Avec ses plages de rêve, ses eaux turquoises et sa culture créole, la Guadeloupe est une île paradisiaque, un petit morceau de France dans les Caraïbes. C’est un voyage qui permet d’allier à la fois le dépaysement et la sécurité d’un environnement francophone car on reste dans son propre pays. J’ai réalisé ce voyage en Guadeloupe en une semaine et voilà mes cinq coups de cœur, de la Désirade à Deshaies, en passant par Pointe-à-Pitre.

1/ L’île de la Désirade

La plage des souffleurs sur l’île de la Désirade

A propos de la Guadeloupe, on parle souvent des îles des Saintes et de Marie-Galante, mais moins souvent de la Désirade, qui reste un peu à l’écart des grands itinéraires touristiques. Pourtant, c’est une des îles les plus authentiques de Guadeloupe, assez sauvage, avec des plages désertes et paradisiaques. Certains lui reprochent justement ce côté un peu trop sauvage, mais moi c’est ce que j’ai aimé là-bas. On pourrait presque se croire tel Robinson Crusoé sur son île déserte…

C’est une île différente des autres car elle a un caractère géologique singulier: c’est une vieille île du Pacifique qui a « glissé » côté Atlantique lors de la création de la plaque caraïbes. On y trouve une espèce d’iguane endémique: l’iguane delicatessima, qui compte plus de 10.000 spécimens. Et effectivement, on en voit beaucoup! Sur les routes, on tombe sur des panneaux attention iguanes!

Une bonne adresse: pour déjeuner, je recommande le Rose Ita. Un petit resto simple et sans prétention avec un cadre sublime avec vue sur mer. La cuisine est locale et délicieuse et l’accueil très sympathique!

Déjeuner au Rose-Ita à la Désirade avec une superbe vue sur mer

Si vous voulez dormir sur l’île de la Désirade, réservez à l’avance car il n’y a pas beaucoup d’options sur place: voir les hôtels disponibles sur la Désirade.

2/ Le lagon Saint-François

Un aqua lodge sur le lagon Saint-François

Le lagon Saint-François est un des plus beaux de Guadeloupe. Avec son sable blanc, ses eaux couleur turquoise et sa barrière de corail, c’est un site exceptionnel. C’est un lieu de mouillage très prisé des bateaux de plaisance et j’ai eu la chance d’y loger pendant trois jours sur les Aqua Lodge. Ce sont des logements vraiment atypiques, des sortes de bungalows sur l’eau et on y vit comme sur un voilier, avec le confort et l’espace en plus…

Les Aqua lodge ont une surface de 80m2, avec deux chambres, une cuisine équipée et une grande terrasse qui fait office de salon. A disposition on a un kayak, une planche de stand-up paddle et des équipements de snorkeling. Ce n’est pas un hébergement qu’on choisit pour juste rentrer dormir la nuit. L’idée, c’est de profiter de l’environnement du lagon toute la journée. D’ailleurs, selon la saison, le séjour est de 2 ou 3 nuits minimum (env 300 € par nuit pour 4 personne). L’idéal, c’est d’y rester au moins trois nuits, pour bien avoir le temps de profiter des lieux et s’habituer aux contraintes… Car vivre sur un aqua lodge est une expérience particulière. Mieux vaut avoir un peu l’habitude des bateaux ou un bon esprit aventurier, car il faut être capable de manœuvrer un zodiac électrique pour faire les trajets jusqu’à à la marina. Pour ma part, je n’ai pas trouvé ça très évident, et j’étais contente de partager mon aqua lodge avec une voyageuse qui avait l’habitude de conduire ce genre de bateaux. L’autre contrainte, c’est qu’il faut s’adapter à un logement sur l’eau. Alors pour moi, le mal de mer n’est pas un problème, et j’adore au contraire m’endormir bercée par les vagues, mais il y a des personnes que ça pourrait déranger.

Panneaux solaires sur le toit et trajet en zodiac avec Philomène

L’originalité de ces aqua lodge réside aussi dans leur aspect écologique car ils sont énergiquement autonomes: l’électricité est fournie par les panneaux solaires sur le toit et l’eau courante (non potable) est issue de l’eau de mer qui est dessalée. En tout cas, ça c’est un très bon point à noter. On peut suivre sa consommation sur un tableau de bord et donc adapter son usage en fonction de l’ensoleillement.

Avec une cuisine équipée et même un barbecue, on peut faire sa cuisine à bord, mais pour ceux qui veulent manger sur la terre ferme, il y a pas mal de bons restaurants autour de la marina de Saint-François, comme par exemple le Café Wango ou le Restaurant des Artistes. Ma préférence se porte néanmoins sur le Widdy’s, que je vous recommande sans hésiter. Son chef très sympathique Ruddy Colmar propose une carte créative, qui mixe cuisine française et cuisine créole.

3/ Le Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre

On ne vient pas en Guadeloupe pour s’enfermer dans un musée… Mais le Mémorial ACTe, inauguré en 2015 à Pointe-à-Pitre, et consacré à l’histoire de l’esclavage est vraiment une visite incontournable! Pour être honnête, j’ai rarement vu un musée aussi exceptionnel. L’architecture déjà est une très belle réussite. Conçu par une collaboration entre plusieurs architectes guadeloupéens, Jean-Michel Mocka-Célestine, Pascal Berthelot, Mikaël Marton et Fabien Doré, il présente une façade qui fait penser au MuCEM de Marseille, avec un entrelacs d’acier argenté très photogénique.

A l’intérieur, on n’a pas le droit de prendre de photos, mais la scénographie est superbe. Grâce aux explications d’un audioguide très bien fait on découvre toutes les facettes de l’atrocité de l’esclavage. C’est un musée dont on sort bouleversé. Il faut absolument y aller si on va en Guadeloupe. Ce serait presque une faute d’en faire l’impasse. Toutes les infos sur le site du Mémorial ACTe.

4/ L’écomusée CréoleArt de Sainte Rose

Envie d’en savoir plus sur la culture créole, l’histoire de la Guadeloupe et la diversité de sa flore? Alors rendez-vous à l’écomusée de Sainte Rose, un petit musée en plein-air avec des guides passionnants. Dans le jardin riche en fleurs, fruits, plantes médicinales et épices, on apprend beaucoup de choses sur l’utilité de chacune et comment les consommer.

Des scènes de vie créole et des maisons typiques sont reconstituées et permettent d’en savoir plus sur les modes de vie des habitants de Guadeloupe. Des ateliers pratiques sont organisés et j’ai pu participer à un atelier de fabrication du chocolat à partir des fèves de cacao. Infos et accès à l’écomusée.

5/ La plage de Deshaies

Un séjour en Guadeloupe est bien évidement synonyme de plages paradisiaques. Après celles de la Désirade, j’ai eu un vrai coup de cœur pour celles de Deshaies, sur Basse-Terre, notamment la sublime plage de l’Anse Tillet.

J’ai eu la chance de bien en profiter et de m’y reposer quelques jours en logeant au Taïnos Cottages, un superbe hôtel de charme avec des lodges qui donnent quasiment sur la plage. L’endroit est absolument sublime pour passer quelques jours de vacances bien méritées.

Voyage en Guadeloupe: carnet pratique

Pour toutes les informations pratiques, rendez-vous sur le site du comité du tourisme des îles de Guadeloupe.

Y aller: Je suis allée en Guadeloupe avec XL Airways, mais malheureusement aujourd’hui cette compagnie n’existe plus… Vous pouvez comparer les prix des billets d’avion sur Skyscanner, Opodo ou Bourse des Vols.

Se déplacer: il y a peu de transports en commun en Guadeloupe, alors la meilleure solution est de louer une voiture. Sinon, c’est aussi possible de faire appel à des agences locales pour organiser son voyage. J’en ai utilisé deux, et je vous les recommande: Feeling Guadeloupe et Gwada Explore.

Organiser son voyage en Guadeloupe: si vous préférez passer par une agence pour organiser un voyage en fonction de vos souhaits, vous pouvez demander un devis gratuit à Evaneos, qui vous mettra en relation avec une agence locale.

J’ai réalisé ce voyage grâce à l’invitation d’XL Airways, Logis Hotels et le comité du tourisme des îles de Guadeloupe, mais je n’en reste pas moins libre des avis et du contenu de cet article.

A lire aussi: les récits des autres blogueurs avec qui j’ai réalisé ce voyage;




Tous mes conseils pour (supporter) un (long) voyage en avion
Mes conseils pour visiter les châteaux de la Loire

7 commentaires pour “Voyage en Guadeloupe en cinq coups de cœur”

  1. Merci pour ces infos, ceci nous sera très utile. Mais concernant le tarif des agences locales, pensez-vous que c’est abordable?


    • Sarah

      Répondre

      le problème de la Guadeloupe, c’est que c’est la France, donc les tarifs sont vite assez élevés. Je vous invite à prendre contact directement avec elles pour avoir les prix en fonction de ce que vous recherchez.



  2. Une destination que nos clients adorent, ils la préfèrent souvent a l’ile Maurice, car elle offre de multiples possibilités de randonnées et une grande diversité de paysages
    Globe travel voyages Articles récents..CorseMy Profile


  3. Bonjour Sarah, je vous merci de cet articles et les contacts que vous partagez ici. Après mon voyage labas, je vais vous écrire et vous rencontrer mais expériences de ma visite.
    A bientôt



Trackbacks/Pingbacks

  1.  Séjour insolite : dormir dans un aqualodge en Guadeloupe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge