La corniche d'or est une des plus belles routes sur la Côte d'Azur

Les paysages paradisiaques ne manquent pas en France et l’Estérel et la Côte d’Azur sont parmi les endroits qui offrent les plus beaux panoramas. Entre deux voyages au bout du monde, je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir ou re-découvrir mon propre pays et début juin j’ai eu la chance de profiter d’un week-end prolongé du côté de Saint-Raphaël. Le contraste entre les roches rouges du massif de l’Estérel et le bleu azur de la mer donnent lieu à des paysages grandioses comme ceux qu’on peut voir sur la corniche d’or, la route qui relie Cannes à Saint-Raphaël. En voilier, à cheval, ou sous l’eau avec masque et tuba, il y a mille et une manières de profiter de la région. En voilà un aperçu…

Une journée en voilier à Golfe Juan

Journée magique à bord du voilier Alizé

Il n’y a pas de meilleure manière de profiter des plaisirs de la mer qu’en passant une journée à bord d’un voilier. Encore faut-il pouvoir se le permettre n’est-ce-pas… Vous connaissez Nautal? C’est un peu l’équivalent de Airbnb, mais pour la location de bateaux. Des particuliers ou des professionnels y proposent leur voilier à la location, avec ou sans skipper, sur toutes formules de durée, que ce soit à la journée ou sur plusieurs jours. C’est une formule idéale si on est un groupe d’amis ou en famille. Avec notre groupe, nous avons pu passer une journée à bord du voilier Alizé (à partir de 390 euros la journée) avec Olivier et Fabienne, leurs propriétaires . Ces deux passionnés de voile ont tout quitté il y a quelques années pour vivre sur l’eau et emmener des gens avec eux.

Nous sommes partis de Golfe Juan pour aller en direction des îles de Lérins. J’ai bien aimé pouvoir tenir la barre pendant quelque temps lors de la traversée, sous les instructions du skipper bien sûr. J’ai même pu tenter une technique originale: tenir la barre avec les pieds 😉 Mais ça c’était parce qu’il y avait très peu de vent… Arrivés à proximité des îles, nous avons fait une longue pause pour déjeuner et nous baigner autour du bateau. Je ne pensais pas que début juin l’eau serait aussi chaude! Un vrai bonheur de pouvoir nager au milieu des bateaux au mouillage, même si le courant était assez fort et qu’il a fallu nager vigoureusement pour revenir sur le voilier.

Sur le trajet du retour nous avons eu la chance de voir des dauphins nager autour du bateau! Un spectacle tellement beau que j’ai préféré en profiter plutôt que de prendre des photos…

Une randonnée palmée à Mandelieu

Randonnée palmée à Mandelieu avec découverte des fonds sous-marins

Au début le terme de « randonnée palmée » m’a un peu surprise, mais finalement c’est une manière de traduire « snorkeling » en français. En version un peu plus sportive tout de même, car telle une randonnée, on nage d’un endroit à l’autre à la découverte des fonds marins alors qu’en snorkeling j’ai plus été habituée à faire du sur-place autour d’un bateau. Nous avons pu tester cette activité avec le centre de plongée sous marine de la Rague à Mandelieu. C’est une activité accessible à tous, à condition de savoir nager et d’être à l’aise dans l’eau, bien sûr. Tout l’équipement est fourni avec une combinaison pour ne pas avoir froid car on reste pas loin d’une heure dans l’eau, et la Méditerranée, ce n’est pas une mer chaude tropicale!

Le plus de la randonnée palmée, ce sont les explications du guide, Eric, qui au fur et à mesure nous fait découvrir la faune et la flore sous-marine qu’on aperçoit au fond de l’eau. Il nous a même remonté des oursins à la surface! Si on est fatigué, on peut se reposer un peu en s’accrochant à la bouée qu’il emmène avec lui car c’est tout de même physique de nager au milieu du courant et dans une mer profonde. En tout cas, j’ai vraiment adoré l’expérience! Une super découverte!

Une balade à cheval en pays de Fayence

Balade à cheval dans le pays de Fayence

Sur la Côte d’Azur, il n’y a pas que la mer! Ca vaut le coup aussi de découvrir l’arrière-pays. Juste derrière l’Estérel, il y a le pays de Fayence, avec ses forêts, ses collines et ses lacs. Nous avons pu découvrir le coin avec une balade à cheval au haras des Villards jusqu’au lac de Saint-Cassien. La monitrice Christelle est très attentive et s’adapte au niveau de chacun. Moi qui avais gardé un mauvais souvenir d’une précédente randonnée à cheval en Mongolie il y a quelques années j’ai vraiment retrouvé le plaisir de monter à cheval et les sensations qu’on peut avoir au contact de cet animal. J’ai même regretté que la balade soit si courte et qu’on doive déjà rentrer au bout d’une heure. J’ai déjà envie de me remettre en selle!

Un bain de soleil sur la plage à Agay

Agay, c’est une petite station balnéaire qui fait partie de la commune de Saint-Raphaël, juste aux pieds des roches rouges du massif de l’Estérel. C’est là que nous étions logés durant ces trois jours, à la résidence Agathos, juste en face de la plage de la Baumette. J’ai beaucoup aimé cette petite plage où l’on peut se baigner tranquillement, faire du paddle ou tout simplement un bain de soleil.

A faire aussi en Estérel Côte d’Azur:

Le massif de L’Estérel est un paradis pour les amateurs de randonnée ou de VTT. Vous pouvez faire la randonnée du Cap Roux comme les Best Jobers ou bien aller en VTT au mont Vinaigre comme JD Roadtrip. Pour découvrir la corniche d’Or d’une manière originale, vous pouvez faire un road-trip en méhari comme Travel and Film. Ou sinon, comme moi il y a quelques années : une balade en canoë sur l’Argens à Roquebrune-sur-Argens. Toutes les activités possibles sont à découvrir sur le site Expérience Côte d’Azur (paddle, kayak de mer, parachute ascensionnel… il y en a 350!)

Carnet d’adresses

Les bastidons de la résidence Agathos: les pieds dans l’eau!

Où dormir. Comme je le disais juste avant, nous avons passé trois nuits à la Résidence Agathos à Agay. On loge dans des petits bastidons indépendants qui donnent directement sur la plage de la Baumette. Difficile de faire plus « les pieds dans l’eau » et on s’endort avec le bruit des vagues! Les logements sont petits mais fonctionnels et l’emplacement, juste aux pieds du massif de l’Estérel, est exceptionnel. On peut manger dehors en famille ou entre amis sur la grande pelouse de l’espace commun où on peut également prendre un bain de soleil au calme avec moins de monde que sur la plage. Env 500 euros la semaine hors saison et 1000 euros l’été pour 4 personnes.

Où manger:

  • Le Mugs est un restaurant cosy et branché en plein centre de Saint-Raphaël. La cuisine est savoureuse et le patio est très agréable.
  • L’Obsolète est un restaurant bar sur le port de Santa Lucia à Saint-Raphaël. L’adresse vaut surtout le détour pour ses excellents et incroyables cocktails. Son barman Lionel Carletti a gagné de nombreuses compétitions de « mixologie », l’art de faire des cocktails, et avec lui, on découvre qu’effectivement les cocktails peuvent faire partie de la haute gastronomie.
  • Le Club Agathos est le restaurant de la résidence Agathos et il est situé directement sur la plage. Ce n’est pas du tout de la cuisine de plage bas de gamme mais de la bonne cuisine originale et raffinée dont on profite avec vue sur la mer.

Tartare de thon au restaurant Club Agathos


Pour organiser votre séjour dans l’Estérel, le Guide du Routard a sorti un tout petit guide pas cher (4,90 euros) uniquement sur l’Estérel, avec Saint-Raphaël, Fréjus, Roquebrune-sur-Argens… Idéal pour avoir toutes les infos, découvrir l’histoire de la région et des bonnes adresses sans se charger d’un livre encombrant.


J’ai réalisé ce voyage sur l’invitation d’Estérel Côte d’Azur et de Nautal mais tous les avis et impressions dans cet article me sont propres.



Voyage à Kota Kinabalu sur l'île de Bornéo en Malaisie
14 conseils et astuces pour voyager moins cher en Islande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge