De 2010 à 2014... Le Baiser de l'amitié sur la East Side Gallery à Berlin

De 2010 à 2014… Le Baiser de l’amitié sur la East Side Gallery à Berlin

A peine quatre ans séparent ces deux photos… Le célèbre « Baiser de l’amitié »  entre Erich Honecker, dernier dirigeant de la RDA et Leonid Brejnev, chef du Kremlin jusqu’en 1982, peint par le street art artiste russe Dmitri Vrubel. C’est une des fresques emblématiques de la East Side Gallery, un morceau de l’ancien Mur de Berlin de 1,3km réapproprié par une centaine d’artistes pour en faire un monument dédié à la paix et au dialogue entre les peuples. Elle a été réalisée en 1990, juste après la chute du Mur en 1989. C’est d’ailleurs devenu la plus grande galerie d’art en plein air du monde. Un chef d’oeuvre qui avait été ma découverte préférée à Berlin lors de mon passage en 2010.  De retour dans la capitale allemande début 2014, je suis retournée la voir… Et quelle n’a pas été ma surprise de voir l’état de certaines fresques, largement dégradées par des tags irrespectueux. Il faut dire qu’en 2010, j’avais eu la chance de voir la East Side Gallery tout juste rénovée, à l’occasion des 20 ans de la chute du Mur. Mais à peine quatre ans après, le résultat fait peine à voir…

De 2010 à 2014... La East Side Gallery à Berlin

De 2010 à 2014… La East Side Gallery à Berlin

De 2010 à 2014... La East Side Gallery à Berlin

De 2010 à 2014… La East Side Gallery à Berlin

 

L’East Side Gallery menacée par les projets immobiliers

D’autant plus que les tags ne sont pas la seule menace qui pèsent sur ce musée à ciel ouvert. En 2013, un pan de la East Side Gallery a été retiré à la demande d’un promoteur immobilier qui veut construire une tour d’habitation de luxe de 63m de haut sur les berges de la rivière Spree.  40 mètres du mur ont donc été déplacés, parallèlement à la section initiale, officiellement de façon temporaire, le temps qu’aient lieu les travaux… Reste à voir si ce sera vraiment « temporaire »…

Portion de la East Side Gallery déplacée derrière le Mur pour un projet immobilier

Portion de la East Side Gallery déplacée derrière le Mur pour un projet immobilier

La mairie de Berlin a également un autre projet de percée pour assurer l’accès à un pont pour piétons et cyclistes qui doit enjamber la rivière d’ici 2015… Alors bien sûr, fort heureusement, le Mur est tombé, et il ne s’agit pas d’empêcher l’évolution de la ville à cause de ça. Mais des 155km de la fortification qui sépara Berlin en deux entre 1961 et 1989, seuls 3km sont encore debout, dont la East Side Gallery. Un lieu qui était arpenté par les patrouilleurs des garde-frontières et où des dizaines d’opposants furent abattus en tentant de passer à l’Ouest. Alors ça me semble important de garder ce symbole de la ville. Le Mur de Berlin devenu une oeuvre d’Art dédiée à la paix et l’espoir… C’est un symbole fort à conserver ici. J’espère que si je reviens à Berlin dans quatre ans, il sera toujours là…

L'East Side Gallery à Berlin en août 2010

L’East Side Gallery à Berlin en août 2010

L'East Side Gallery fraîchement rénovée à Berlin en 2010

L’East Side Gallery fraîchement rénovée à Berlin en 2010

Un homme court devant la East Side Gallery en 2010...

Un homme court devant la East Side Gallery en 2010…

L'East Side Gallery à Berlin sous la neige en 2014

L’East Side Gallery à Berlin sous la neige en 2014

L'East Side Gallery à Berlin sous la neige en 2014

L’East Side Gallery à Berlin sous la neige en 2014

 

Où dormir à Berlin

En 2010, j’étais arrivée à Berlin en auto-stop et en mode couchsurfing… Une étape sur la route de Moscou pour aller voir U2 en concert (Paris U2 Moscou). En 2014, c’était sur un mode très différent, puisque c’était sur l’invitation du groupe hôtelier Accor pour l’inauguration du 1.000ème hôtel Ibis. Situé à deux pas de la grande avenue du shopping à Berlin, Kurfürstendamm (aussi appelée Kudam), c’est un hôtel sympa et pas cher  (à partir de 65 euros la nuit), idéal pour venir passer un week-end dans la capitale allemande: Ibis Berlin Kurfürstendamm, Bayreuther Straße 39, Berlin

Séquence souvenir Berlin 2010 en vidéo… Paris U2 Moscou, épisode 3, Direction Berlin

Paris U2 Moscou – Episode 3: Direction Berlin from Emily&Sarah Travels on Vimeo.




Article suivant

Une folle nuit... à l'hôtel Ibis de Berlin

Article précédent

Faire le tour du monde en 180 vannes

15 commentaires pour “L’East Side Gallery à Berlin, un chef-d’oeuvre en péril”

  1. Ah la la comme j’aurais aimé pouvoir me joindre à vous pour ce voyage à Berlin, j’espère que les blogueurs provinciaux seront mieux représentés la prochaine fois ! 😉 Je rêve de découvrir cette ville !
    argone Articles récents..Londres : Saint James ParkMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      c’est clair, Berlin est une ville fascinante à découvrir! moi c’était ma troisième fois… mais la première je n’étais pas venue voir l’East Side Gallery… dommage, j’aurais pu faire un comparatif sur dix ans: 2003-2010-2014. Par contre, vas-y plutôt au printemps/été, l’hiver, on se gèle vraiment et la ville est un peu grise…


  2. Effectivement je me suis dit que certaines peintures étaient sacrément dégradées en les voyant lors de notre petit voyage… Je ne pensais pas que ça datait de quelques années seulement ! C’est dommage que les gens viennent mettre de pauvres tags sur des vestiges historiques… 🙁


  3. J’ai également vu l’East Side Gallery en 2013 et c’est vraiment désolant. D’un autre côté, j’ai un peu du mal à imaginer une solution contre les tags.
    Mettre une vitre de protection dénaturerait complètement ce symbole.
    lcolo Articles récents..Mon itinéraire … approximatifMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      oui je suis d’accord avec toi… il n’y pas vraiment de solution… et faire appel au sens civique est illusoire… la seule solution, c’est de rénover les fresques régulièrement…


  4. emilie

    Répondre

    J’ai pu voir pour la première fois le mur de Berlin il y a tout pile un an! C’est un témoignage important de l’histoire, un patrimoine qu’il me semble indispensable de préserver. Les tags m’avaient déjà bien marqué l’année dernière mais à voir les photos et surtout le baiser de l’amitié, il y a une très forte dégradation en très peu de temps! Quel dommage! 🙁


  5. Je m’étais déjà un peu énervée à ce propos en 2012, mais quand je vois vos photos de 2014 je suis désolée… Ce que j’ai du mal à comprendre c’est que les « tagueurs » se disent artistes, sauf qu’un « artiste » qui n’est même pas fichu de respecter l’œuvre d’un semblable cela me dépasse complétement. Comme quoi l’art de rue est réellement un art, qui n’est malheureusement pas respecté par certains idiots.


  6. Quand j’ai vu ta photo du résumé de l’article ça m’a fait un peu de peine… On l’avait aussi vue juste après sa rénovation en 2010 et ça reste un des meilleurs souvenir de notre visite à Berlin! J’espère que qqch sera fait pour préserver ce bout de mur… ça me parait important!
    Benoit(novomonde) Articles récents..Le Vietnam à Moto: la fausse bonne idéeMy Profile


  7. Ah oui j’avais pas compris pourquoi ce pan de mur était décalé. A cause d’un projet immobilier! Bon… En tout cas difficile de protéger un monument pareil. Dommage car ce qui fait son charme est justement de pouvoir se promener devant sans les protections d’usage qui pourraient isoler les oeuvres des mauvais coups de crayon.
    Charles Articles récents..Sweet dreams in Berlin!My Profile


  8. Laure

    Répondre

    Je n’ai jamais eu la chance de voir l’East Side Gallery à Berlin, mais ce que tu partages avec nous est honteux et m’attriste beaucoup.
    Comment peut-on avoir aussi peu d’égard envers l’art ? C’est un truc que je ne comprendrai jamais… Tout ça pour faire des tags affreux ou construire des trucs archi- modernes, sans âme. C’est écœurant… Ces fresques étaient si belles il y 4 ans…
    C’est du gâchis et c’est vraiment dommage…
    Laure Articles récents..Circuit en PologneMy Profile




  9. La dégradation de la East Side Gallery avance vitesse grand V malgré le travail et l’implication de l’association Künstlerinitiative East Side Gallery e.V, fondée en 1996 afin de préserver les fresques. En 2009
    les artistes étaient revenus exprès pour repeindre et retoucher les originaux. Comme partout ailleurs l’immobilier apporte de l’argent dans les caisses de la ville et c’est pour cela que ce genre de projets peuvent voir le jour.
    Pour en savoir plus sur les petites histoires qui font la ville, découvrir la ville sous des aspects moins balisés c’est par là :
    http://www.berlinerforaday.com


  10. Olivier

    Répondre

    Bonjour,

    de retour de Berlin, je confirme le commentaire d’Allasino ci dessus.
    L’East Side Gallery est vraiment en péril .
    Sur certains pans, on pourrait malgré tout mettre des panneaux plexiglas pour les protéger. De plus, certains en ont profité pour ajouter leurs peintures (la petite boutique de souvenirs près du pont où un mini panneau précise que ces peintures sont sans rapport avec l’East Side Gallery – il faut vraiment le voir). Je suis persuadé que le tronçon déplacé ne sera remis en place.

    Sans rapport , le « cirque » autour Check Point Charlie m’a déplu. A contrario, la symbolique de la représentation du Mur sur la Bernauer Strasse, même si ce n’est pas terminé , est plus respectueuse de l’histoire.

    PS : même non sponsorisé par Accor (:=)) (pas cher ?), l’Ibis où j’ai dormi est bien situé et direct par le U-bahn U1 vers l’East Side Galllery.


  11. Je me suis rendue plusieurs fois à Berlin, je suis passée quelques fois devant ces peintures, mais je ne m’étais pas rendue compte de leur dégradation … :/
    Si je peux conseiller une petite auberge dans la Warschauer Str. : Goldmarie Hostel. Pour des jeunes, c’est un bon plan, et le quartier est très sympa 🙂 Bonne continuation dans vos voyages !
    Catherine Articles récents..WEEK-END À DIJONMy Profile


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge