Difficile de vivre cette épreuve du confinement une deuxième fois. Pour ma part, la première fois, j’avais tenu le coup en me disant que c’était une mauvaise période à passer et qu’après quelques semaines, ça irait mieux. Force est de constater maintenant que l’épidémie de coronavirus va impacter nos vies pendant encore un certain temps. Il faut donc s’adapter, faire des efforts pour limiter la propagation du virus et se soutenir les uns les autres. Soyons plus solidaires et protégeons notre santé physique et mentale. Le confinement nous limite pour voyager et nous déplacer librement, mais profitons-en pour nous évader mentalement et apprendre de nouvelles choses.

Le premier confinement, j’avais tiré un trait complet sur ma passion du voyage. J’en avais même fait un rejet. Rejet d’autant plus fort que le tourisme c’est aussi mon métier et ma source de revenus. Quel est le sens d’être blogueuse de voyage alors que plus personne ne peut voyager? Je ne voulais lire aucun livre de voyage ni voir aucun film sur le sujet. J’avais d’ailleurs été incapable d’écrire le moindre article de blog alors que des récits jamais publiés, j’en ai plein les tiroirs. Je m’étais réfugiée dans le jardinage, le piano, les séries d’action sur Netflix ou les vidéos de qi gong sur youtube (à lire: mon témoignage sur le blog Travel and Film). Et j’avais beaucoup tourné en rond…

Ce deuxième confinement, je l’aborde avec un état d’esprit complètement différent. Au contraire, j’ai soif de voyages dans ma tête. Depuis plusieurs mois déjà, je lis des récits d’aventure, j’améliore mon niveau en langues étrangères, je regarde des films de voyage. J’ai hâte de reprendre la route quand la conjoncture sera favorable. En attendant, voilà quelques idées pour voyager dans sa tête, sans bouger de chez soi!

Un beau livre: Voyages – Tout un monde à explorer

Ce beau livre du Routard, la célèbre collection de guides, est une véritable encyclopédie du voyage. C’est un très bel objet, avec une bonne odeur de livre, dont on prend plaisir à feuilleter les pages. On peut l’ouvrir un peu au hasard, commencer par le début, par la fin, par le milieu… peu importe. Présenter en un seul livre toutes les beautés du monde à découvrir, que ce soit en France, en Europe, ou sur tous les continents: le défi est vaste, mais il est bien rempli.

Quelles sont les 50 merveilles du monde à voir dans sa vie? Où sont les îles de rêve de la planète? Où voir des phénomènes naturels extraordinaires? Quels sont les plus beaux voyages en train à faire dans le monde?

Voyages: tout un monde à explorer est une vraie bible du voyage qui couvre quasiment toutes les thématiques, des plus natures comme les treks ou les parc nationaux, aux plus urbaines, comme le street-art ou les meilleures fêtes. Une source inépuisable d’inspiration le jour où nous pourrons à nouveau voyager sans entrave. La France n’est pas oubliée bien entendu. Tous les chapitres mettent en avant un site national à découvrir, comme le lac d’Annecy parmi les plus beaux lacs du monde, le Mercantour dans les grands parcs nationaux ou le Finistère dans les bouts du monde mythiques.

Voyages: tout un monde à explorer – Hachette – Prix conseillé 35€

Autres suggestions de beaux livres de voyage:

Un guide pratique: 500 façons de voyager dans son canapé

C’est un guide de voyage un peu différent que nous propose le Lonely Planet: comment voyager sans quitter son canapé. Une thématique on ne peut plus adaptée au confinement n’est-ce-pas? Le livre date de 2013, donc il ne recense pas les dernières actualités, mais pour les grands classiques, il convient très bien! Avec 500 idées de films, de livres ou de musiques, vous n’aurez pas le temps de tout voir, même si le confinement dure six mois! Ce que personne ne souhaite bien entendu…

De James Bond à Largo Winch en passant par Michel Stroggof, tous ces héros de cinéma, de littérature ou de bande-dessinée nous inspirent pour découvrir de nouveaux horizons.

Pour ma part, un des films qui m’a donné le plus envie de voyager et de découvrir l’Asie du Sud-Est c’est Indochine de Régis Wargnier (1992) avec Catherine Deneuve et Vincent Pérez. Il fait bien sûr partie des films recommandés dans le livre, tout comme Lost in Translation de Sofia Coppola (2002) qui m’a donné envie d’aller au Japon ou La Plage de Danny Boyle (2000) pour la Thaïlande. Côté livres, vous trouverez les grand classiques de la littérature de voyage comme En Patagonie de Bruce Chatwin, La voie cruelle d’Ella Maillart ou Voyage d’une parisienne à Lhassa d’Alexandra David-Néel. La musique n’est pas en reste, avec Youssou N’Dour qui nous emmène au Sénégal, Cesária Évora au Cap-Vert ou Bruce Springsteen aux Etats-Unis. Impossible de manquer d’inspiration avec un livre qui contient autant d’idées!

500 façons de voyager dans son canapé – Lonely Planet – Bon plan: en ce moment, le livre est en téléchargement gratuit sur le site de Lonely Planet.

Apprendre une langue étrangère ou améliorer son niveau

Parler une langue étrangère, c’est déjà une manière de voyager. En plus, ça donne beaucoup d’atouts pour mieux profiter de ses futurs voyages. Cette période de confinement est vraiment la période idéale pour s’y mettre. On se plaint souvent de ne pas avoir de temps à consacrer à des cours d’anglais ou d’espagnol… Et bien là, on en a du temps! Pour ma part, j’aime beaucoup les application mobiles (j’y ai d’ailleurs consacré un article entier: comparatif des meilleures applications pour apprendre une langue). Les deux que je trouve les plus efficaces sont Babbel et Mosalingua. Si vous préférez une application gratuite, il y a aussi Duolingo, mais les leçons sont nettement plus basiques.

Bon plan: avec le Black Friday, les abonnements Babbel sont à -50% du 1er novembre jusqu’au 6 décembre, alors c’est l’occasion où jamais d’en profiter!

Au-delà des films et séries à regarder en version originale, les ressources gratuites ne manquent pas sur internet pour améliorer son niveau en langues étrangères. Pour l’anglais, il y a l’excellent programme de la BBC Learning English. Pour l’espagnol, allez voir la chaine youtube ¡Aprende español con Saby! Ou encore Babbel propose des podcast gratuits très sympa en anglais, en italien, en allemand ou en espagnol.

Faire un album avec ses photos de voyage

Combien sommes-nous à avoir des milliers de photos de voyage sur nos ordinateurs ou nos téléphones, sans jamais les montrer ailleurs que sur les réseaux sociaux? C’est dommage je trouve. Du temps de la photo argentique, on faisait de beaux albums avec nos souvenirs de voyage, mais avec le numérique, on a perdu l’habitude. C’est un temps à prendre aussi: classer ses photos, les sélectionner, faire la mise en page… Aujourd’hui, de nombreux sites proposent de faire des albums photos très facilement. En quelques soirées ou en week-end et c’est bouclé! Vous aurez un superbe souvenir de vos voyages. C’est aussi une bonne idée de cadeau à faire pour les fêtes de fin d’année, notamment pour les grands-parents qui ne sont pas toujours très connectés. Ou même tous ceux qui apprécieront d’avoir un beau livre de photos entre les mains plutôt que de regarder des photos sur facebook ou instagram…

Lire des récits de voyage pendant le confinement

Dans cette section, je n’aborderai pas les grands classiques de la littérature de voyage. Vous trouverez suffisamment d’idées dans le guide 500 façons de voyager dans son canapé ou ailleurs sur internet. J’ai plutôt envie de mettre en avant des récits publiés récemment par des voyageurs qui ne sont pas des écrivains mais qui ont de belles aventures à raconter. Quand on ne peut pas voyager, voyageons avec les périples des autres…

Avance Bordel! Editions Dunod. A tout juste 20 ans, Samuel Marie est victime d’un terrible accident qui le laisse tétraplégique. Fort d’une ténacité peu commune, le jeune homme ne se laisse pas abattre et décide de partir voyager dans le monde entier dans un van aménagé. Une aventure hors du commun où l’on “découvre une bienveillance permanente qui vous réconcilie avec l’humanité”.

Paris Téhéran à vélo. Editions Géorama. A l’aube de ses 32 ans, Michael Pinatton se lance le défi – un peu fou – de rallier Téhéran à vélo depuis Paris. Pour un premier voyage à vélo, c’est un sacré challenge! Une superbe aventure à travers dix pays, riche en anecdotes de rencontres et qui célèbre l’hospitalité des locaux tout au long de son parcours.

Etre noir et voyager. Auto-édition. C’est un point de vue rarement abordé dans les récits de voyage. Comment la couleur de peau peut influencer la manière dont va se dérouler un voyage. Roobens Fils, qui a parcouru le monde entier, raconte avec beaucoup d’honnêteté sa propre expérience. Un livre intéressant à lire en tant que personne non noire, pour se rendre compte des préjugés et du “racisme ordinaire”.

D’autres récits à lire:

  • Croire aux Fauves – Nastassja Martin – Un récit palpitant d’une jeune femme dans les montagnes du Kamtchatka en Extrême-Orient russe.
  • La diagonale du vide – Mathieu Mouillet – Un voyage exotique à pied à travers la France, des Ardennes jusqu’au Pays basque.
  • GR20 L’aventure of Corse – Capitaine Rémi et Y.K. Roy – Deux potes se lancent dans une des plus belles et difficiles randonnées en France: le GR 20.
  • Australie: Nos 100 coups de cœur – Elisa Detrez et Max Coquard – Un superbe livre de photos d’Australie par le couple de blogueurs qui a remporté le “meilleur job du monde” en 2013.

Faire le tour du monde… avec un jeu de société!

Rien de mieux qu’un bon vieux de jeu de société pour passer une bonne soirée ou s’occuper le week-end quand on ne peut plus sortir. Du moins quand on a la chance de ne pas être confiné seul… Le grand tour du monde de Lonely Planet est un jeu divertissant et instructif (de 2 à 10 joueurs, à partir de 14 ans). L’objectif, c’est de réussir à compléter son tour du monde en répondant à un maximum de questions et de revenir le premier dans sa ville de départ. Un peu comme au Monopoly, des cartes “Imprévus” peuvent semer des embûches sur votre parcours… Un coup de malchance et vous ratez votre avion: reculez votre pion de quatre cases! En bonus, un petit livret donne plein d’infos pour choisir votre prochain voyage (un vrai celui-là) parmi 223 destinations.

Ecouter des podcast de voyage pour se déconfiner les oreilles

On peut aussi voyager tout en fermant les yeux et en se laissant porter par une ambiance sonore, des récits de voyage, des témoignages. Allez hop on met un bon casque audio sur les oreilles et on décolle! Il y a de plus en plus de podcast sur la thématique du voyage et je suis loin de tous les connaître. En voilà cinq que je vous recommande d’essayer. Les trois premiers sont plutôt des podcast de témoignages, un peu sur le mode interview ou récit, tandis que les deux derniers sont plutôt des voyages sonores avec des sons issus des quatre coins du monde en plus des témoignages.

Bourlinguez par Marc-Antoine Malaspina. Avec 40 épisodes à ce jour, c’est un des meilleurs podcast de voyage francophone. Deux fois par mois, un ou une invitée raconte son expérience de voyage. Beaucoup de témoignages sur des pays peu connus comme le Pakistan, la Mauritanie ou la Géorgie…

IVCAST. Crée par Fabrice Dubesset en 2015, c’est un des plus anciens podcast de voyage francophone. Il y a maintenant plus de 100 épisodes à écouter, avec des témoignages très variés de voyageurs, d’expatriés, de professionnels du tourisme… Une mine d’infos et d’inspirations.

Je t’emmène en voyage par Alex Vizeo, qui a interviewé les plus grands explorateurs contemporains comme Mike Horn, Mathieu Tordeur ou Christian Clot, ou des voyageurs ordinaires qui ont vécu de fabuleuses aventures comme Samuel Marie, Johan Lolos, Rossanna Fiorenza…

Les baladeurs. C’est le podcast réalisé par Les Others, un média d’inspiration voyage ciblé sur l’outdoor et la photographie. Tous les quinze jours de superbes récits qui nous transportent au plus près des volcans du Guatemala, des icebergs de l’Antarctique ou dans les forêts d’Ouganda.

La France baladeuse. Un voyage sonore à travers la France, riche en témoignages, musiques et en illustrations phoniques, porté par la belle voix de conteur de Paul Engel.

Pour faire le plein de bonnes ondes sonores, allez aussi faire un tour sur la web radio Allo la Planète. L’émission radio emblématique des voyageurs animée par Eric Lange et qu’on a connu successivement sur France Inter, Le Mouv’ ou encore le blog de Chapka Assurances est maintenant une web radio associative, 100% consacrée au voyage, avec des émissions, des podcasts, des musiques du monde…

Voir des films de voyage et voyager par procuration

Cela fait toujours du bien de voir ou revoir les grands classiques des films de voyage, d’Into The Wild à Carnets de Voyage, en passant par Out of Africa ou Lost in Translation. Quand on est en manque d’un pays en particulier, on peut se fixer l’objectif de voir un maximum de films concernant la destination. Moi par exemple au printemps dernier, j’étais très nostalgique de l’Islande, et du coup j’ai vu (ou revu) plein de films tournés là-bas: vous les trouverez dans mon article sur les meilleurs films tournés en Islande sur le blog Travel and Film. Après, j’ai enchaîné sur la Russie, avec le Docteur Jivago, Stalingrad, Dans les forêts de Sibérie, ou l’excellente série Les derniers Tsars sur Netflix.

Profitez-en aussi pour voir des films de voyage réalisés par des voyageurs passionnés, en ligne gratuitement sur Youtube ou Viméo. Pour un voyage glaciaire, embarquez au Groenland avec Aurélie Amiot (la blogueuse Madame Oreille) avec son superbe documentaire Retour au Groenland. Pour un tour du monde, suivez les Coflocs, Laurent Lingelser et Florian Mosca avec Génération Tour du Monde : Le voyage d’une vie. Sinon je ne résiste pas à faire un peu mon auto-promo… Je vous emmène en auto-stop avec mon amie Emily jusqu’à Moscou avec Paris U2 Moscou, en transsibérien à travers la Russie avec Moscou-Trans-Baïkal, ou encore en van à travers la Mongolie avec Road-trip en van en Mongolie. Ce sont des films tournés il y a dix ans, alors forcément la qualité vidéo n’était pas la même, mais la passion et la spontanéité du voyage étaient là!

Où faire ses achats en période de confinement? Le sujet est polémique et j’en suis bien consciente. Dans cet article, un certain nombre de liens sont des liens affiliés vers Amazon, qui me permettent de toucher une petite commission si vous les utilisez pour faire vos achats. Cela m’aide à continuer à vivre de mon activité, à l’heure où mes revenus liés au tourisme ont fondu comme neige au soleil… Ceci étant, les alternatives sont nombreuses. Pour les livres, vous pouvez les commander à distance auprès de votre libraire habituel ou sur des réseaux de librairie comme Decitre par exemple. Vous les trouverez également sur le site Rakuten, une place de marché française qui met en relation acheteurs et vendeurs, avec notamment de nombreux produits d’occasion.

A lire aussi:

  • Les idées pour contrer l’ennui en période de confinement par Voyagesetc.
  • Les meilleures visites virtuelles à faire pendant le confinement sur le site HuffingtonPost, du Louvre au Taj Mahal, en passant par le Machu Picchu.
  • Quand le confinement sera levé, alors faîtes un tour sur cet page du blog Tourdumondiste qui fait le point sur les possibilités de voyage dans le monde pendant cette période d’épidémie.
Ma sélection de cadeaux pour ceux qui aiment voyager
Vacances d’hiver à la Toussuire: les plus belles randonnées en raquettes

3 commentaires pour “Quelques idées “voyage” pour (mieux) supporter le confinement”




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge