Saint-Pétersbourg fait vraiment partie des villes dans le monde à découvrir au moins une fois dans sa vie. L’ancienne capitale de la Russie, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, est un vrai joyaux. Fondée en 1703 par le tsar Pierre le Grand sur le delta marécageux de la Neva, sur les bords de la mer Baltique, c’est une ville résolument européenne, construite par des architectes souvent d’origine italienne. Rebaptisée Léningrad de 1924 à 1991, elle a néanmoins moins subit l’influence soviétique et stalinienne en terme d’architecture que les autres grandes villes russes. Aujourd’hui encore, Saint-Pétersbourg, c’est l’ancienne Russie, celle des tsars et des artistes. Les incontournables à ne pas manquer sont assez faciles à définir car ils coulent de source… Je conseille un minimum de trois jours pour visiter Saint-Pétersbourg (cela permet de voir mes 5 incontournables). Cinq jours c’est mieux et cela permet de profiter davantage de la ville et flâner un peu le long des canaux (vous pouvez inclure les sites dans à voir en plus). « Peter », comme la surnomme ses habitants, est une ville tellement riche sur le plan culturel et historique qu’on peut y rester plusieurs semaines sans avoir le temps de s’ennuyer…

Mes 5 incontournables à visiter à Saint-Pétersbourg

1/ Le musée de l’Ermitage

Le Palais d’Hiver de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg

S’il n’y avait qu’un site à voir à Saint-Pétersbourg, ce serait sans hésitation l’Ermitage. Ce n’est pas juste un musée, c’est aussi un palais, qu’on visite autant pour voir les œuvres exposées que pour la magnificence des lieux. Dans le monde, il n’a d’équivalent que le Louvre à Paris. Difficile de dire lequel des deux remporte la palme du plus beau musée du monde, mais pour moi, c’est incontestablement l’un des deux. En tout cas, par le nombre d’œuvres exposées au public, 60.000, l’Ermitage détient bel et bien le titre de plus grand musée du monde. Il faut des jours entiers pour le visiter entièrement et parcourir ses centaines de salles. C’est pour cette raison (et aussi pour éviter la file d’attente qui peut être immense certains jours) que je conseille plutôt de réserver une visite guidée. En plus, cela permet de comprendre l’histoire des lieux et de ses différents bâtiments, comme le Palais d’Hiver, le Petit Ermitage, le Nouvel Ermitage…

A voir en plus: sur la place du palais, en face de l’Ermitage, il y a aussi le bâtiment de l’Etat major, qui fait également partie de l’Ermitage. C’est là que sont exposées les œuvres des impressionnistes notamment. Par contre, c’est une visite à part, avec un ticket séparé.

2/ La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

Avec ses bulbes colorés, c’est un des symboles de Saint-Pétersbourg. Elle ressemble à la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, l’emblème de Moscou sur la Place Rouge. A Saint-Pétersbourg, c’est en tout cas le seul édifice religieux construit selon le style architectural russe avec les bulbes de toutes les couleurs. Les autres églises sont de style baroque ou néo-classique. C’est là que fût assassiné le tsar Alexandre II en 1881, d’où son nom. Il faut aussi absolument visiter l’intérieur, avec de superbes mosaïques colorées.

3/ Le palais de Peterhof

Si on peut comparer l’Ermitage au musée du Louvre, alors Peterhof, c’est l’équivalent du château de Versailles en Russie. Il est situé en bord de mer sur le golfe de Finlande, à 30km à l’Ouest de Saint-Pétersbourg. Initié par Pierre le Grand en 1714, le palais de Perterhof doit aussi beaucoup aux impératrices Elisabeth et Catherine II. Le plus spectaculaire, ce sont les jardins, avec la Grande Cascade et les fontaines, mais l’intérieur du palais vaut aussi le coup.

Il faut savoir que les fontaines fonctionnent en général du mois de mai jusqu’en octobre. Sinon il fait trop froid et l’eau est gelée. Depuis Saint-Pétersbourg, on peut y aller en bus ou en taxi, mais un moyen original, c’est de prendre l’hydrofoil, dont le départ est situé sur l’embarcadère face à l’Ermitage.

4/ La forteresse Pierre et Paul

Les incontournables à visiter à Saint-Pétersbourg Les incontournables à visiter à Saint-Pétersbourg

La forteresse Pierre et Paul, c’est en fait le noyau historique de Saint-Pétersbourg, édifié par Pierre le Grand en 1703. Elle comprend une cathédrale, une ancienne prison et plusieurs musées. C’est aussi là qu’il y a une plage de sable fin sur les bords de la Néva, où l’on peut venir se baigner en plein été. Tous les jours à midi un coup de canon est tiré sur le chemin de ronde de la forteresse. Le plus bel endroit à visiter c’est la cathédrale, avec à l’intérieur un très beau décor baroque avec des dorures aussi belles que dans un palais. C’est là que sont enterrés presque tous les tsars russes depuis Pierre le Grand.

5/ La cathédrale Saint-Isaac

Les incontournables à visiter à Saint-Pétersbourg Les incontournables à visiter à Saint-Pétersbourg

Le dôme doré de la cathédrale Saint-Isaac, de style néo-classique, est un des principaux points de repères dans le ciel de Saint-Pétersbourg. Il faut d’abord visiter l’intérieur, qui est d’ailleurs un musée maintenant et non plus officiellement un lieu de culte. Ensuite, il faut monter à la colonnade qui encercle le dôme pour profiter d’une superbe vue sur la ville  notamment sur l’Ermitage et l’Amirauté. Par contre, il faut faire l’effort de monter les 262 marches car il n’y a pas d’ascenseur.

La vue depuis la colonnade de Saint-Isaac

A voir/à faire en plus à Saint-Pétersbourg

En plus de ces cinq incontournables, voilà mes conseils de sites et activités à faire en plus, notamment si vous restez plus de trois jours à Saint-Pétersbourg.

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan

Encore un édifice religieux… Mais il faut dire que Saint-Pétersbourg est très riche de ce côté là. Située le long de la perspective Nevski, la principale avenue de Saint-Pétersbourg, cette cathédrale de style néo-classique rappelle un peu la basilique Saint-Pierre de Rome, avec son dôme et ses colonnes en hémicycle. Elle est encore plus belle de l’intérieur que de l’extérieur, avec son immense coupole.

Le musée russe

Le musée russe de Saint-Pétersbourg est le plus important musée consacré aux Beaux Arts russes, depuis les icônes anciennes jusqu’aux artistes du XXème siècle. On peut y voir notamment des œuvres de Marc Chagall, Vassily Kandinsky ou encore Kasimir Malevitch. Saint-Pétersbourg est un vrai paradis pour les amateurs de musées. En plus, comme c’est une ville avec une météo plutôt capricieuse (pour ne pas dire horrible…), cela permet d’occuper son séjour s’il pleut trop ou s’il fait trop froid. Parmi les autres musées à voir, je peux citer notamment le musée d’anthropologie Kunstkamera et le musée d’Art contemporain Erarta, tous deux situés sur l’île Vasilyevsky.

Un ballet au théâtre Mariinsky

Construit en 1859, c’est l’une des institutions culturelles les plus renommées de Russie. Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller car il n’y avait pas de spectacles quand je suis allée à Saint-Pétersbourg (ou je ne me suis pas assez bien organisée pour), mais c’est une expérience que j’aurais bien aimé souhaité faire. Pour regarder l’agenda et acheter des billets, il faut aller sur le site internet du Mariinsky. Il faut en tout cas prévoir une tenue bien habillée pour le soir.

Un tour en bateau sur les canaux

C’est un peu l’attraction touristique par excellence de Saint-Pétersbourg, mais c’est agréable de découvrir la ville sous un autre angle et cela permet de se reposer un peu après avoir arpenté les interminables galeries des musées et avenues de la ville. Saint-Pétersbourg compte de nombreuses îles et canaux, tant et si bien qu’on la surnomme la « Venise du Nord ». C’est assez facile de trouver un tour en bateau dans le centre-ville touristique. Pas besoin à mon avis d’organiser ça à l’avance. La plupart des tours durent entre 1h ou 2h et sont dans les environs des 10 euros.

Assister à la levée des ponts

La levée des ponts sur la Néva est un rituel à ne pas manquer si vous allez à Saint-Pétersbourg entre avril et novembre (les ponts ne se lèvent pas quand la Néva est gelée car alors le fleuve n’est pas navigable). Cela permet aux bateaux de faire le trajet depuis la mer Baltique jusqu’à Moscou. La meilleure période pour y assister c’est aux environs des Nuits Blanches quand la nuit n’existe quasiment pas. Il faut bien se renseigner sur les horaires de levée des ponts (en général vers 1h ou 2 du matin). C’est aussi un élément à prendre en compte si vous choisissez un hébergement sur une des îles de Saint-Pétersbourg et que voulez sortir le soir… Cela peut compliquer le retour!

Les Nuits Blanches de Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg est une ville très au Nord, ce qui explique qu’aux alentours du solstice d’été, le 21 juin, il ne fasse quasiment pas nuit… C’est ce qu’on appelle les Nuits Blanches, et c’est une période idéale pour découvrir la ville, même si du coup il y a un afflux de touristes et que les hôtels sont plus chers. L’atmosphère dans la ville est alors très festive et il y a beaucoup d’événements organisés. Un des plus beaux, c’est le spectacle des voiles écarlates, le 23 juin. Un superbe voilier avec des voiles rouges navigue sur la Néva avec des feux d’artifice et il y a un concert organisé sur la place du Palais, en face de l’Ermitage.

 

Le spectacle des Voiles écarlates à Saint-Pétersbourg

 

Carnet pratique pour un voyage à Saint-Pétersbourg

Y aller: le plus rapide, c’est bien entendu en avion: vous pouvez comparer les offres de billets d’avion sur Opodo, Skyscanner ou Bourse des Vols. Sinon, Saint-Pétersbourg est aussi accessible en bateau depuis Helsinki (avec les croisières, il y a possibilité de pouvoir passer 72h à Saint-Pétersbourg sans visa), ou alors par voie terrestre depuis Tallin. Depuis Moscou, c’est quatre heures de train avec le TGV russe, le Sapsan.

Voyage organisé: la Russie n’est pas toujours un pays facile où voyager à cause notamment de la barrière de la langue. Si vous souhaitez passer par une agence, je vous conseille l’agence francophone Russie Autrement, qui pourra vous faire un devis gratuit en fonction de vos demandes. C’est une petite agence basée à Saint-Pétersbourg qui organise des voyages à la carte, avec différentes formules: tout organisé, libre, avec ou sans guide, hébergement à l’hôtel ou chez l’habitant. Ils peuvent aussi vous aider pour les formalités pour le visa russe et ils organisent également des voyages dans toute la Russie.

Logement chez l’habitant avec l’agence Russie Autrement

Pour en savoir plus, allez voir les articles sur le blog Travel and Film d’Emily, qui y est restée cinq semaines:

A lire aussi sur mon blog: mon article complet avec tous mes conseils pour un voyage en Russie.

Note: cet article est issu de deux voyages différents à Saint-Pétersbourg: le premier en août 2010 en indépendant, et le deuxième en juin 2018 avec l’agence Russie Autrement pendant la période des Nuits Blanches. Ils ont organisé une semaine de logement chez l’habitant, un tour guidé de la ville, les visites guidées de l’Ermitage et de Peterhof, ainsi qu’une visite de nuit pour voir la levée des ponts.

 




 

Voyage en bateau du Japon à la Russie à bord du ferry Eastern Dream
Que faire à Oita, une ville à découvrir sur l'île de Kyushu

6 commentaires pour “De l’Ermitage à Peterhof… Que visiter à Saint-Pétersbourg?”



  1. Saint-Pétersbourg devrait faire partie de nos découvertes 2019… Je l’espère, depuis le temps que je rêve de découvrir cette ville ! Nous irons en hiver par contre, je rêve de l’ambiance hivernale là-bas…
    Aurélie Articles récents..L’année 2018My Profile




Trackbacks/Pingbacks

  1.  Tous mes conseils pour un voyage en Russie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge