Marseille: reflet de la cathédrale de la Major sur la façade du MuCEM

Un titre de post qui pourrait surprendre au premier abord… Mais ça n’est pas moi qui le dit… C’est le New York Times, qui a classé Marseille numéro 2 de ses « Places to go in 2013 », juste derrière Rio de Janeiro.  « Vibrant melting-pot ethnique, Marseille est aussi le lieu d’un nombre croissant de performances d’art contemporain et d’avant-garde »… Le prestigieux quotidien américain ne tarit pas d’éloges. Il faut dire que la cité phocéenne devient cette année « Capitale européenne de la Culture » et a mis le paquet pour étoffer son offre culturelle…  Invitée pour le week-end d’inauguration, j’ai eu la chance de constater tout ça avec mes yeux de blogueuse voyageuse…

Embarquer pour une traversée à bord du J1

Le J1 sur les quais du port de Marseille

C’est un de mes gros coups de cœur… Le J1 est à l’origine un hangar industriel du port, reconverti en musée d’art contemporain/lieu d’exposition/espace de rencontres/atelier photo/cinéma/restaurant… Difficile de résumer en seul mot toutes les activités proposées. Avec vue sur les bassins du port et la tour de la CMA-CGM (3e groupe mondial de transport maritime), le spectacle est aussi à travers les baies vitrées panoramiques. Au détour des photos de l’exposition « Paysages », je suis restée scotchée de longues minutes sur les manœuvres de demi-tour d’un gigantesque ferry… Si près, qu’on aurait presque cru qu’il allait passer au travers de la fenêtre… Pour un peu j’aurais pu sauter à bord…

Le ferry Danielle Casanova fait un demi-tour devant le J1

Faire le tour des ports de la Méditerranée

De Rome à Istanbul, en passant par Athènes, Beyrouth ou Alexandrie… C’est le voyage proposé par l’exposition « Méditerranées, des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui », qui se tient au J1 jusqu’au 18 mai. Pour finir par Marseille bien entendu, dont on comprend beaucoup mieux l’identité et la richesse culturelle à l’issue de ce parcours. C’est vraiment une des meilleures exposition que j’ai vues récemment, et qui réussit super bien à marier l’histoire avec l’actualité la plus récente. Le tout dans un très beau décor, réalisé avec des conteneurs de transport maritime… Mention spéciale pour les films projetés, avec plein de témoignages. Une avocate tunisienne raconte l’histoire de deux jeunes condamnés à 7 ans de prison pour avoir publié des caricatures sur Facebook… Une femme libannaise partage ses souvenirs de petite fille qui a connu la guerre à Beyrouth… Des jeunes Egyptiens d’Alexandrie parlent de leurs rêves de liberté et de voyages… Des Grecs, leur combat contre la crise et les manifestations à Athènes… Des marseillais qui expriment leur amour pour  « la plus belle ville du monde »…

L’exposition Méditerranées au J1 à Marseille

Découvrir l’Art d’Ici et Ailleurs à la Friche la Belle de Mai

Dans le même état d’esprit que le J1, la Friche la Belle de Mai est un espace multi-cartes dédié à l’art contemporain, avec plein d’événements organisés toute l’année. Le point fort architectural ici, c’est la magnifique terrasse panoramique sur le toit, avec vue imprenable sur Marseille. Belle vue également sur les voies de chemin de fer toutes proches et les graffitis qui embellissent les murs. Jusqu’au 31 mars, l’exposition « Ici, ailleurs » réunit les œuvres de 39 artistes contemporains sur le thème du voyage et des migrations. Au dernier étage, l’oeuvre « Sans Titre » de Djamel Tatah reproduit dans une grande pièce vingt-et-une fois la même silhouette de jeunes hommes hommes têtes baissées, les mains dans les poches. Ils représentent les « hittistes » (vient du mot algérien hitt, qui veut dire mur), ces jeunes désoeuvrés qui passent leurs journées adossés aux murs sans rien faire. Ils tiennent les murs… En écrivant ce post, je lis dans le catalogue de l’exposition que « l’accrochage est étudié de sorte que le spectateur faisant face à ces figures, puisse par un effet miroir se reconnaître en elles »… C’est marrant car c’est exactement ce que j’avais ressenti lors de la visite, posant au milieu des silhouettes pour mieux me fondre – ou me distinguer – dans le paysage…

Dans le décor de l’oeuvre de Djamel Tatah à la Friche la Belle de Mai. crédit: A. Gressin

Jouer à deviner les drapeaux du monde avec « L’Art à l’Endroit »

Une précision avant toutes choses. Ce n’est pas juste Marseille qui devient capitale européenne de la culture… Mais toute la Provence, de Martigues à Arles, jusqu’à Aix-en-Provence ou Avignon. En grande voyageuse, c’est un jeu auquel je m’adonne souvent : deviner à quel pays correspond tel ou tel drapeau… Jusqu’au 17 février, les rues d’Aix-en-Provence deviennent le terrain de jeu idéal pour qui aime ce genre de devinettes. Avec l’  « Art à l’Endroit »,  onze artistes contemporains exposent leurs œuvres dans les rues de la ville. Parmi eux, la coréenne Kimsooja, qui a mélangé des drapeaux de plusieurs pays pour en faire des tableaux, et qu’on découvre affichés sur les murs au fil du parcours. Voici deux exemples de son œuvre, « To breathe : the flags »…

To Breathe: the Flags de la Coréenne Kimsooja

To Breathe: the Flags de la Coréenne Kimsooja

Et vous, arriverez-vous à deviner quels drapeaux se cachent derrière ces superpositions ? Moi j’ai ma petite idée… N’hésitez pas à me soumettre vos idées en commentaire…

Mention spéciale aussi en passant pour l’habillage très culotte rouge à pois blancs des arbres du cours Mirabeau par l’artiste japonaise Yayoi Kusama. Vraiment très réussi!

Le cours Mirabeau d’Aix-en-Provence habillé par la japonaise Kusama

Danser sur Gangnam Style avec des Coréennes à Aix-en-Provence

Mais finalement, qu’est-ce que l’Art nous apporte dans notre vie ? Imaginer, découvrir… Certainement. Mais aussi partager, rencontrer… Aux détours du parcours d’ « Art à l’Endroit » d’Aix-en-Provence,  devant la « Sitting Woman » de l’artiste britannique Thomas Houseago, je tombe avec étonnement sur un groupe de jeunes femmes asiatiques qui se prennent en photo chacune leur tour devant la sculpture… Super lookées et trop mignonnes avec leurs parapluies so kitch (et oui, il a plu toute la journée à Aix-en-Provence), je me précipite pour engager la conversation. Elles sont coréennes, ne parlent pas un mot d’anglais, mais c’est pas grave. J’ai moi aussi un beau parapluie vert à pois qui leur plait bien, et on se lance dans une sympathique séance photos immortalisée par mon amie Adeline.

A Aix-en-Provence avec une sympathique coréenne et son beau parapluie. Crédit: A. Gressin

Et les voilà qui nous sortent un mot avec insistance. « Psyyyy », « Psyyyyy », nous lancent-elles en commençant à chantonner un refrain qu’on reconnaitrait entre mille… « Gangnam Style »…. Incroyable ! Elles sont en train de nous dire qu’elle habitent à Gangnam ! Le quartier chic de Séoul rendu universellement célèbre par le tube stratosphérique du chanteur coréen Psy. Vous connaissez j’espère? En tout cas, si la réponse est non, c’est que vous arrivez tout droit de la planète Mars… ou sortez d’un exil prolongé dans un ermitage du bout du monde… Parce que même Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU himself,  a dansé sur l’ « inimitable danse du cheval » de Gangnam Style… LA vidéo la plus vue de tous les temps sur Youtube avec plus de 1,230 949 714 milliard de lectures…  (d’ici à ce que vous lisiez ce poste, ce chiffre sera déjà périmé depuis longtemps).  Sympathique manière de clôturer ce périple artistico-voyageur à Marseille-Provence 2013, me voilà en train de danser « Gangnam Style » avec un groupe de Coréennes…

Danser Gangnam Style avec des Coréennes à Aix-en-Provence. crédit: A. Gressin

Prochains rendez-vous à noter à Marseille et aux alentours…

Fin mars : lancement du GR 2013, un sentier de randonnée de 360 km, d’Arles à la Ciotat,  pour faire découvrir aux marcheurs les principaux points d’orgue de « Marseille-Provence 2013 »

Juin : ouverture du MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). Réalisé par l’architecte Rudy Ricciotti, il fait penser aux moucharabieh arabes et s’intègre magnifiquement au paysage avec la cathédrale de la Major.

Juin : exposition « De Cézanne à Matisse » au musée Granet d’Aix-en-Provence (du 13 juin au 13 octobre)

Septembre : Festival de cuisine « Cuisines en friche », du 11 au 15 septembre à Friche de la Belle de mai

Octobre : lancement d’une exposition consacrée à Le Corbusier au J1 (du 11 octobre au 12 janvier 2014)

Et beaucoup d’autres événements, sur le site de Marseille-Provence 2013

Et AUSSI : notre association de voyageurs Les Passeurs d’Aventures viendra à Marseille au printemps pour y organiser un Apéro Voyageurs ! Une soirée conviviale dans un bar sympa autour d’un verre (ou plusieurs…) pour permettre à des voyageurs de se rencontrer, d’échanger et de partager toutes leurs aventures… On vous communique dès que possible la date sur notre page Facebook et notre compte Twitter! Stay tuned!




«Paris U2 Moscou» en tournée: Avignon, Caen, Paris... Nantes
Parenthèse nature dans les montagnes de la Vallée d'Aoste

22 commentaires pour “Marseille, « The new place to go » in 2013…”


  1. UN seul mot: “Hopaaaaa”…
    Non, j’rigole! Eh bien, malgré les inquiétudes de pré-ouverture, Marseille semble avoir rempli sa mission. Ça me donne bien envie de sauter dans un TGV, tiens!


  2. Silecee

    Répondre

    Kusama Yayoi a donc remis ça^^
    En tout cas, danser Gangnam style en plein milieu d’Aix-en-provence avec des Coréennes… ça n’a pas de prix 😉


  3. Le titre est surprenant en effet, je n’ai d’ailleurs jamais mis les pieds à Marseille, et c’est une belle piquûre de rappel !
    C’est jolie la décoration de la japonaise Kusama autour des arbres. La première chose qui m’est venue en tête, n’est-ce pas néfaste pour les arbres ? (ça les empêche de … ? 🙂 par exemple…)
    En tout cas le sentier de randonnée de 360 km, d’Arles à la Ciotat m’intéresse fortement, depuis le temps qu’une copine me dit de venir !
    Haydée Articles récents..L’ApéroVoyageurs initié par Les Passeurs d’Aventures [Vidéo – Interview]My Profile


    • Sarah

      Répondre

      oui, c’est ce qui m’est venu à l’idée aussi pour les arbres, mais en fait, ça ne reste pas longtemps… ils retirent “l’emballage le 17 février”, du coup, je pense que ça n’est pas génant car c’est l’hiver et les arbres doivent “hiberner” en quelque sorte… ils n’auraient pas mis un tel habillage au printemps j’imagine… et moi aussi ça me tente carrément ce GR2013, j’adore la rando!!


  4. La photo de toi avec les silhouettes sur le mu rest magnifique! Ces couleurs!! Bravo Adeline!
    Sinon, j’avais beaucoup apprécié Marseille il y a trois ans pour quelques jours et toutces ces nouvelles expos semblent mettre encore plus en avant la ville. Je ne sais pas si j’aurai l’occasion d’y aller cette année malheureusement…
    Lucie Articles récents..Lectures finlandaisesMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      oui c’est clair, elle très réussie la photo! effectivement, tu n’auras peut être pas l’occasion d’aller à marseille cette année! 🙂 ton planning va être bien chargé avec ton départ en tour du monde!! top!! tu reviens un peu habiter en france entre londres et ton départ ou pas?



  5. Je suis une grande amatrice de Marseille, où je vais au moins une fois par an quand je réside en France…
    Je n’y ai pas encore mis les pieds depuis ce fameux événement, un brin effrayée par le côté trop “parisianiste” de la chose, mais je vais m’y résoudre pour sûr!
    Et figure toi que j’ai déjà été sur un des fameux gros bateaux au départ du port de Marseille: je peux dire que ça en jette d’être de côté-là du bateau 🙂




  6. Et bien, c’est cool, ça me donne envie de retourner à Marseille avec toute cette culture maintenant, car c’était un peu limité avant. Sinon c’est marrant en 2009 à Aix en Provence, j’avais vu une expo “de Cezanne à Picasso” et visité le château de Vauvenargues.
    Ah le Gangnam style, absolument d’accord avec toi, c’est interplanétaire, au Mexique, y’a pas de coréennes, mais alors qu’est-ce que tout le monde danse le Gangnam Style – “hey sexy lady….”
    Emilyz Articles récents..La fin du monde chez les Mayas à Chichen Itza (Yucatan, Mexique)My Profile


  7. Même si ce n’est pas le sens de l’article et qu’il faut tirer son chapeau à ce qui a été réalisé à Marseille, ça me fait penser aux “capitales Olympiques” d’un été : Sarajevo, Athènes …
    Marseille reste la capitale européenne du grand banditisme et de la corruption.
    Quand je vois des villes comme Bilbao ou Bordeaux, je me dis que dans ces villes la culture signifie quelquechose.
    Philippe de Auto-Ecologique Articles récents..La Nissan Leaf trace son sillonMy Profile


  8. Stéphanie

    Répondre

    PErso j’adore Marseille, malgré tous ce qui s’y passe et que l’on voit à la télé c’est une chouette ville qui réserve souvent de belles surprises … Il ne faut pas s’arrêter à ce que l’on entend ou autres …
    Stéphanie Articles récents..MarseilleMy Profile




  9. Le MUCEM vient d’ouvrir ! Et c’est gratuit ce weekend! Vue imprenable sur Marseille et surtout sur le palais du Pharo qu’on ne voit jamais de ce côté ! De très belles expos, un bâtiment à l’image du pavillon français de l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010 (notamment l’accès en serpentin qui entoure le MUCEM), une visite qui mérite d’être mieux fléchée (on s’y perd un peu) et l’accès au fort St Jean avec ces transats pour profiter du soleil qui vient enfin nous dire bonjour !
    Cindy@voyage Articles récents..Vidéo virale : le cas de la MAIFMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      ah cool!! merci pour l’info! va falloir que je retourne voir ça à Marseille alors!!



Trackbacks/Pingbacks

  1.  Blog Awards | Les Meilleurs Blogs et Articles de Voyage en Janvier | Le Blog de Hostelbookers
  2.  L’ApéroVoyageurs va fêter le printemps sous le soleil de Marseille | Le blog de Sarah
  3.  Marseille, capitale européenne de la culture, clap de fin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge