la veille, on a un peu du mal à démarrer avec Emily. On arrive au parc olympique vers 18h30. Toujours armées de nos pancartes fétiches « French girl gives a smile for a free ticket »… On se fait offrir des bières par de sympathiques supporters français. Les pauvres… Ils sont arrivés avec des réserves de canettes devant l’entrée, et ils se retrouvent obligés de tout boire rapidement car c’est interdit de rentrer avec des boissons. Alors forcément, on se fait un plaisir de les aider un peu… 🙂 Bien désaltérées, on sort nos pancartes pour trouver nos billets. A peine 5/10 minutes, et un volontaire pas très cool nous demande de dégager d’ici… Et là, super coup de bol! Exactement en même temps, un groupe de mecs s’approche de moi pour me tendre un ticket de basket, et deux nanas donnent à Emily un ticket de natation! Et toc! Plus personne ne peut nous virer! On a nos billets! Je laisse la miss devant le parc aquatique pour filer à la basketball arena… Coup de chance: l’équipe féminine française est à l’affiche face au Brésil. Je m’installe avec les Hollandais qui m’ont donné leur billet en plus. L’un d’entre eux a même fait partie de l’équipe nationale de basket des Pays-Bas! Il est impressionné par la qualité de jeu de la numéro 9 (la capitaine, Céline Dumerc)… J’avoue ne pas y connaître grand-chose en basket, et écoute avec intérêt ses explications… Et les « Braqueuses » remportent brillamment leur premier match des JO: 73 à 58!

Les Braqueuses pendant leur match contre le Brésil

Les Experts…

Dimanche 29 juillet. Arrivées encore plus tard devant le parc olympique… 19h passées… on se rend compte qu’il n’y a plus grand monde qui rentre. Un jeune homme vient nous offrir un billet de handball. Mais pour la suite ça se complique. Les volontaires commencent à nous voir d’un mauvais oeil… Pourtant on ne fait juste que récupérer des tickets qui sinon resteraient non utilisés. Les gens qui nous les donnent le font juste avant de rentrer dans le parc olympique et n’avaient pas prévu de les revendre. Au moins ils ne sont pas perdus pour tout le monde et nous sommes ravies d’en profiter. Tout comme ceux qui nous les donnent d’ailleurs, contents de faire plaisir à quelqu’un plutôt que d’avoir la mauvaise conscience de rentrer avec des billets en trop. Le match de hand va commencer et comme Emily reste plus longtemps que moi à Londres, elle m’en laisse profiter! Coup de chance à nouveau: c’est l’équipe de France masculine qui rencontre la Grande-Bretagne! Et les « Experts » ne font qu’une bouchée des pauvres britanniques: 44-15! Trop cool! A chaque fois que je trouve un ticket gratuit, c’est pour voir des Français gagner! Ces JO commencent bien!

Le match des Experts contre la Grande-Bretagne

Le Club France…

Après le match de hand, je récupère Emily qui a regardé les épreuves de natation sur les télés du centre commercial à côté. Première médaille d’or pour la France avec le relais 4×100 nage libre! Yeah! On décide d’aller au Club France pour fêter ça! Pas d’accréditation pour rentrer bien sûr, mais on réussit à se faufiler ni vues ni connues… 🙂 Les premières athlètes françaises médaillées sont là: Céline Goberville (argent en tir) et Priscilla Gneto (bronze en judo). Alain Bernard est là pour représenter les nageurs. Ils ont encore des épreuves les jours suivants et doivent sûrement se coucher tôt… Heureusement nous pas… La nuit se poursuivra jusqu’au petit matin dans une boîte très sympa de Londres, la Fabric.

Alain Bernard au Club France


 


Parenthèse nature dans les montagnes de la Vallée d'Aoste
La Cérémonie d'Ouverture des JO avec un sourire pour un billet gratuit

21 commentaires pour “Le début du rêve Olympique… des Braqueuses aux Experts”

  1. Ah cool, la suite de vos aventures. Les pauvres anglais au hand. C’est pas un sport qu’ils pratiquent habituellement et ils ont du s’y mettre aux JO!

    Sinon, c’est marrant, Priscilla Gneto je l’avais vu sur le tatami ce dimanche matin la!
    Lucie Articles récents..Scones au chocolat au laitMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      ah tiens, je savais pas que la gb ne faisait pas de hand… alors c’est sûr, face à nos futurs champions olympiques, ils se sont pris une belle raclée…





    • Sarah

      Répondre

      ah mais fallait venir à londres alors au lieu d’aller faire la fiesta sur les bords de la mer noire! 🙂


  2. crumble

    Répondre

    Vous avez bien raison de faire comme ça, qui ne tente rien n’a jamais rien, c’est la seule chose dont on peut être sur et certain! Hate de lire la suite de ces aventures londoniennes 🙂


  3. J’adore le titre, très bien trouvé! J’ai eu la chance moi aussi de voir par la suite les braqueuses gagner en 1/4 de finale puis les Experts en demi-finale et torse-nus sur la scène du club France le soir de leur victoire. Deux équipes médaillées d’ailleurs, bravo à elles! Et merci de rappeler que les mecs aussi peuvent obtenir des tickets gratuits eux aussi, car à moi aussi tous les mecs me la sortent celle-là, que c’est parce que je suis une fille. D’ailleurs mon pote Sergi de Barcelone, a réussi lui aussi à trouver des tickets gratos aix JO pour voir l’Espagne à la demi-finale et finale de basket hommes.



    • Sarah

      Répondre

      pour l’instant non, pas d’autres cibles en vue… faut dire que maintenant c’est difficile de viser plus haut que l’ouverture des JO… 🙂



  4. Eh ben, je vois que je n’ai pas été le seul à prendre plaisir devant ce fameux match des Experts, encore que moi c’était plutôt devant mon petit écran 🙂


  5. Salut Sarah. Ton article, il n’y a rien à dire: c’est un vrai parcours de combattant. Moi à votre place (même si j’étais une fille), j’aurais démissionné dès l’instant où le mec m’a ordonné de vider les lieux. Je suis du genre à baisser rapidement les bras, même si je reconnais l’euphorie que ça donne de suivre les JO en direct. Qu’est-ce que je ne ferait pas pour suivre les JO ou la finale d’une coupe du monde? p: J’ai bien envie de faire comme toi lors des prochains JO, bien entendu avec une compagnie féminine sinon je crois que c’est perdu d’avance 🙂
    Dasko Articles récents..3 conseils pour arrêter la cigarette gratuitement !My Profile




  6. Oh tu me fais tellement rêver d’avoir vu tout ça ! Bon je me prépare pour dans 4 ans ! 🙂


    • Sarah

      Répondre

      Oui!! et en plus, dans quatre ans, ça sera au Brésil!! un de mes pays préférés! ça va être top!!!



  7. Hi Sarah,

    Ton histoire de ticket gratuit contre un sourire m’a fait vraiment rire mais c’est très audacieux ! J’aime beaucoup ta philosophie de voyager gratuitement ou de faire le moins de dépenses possibles. J’aimerai pouvoir en faire autant mais je pense que je n’aurai pas autant de succès que toi.

    Les Jeux Olympiques : Bon ou mauvais plan pour ceux qui voudraient s’y rendre pour les prochains au Brésil ?

    @ Bientôt,

    Kamal Le Marocain
    Kamal Le Marocain Articles récents..3 choses que j’adore à Marrakech !My Profile


  8. Ahah c’est super sympas comme concept! Comme ça il vous reste de l’argent pour l’hébergement et la nourriture … bon le seul petit inconvénient c’est qu’on ne peu aller qu’aux épreuves que le gens nous donnent, mais apparemment vous avez eu de la chance avec le basket le hand et la natation :p

    Marina



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge