Quand on prévoit un séjour à Vienne, on pense d’abord à ses somptueux palais, ses musées d’envergure et ses cafés traditionnels. Mais la capitale de l’Autriche ne se résume pas qu’à cela. C’est aussi une ville avec de superbes espaces verts et on peut même s’y baigner dans le Danube! Cela en fait une destination idéale de city-trip l’été pour qui veut un séjour à la fois culture et détente au bord de l’eau. La principale difficulté réside dans l’abondance de l’offre culturelle de la ville: il faut réussir à faire des choix parmi les nombreux palais et musées et accepter l’idée qu’on ne pourra pas tous les voir. Voilà les meilleures choses à faire à Vienne en été, et surtout, n’oubliez pas votre maillot de bain!

1/ Découvrir le centre-ville historique de Vienne

Le palais du Hofburg

Pour une première approche de Vienne, partez à la découverte de son centre-ville historique. Il s’agit du périmètre à l’intérieur du Ring, ce boulevard circulaire construit sur l’ancien tracé des fortifications de la ville et bordé au nord par le canal du Danube. Le monument le plus emblématique, c’est le Hofburg, qui fût la résidence des Habsbourg du XIIIème siècle jusqu’à 1918. Il abrite aujourd’hui les bureaux de la présidence d’Autriche et quelques musées (j’y reviendrai dans le paragraphe sur les musées).

Le cœur de la vieille ville, c’est la cathédrale St-Etienne, un des symboles de la capitale de l’Autriche. Chef-d’œuvre d’architecture gothique, elle est érigée sur la Stephansplatz, une place de taille assez réduite comparée à l’imposante cathédrale, ce qui fait qu’on a peu de recul pour la prendre en photo et réaliser son envergure.

On peut rentrer gratuitement à l’intérieur, mais seulement avec l’accès à la partie gauche de la nef. Sinon il faut prendre une entrée payante. Mon conseil, c’est de plutôt acheter le ticket pour monter à la tour nord (avec ascenseur). De là-haut, la vue sur Vienne est sublime et on peut admirer de près la magnifique toiture en tuiles vernissées.

Vue depuis la tour nord de la cathédrale

2/ Visiter le palais de Schönbrunn

Le château de Schönbrunn à Vienne

Le palais le plus connu de Vienne, c’est le château de Schönbrunn, l’ancienne résidence d’été des Habsbourg. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est l’équivalent du château de Versailles en Autriche. Seules 40 de ses 1440 pièces sont ouvertes au public. Vous pourrez découvrir le faste des appartements de empereur François-Joseph et de l’impératrice Elisabeth, les salles d’apparat, les appartements de Marie-Thérèse… N’oubliez pas de prendre l’audioguide (inclus avec la visite) car il n’y a quasiment pas de panneaux explicatifs. Les photos sont interdites à l’intérieur, mise à part dans la grande galerie.

La visite des jardins prend au moins autant de temps que celle de l’intérieur du château. Prenez une large demi-journée pour profiter du tout. D’ailleurs, si vous voyagez petit budget, sachez que l’accès aux jardins est gratuit. Dessinés par un élève de Le Nôtre, on s’y promène entre de vastes parterres fleuris, des allées ombragées, des fontaines ornées de sculpture. Il faut monter sur la colline où se trouve la Gloriette, cette construction à colonnes qui ressemble à un arc de triomphe. Au sommet, on peut profiter d’une superbe vue sur Schönbrunn ainsi que sur Vienne.

Vue sur Schönbrunn et Vienne depuis la terrasse de la Gloriette

Informations et achat des billets sur le site du château de Schönbrunn. Mon conseil: si vous prévoyez également de voir les appartements de Sissi du Hofburg, prenez le Sissi Ticket qui combine les deux visites.

3/ Visiter le palais du Belvédère et admirer les œuvres de Klimt

Le palais du Belvédère, ou plutôt les palais, car il y en a deux, le supérieur et l’inférieur, forment un splendide ensemble baroque, commandé par le prince Eugène de Savoie au XVIIème siècle. Le premier accueillait les fêtes somptueuses du prince et le second servait d’habitation.

Le plus intéressant à visiter c’est le Belvédère supérieur car c’est également un des plus beaux musées d’Art de Vienne, avec de nombreuses œuvres de Gustav Klimt. C’est la plus grande collection au monde du célèbre peintre autrichien: 24 au total, parmi lesquels “Le Baiser”, “Judith” ou “La Dame à l’éventail”. Vous y trouverez également des tableaux d’Egon Schiele, de Vincent Van Gogh ou d’Edouard Manet. Ne manquez pas les superbes jardins paysagers à la française.

4/ Quels musées visiter à Vienne ?

La ville de Vienne compte des dizaines et des dizaines de musées. Autant l’hiver ou si la météo est mauvaise, vous n’aurez aucun scrupule à y passer vos journées, autant l’été, c’est dommage de rester enfermé toute la journée. Je conseille d’en faire maximum un ou deux par jour, y compris les palais précédemment cités.

Le Mumok au sein du quartier des musées

La grande majorité des musées de Vienne sont situés entre le Hofburg et le Museumsquartier, qui se trouve juste de l’autre côté du Ring. Dans ce dernier, c’est surtout l’Art contemporain qui est mis à l’honneur. Vous y trouverez le Leopold Museum, qui réunit notamment la plus grande collection d’œuvres d’Egon Schiele, ainsi que le musée d’Art moderne Mumok, avec son architecture de basalte. Je n’ai eu le temps de visiter ni l’un ni l’autre, mais j’ai tout de même profité des lieux pour un déjeuner en terrasse sur la grande esplanade ensoleillée entre les deux musées. C’est un endroit très animé, avec de nombreux viennois qui se retrouvent sur les bancs colorés.

Dans le périmètre du Hofburg, se trouvent également de nombreux musées. Je vous conseille notamment le musée Sissi, dans les appartements impériaux. Les salles d’exposition et l’audioguide racontent en détail la vie de l’impératrice Elisabeth, depuis son mariage avec François-Joseph à son assassinat à Genève en 1898. Allez également faire un tour à l’Albertina, qui occupe un hôtel particulier, à la pointe sud du Palais impérial. La nouvelle collection permanente présente des œuvres artistiques des 130 dernières années, parmi lesquelles des Degas, Monet, Renoir, Chagall, Rothko…

Le Musée d’Histoire naturelle de Vienne

Entre le Hofburg et le quartier des musées, vous trouverez face à face le Musée d’Histoire naturelle et le Musée des Beaux-Arts. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de les voir, mais comme je le disais en introduction, il faut faire des choix… Pour ma part, j’ai privilégié un petit musée intimiste, qui vient tout juste d’être rénové: le musée Freud. Installé dans la maison où il a vécut une cinquantaine d’années, il retrace la vie et les recherches du père de la psychanalyse. A vrai dire, c’est un musée un peu technique, qui demande de bonnes connaissances et un très bon niveau d’anglais pour comprendre les explications. Allez-y si vous êtes vraiment intéressés par la psychanalyse.

5/ Coup de cœur pour la Bibliothèque nationale d’Autriche

C’est un peu devenu une de mes marottes en voyage: j’adore découvrir les bibliothèques anciennes, qui regorgent de vieux livres. C’est une ambiance tellement particulière de pouvoir déambuler dans ces lieux chargés d’histoire et de culture. Si vous êtes fan également, je vous conseille vraiment de découvrir la Bibliothèque nationale d’Autriche, située dans le périmètre du Hofburg. Sa grande salle d’apparat est vraiment spectaculaire, avec 200.000 livres exposés et une immense coupole baroque.

6/ Découvrir l’architecture de Hundertwasser

Si vous êtes amateur du style fantaisiste et coloré de Gaudi, alors vous allez aimer son alter-ego autrichien, Friedenreisch Hundertwasser. Vous pouvez voir deux bâtiments de cet architecte original dans Vienne: la Hundertwasserhaus (Kegelgasse 37-39), qui est un immeuble d’habitation et ne se visite pas, et la Kunst Haus Wien (Untere Weißgerberstraße 13), qui est un musée consacré à l’artiste. Les deux sont situés juste à côté, à moins de dix minutes à pied l’un de l’autre.

7/ Admirer le street-art sur le canal du Danube

Vienne n’est pas une ville de street-art. Il faut dire que le classicisme de son architecture ne s’y prête pas vraiment. Le seul endroit où les fresques sont tolérées, c’est le long du canal du Danube.

C’est une belle balade à faire, qu’on soit à pied ou à vélo. L’idéal, c’est en fin de journée quand les bords du canal s’animent. Il y a pas mal de bars avec sable et transat pour boire un verre. Vous avez même une piscine, le Badeschiff, aux pieds de la tour Uniqa, qui fait également bar et restaurant.

8/ Faire un tour sur la Grande Roue de Vienne

SItuée dans le parc du Prater, le poumon vert de la capitale, la Grande Roue fait partie des incontournables de Vienne. Haute de 65m, elle fut construite en 1897 pour célébrer le Jubilée d’or impérial: le 50e anniversaire du règne de l’empereur François-Joseph. Il faut une vingtaine de minutes pour faire un tour complet. Vous aurez droit à un superbe panorama à 360° sur la ville de Vienne. Idéal à faire en fin de journée avant le coucher du soleil. Pour éviter la queue, je vous conseille d’acheter un billet coupe-file à l’avance. Profitez-en pour vous promener dans le grand parc du Prater, ou si vous êtes en famille, laissez-vous tenter par quelques attractions de la fête foraine qui entoure la Grande roue.

9/ Se baigner ou se détendre sur les bords du Danube

Avant d’arriver à Vienne, je n’imaginais pas du tout que l’on pouvait s’y baigner dans le Danube. Les fleuves qui traversent les grandes capitales sont souvent trop pollués ou dangereux. Vienne fait figure d’exception!

Bain de soleil et baignade sur l’île du Danube

Vous avez le choix entre deux endroits pour vous baigner dans le Danube. Il faut s’éloigner du centre-ville, car il s’agit seulement du canal du Danube qui traverse le cœur de Vienne. Le premier endroit, c’est l’île du Danube, une île artificielle très étroite, longue d’une vingtaine de kilomètres. Vous pouvez la parcourir à pied, ou encore mieux à vélo. Des pontons de bois permettent de se baigner ou vous pouvez simplement prendre un bain de soleil en bordure du fleuve. Il n’y a pas de courants à cet endroit du Danube, donc la baignade ne présente pas de danger particulier. Par contre, ce n’est pas surveillé. Accès possible en métro à la station Donauinsel.

Le deuxième endroit c’est le vieux Danube, qui désigne un bras mort du fleuve qui est aujourd’hui aussi lisse et calme qu’un lac. Les bordures sont plus aménagées que sur l’île du Danube, avec de nombreux pontons, cabanons, plages, restaurants… Vous pouvez louer des pédalos, des bateaux électriques et autres barques. Par jour de beau temps, on s’y croit vraiment dans une station balnéaire. Les Viennois ont de la chance d’avoir un tel espace naturel aux portes de leur ville. Pour l’accès en métro, vous avez deux stations: Donaustadtbrücke (U2) et Alte Donau (U1). L’idéal, c’est d’arriver par l’une et repartir par l’autre, après une bonne après-midi de détente et de baignade.

Location de barques et pédalos sur les bords du vieux Danube

10/ Découvrir Vienne à vélo

Vienne est une capitale idéale pour une découverte à vélo. C’est une ville assez étendue, avec un réseau de 1400km de pistes cyclables. Vous n’en aurez pas besoin pour visiter le centre historique car il est assez petit, mais pour aller découvrir les espaces verts du Prater, le canal du Danube, l’île du Danube ou les bords du vieux Danube, c’est le moyen de transport idéal! Pour une découverte de Vienne à vélo avec un guide, je vous recommande de faire appel à Gabriela, une super guide francophone qui partagera avec vous tous ses bons plans de locale (par mail guide@wienkultours.at ou par téléphone au +436763446280).

Je ne l’ai pas encore précisé dans l’article, mais c’est d’ailleurs à vélo que je suis arrivée à Vienne, avec mon amie Adeline. Nous avons pédalé une semaine le long du Danube en Autriche, depuis la ville de Passau en Allemagne (récit à lire dans mon article consacré au Danube à vélo). Une superbe expérience slow travel !

Sinon, le plus simple et le plus rapide pour arriver à Vienne, c’est de prendre l’avion bien sûr… Vous pouvez faire une recherche de billets auprès de la compagnie Transavia, qui propose de très bons tarifs. Vous pouvez comparer avec les offres de Vueling.

Carnet d’adresses pour visiter Vienne

Informations touristiques: pour compléter la lecture de cet article, allez faire un tour sur la page consacrée à Vienne sur le site de l’office du tourisme d’Autriche, ainsi que sur le site internet de l’office du tourisme de Vienne.

Où dormir à Vienne : sur mon séjour de cinq jours à Vienne, j’ai testé deux hôtels différents. Le premier, c’est le Steigenberger hotel Herrenhof. Impossible d’être mieux situé: il est à 200m du Hofburg, en plein cœur du centre historique. Un établissement haut de gamme, parfait si vous avez un budget confortable (à partir de 180 euros la chambre double). Chambres modernes et agréables. Sympa de boire un verre au bar ou d’y manger un wiener schnitzel, la fameuse escalope à la viennoise.

La deuxième adresse, c’est le Boutiquehotel Stadthalle, un établissement soucieux de l’environnement, qui affiche une consommation énergétique nette à zéro, grâce notamment à ses panneaux solaires. J’ai vraiment beaucoup aimé cet hôtel, même s’il est un peu excentré (il faut prendre les transports en commun). Mobilier vintage dans les chambres et petit-déjeuner bio avec de super produits. Le jardin et le salon sont très agréables.

Où manger à Vienne: la capitale autrichienne regorge de bonnes adresses. Par contre, il faut savoir que, surtout le soir, il faut quasiment tout le temps réserver à l’avance. Sinon c’est très difficile de trouver une place en dernière minute. Voilà les restaurants que je peux vous recommander.

Praterstraße, vers le canal du Danube. Coup de cœur pour le restaurant que j’ai préféré à Vienne, le Café Ansari, mêlant cuisine géorgienne et méditerranéenne. La terrasse est vraiment très agréable. Vous pouvez réserver à l’avance sur leur site internet.

Près du Belvédère. Avant ou après une visite du palais, faites une halte déjeuner chez Huber’s (adresse : Rennweg 11), en face du jardin. Excellent restaurant de quartier avec des plats issus d’un beau mélange entre cuisine autrichienne et méditerranéenne.

Sur les bords du vieux Danube. Je vous conseille Das Bootshaus, une jolie terrasse les pieds dans l’eau où manger, prendre une pâtisserie ou simplement un verre. Très populaire quand il fait beau.

Pour une pâtisserie viennoise. Prendre un café avec une pâtisserie est une institution à Vienne. Il y a de nombreuses adresses, mais le Café Central est une valeur sûre. Laissez-vous tenter par la Sacher Torte, un gâteau au chocolat typique de la capitale autrichienne, ou un Apfel Strudel… Accompagné bien sûr par un savoureux café viennois avec sa crème chantilly.

Pour boire un verre avec vue. Dans le quartier des Musées, empruntez l’ascenseur qui conduit sur le toit du Leopold Museum. Vous voilà au MQ Libelle, un bar avec vue sur les toits de Vienne. Vous pouvez d’ailleurs juste monter pour profiter du panorama. Pas besoin de s’asseoir pour consommer.

Près du Boutique Stadthalle Hotel. Si vous faites le choix de loger à cet hôtel, il faut savoir qu’il y a peu de bonnes adresses de restaurants aux alentours. A l’exception de Das Augustin (Märzstraße 67), une bonne adresse avec une jolie cour intérieure.

Bon plan: pour votre séjour, procurez-vous la Vienna City Card. Valable 24/48 ou 72h, elle permet d’emprunter gratuitement les transports en commun et donne des réductions dans la plupart des musées et attractions.

Voyage réalisé en partenariat avec l’Office National Autrichien du Tourisme, Grand Angle et l’office de tourisme de Vienne. Je n’en reste pas moins libre du contenu et des opinions de cet article.

Immortaliser ses voyages grâce à des tirages photo
Voyage à vélo le long du Danube en Autriche: de Passau à Vienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge