Le city hall de Philadelphie

A mi-chemin entre New-York et Washington, Philadelphie pâtit un peu de l’immense notoriété de ses voisines et les touristes ne s’y arrêtent pas forcément… Bien dommage, car elle le mérite amplement. Dans un pays à qui souvent on reproche de ne pas avoir de patrimoine historique, Philadelphie tient une place à part, puisque c’est LA ville où sont nés les Etats-Unis… Voilà donc un petit aperçu des choses à voir, à faire… ou à manger, si vous avez la chance d’aller faire un tour à « Philly »…

Pour réserver un hôtel, je vous conseille de comparer les offres sur ce site. Vous pouvez également réserver en ligne un citypass afin de voir les incontournables de Philadelphie, ou alors des visites guidées et excursions, notamment sur le territoire Amish.

1/ Admirer les impressionnistes de la Fondation Barnes

La Fondation Barnes de Philadelphie

La Fondation Barnes, c’est sans hésiter, le joyau de Philadelphie! Albert C. Barnes (1872-1951) était un pharmacien qui a fait fortune et amassé une collection d’art incroyable. Aujourd’hui estimée à 25 millions de dollars, elle compte pas moins de 181 Renoir, 69 Cézanne, 59 Matisse, 46 Picasso… C’est la plus grosse collection privée de peintures impressionnistes dans le monde… Elle a rouvert en mai 2012 dans des locaux flambants neufs. Dans ses anciens murs, la collection était à l’étroit, et il fallait réserver des mois à l’avance pour avoir la chance d’y rentrer. Avec ces nouveaux bâtiments, la capacité d’accueil est passée de 60.000 visiteurs par an à 220.000. La présentation des œuvres y est assez originale. Pas du tout en fonction des auteurs ou de la chronologie, mais exactement comme l’avait décidé Barnes à l’époque: en fonction des couleurs, des thématiques  et des tailles des tableaux. Portraits, natures mortes et paysages sont exposés en vis à vis, de manière à respecter une présentation symétrique. La première impression peut paraître un peu fouillie et surchargée, mais en fait c’est assez fascinant de découvrir d’un seul regard autant d’œuvres exceptionnelles. Un peu comme si on entrait par effraction dans une véritable caverne d’Ali Baba… 🙂

2/ Découvrir les sites de la naissance des Etats-Unis

C’est à Philadelphie, le 4 juillet 1776, qu’a été proclamée, par Thomas Jefferson, la Déclaration d’Indépendance! Après la guerre, la première Constitution y est rédigée en 1787. Et la ville sera même brièvement capitale des Etats-Unis, de 1790 à 1800.

A ne pas louper pour mieux comprendre l’histoire du pays: le Liberty Bell Center, avec la fameuse cloche de la liberté qui a sonné pour l’indépendance des colonies… C’est un peu l’attraction touristique de la ville 🙂 Et aussi, juste à côté, l’Indépendance Hall, là où furent signées la déclaration d’Indépendance et la Constitution.

A noter, pour son rôle dans la guerre d’indépendance, La Fayette est une vraie star à Philadelphie… La ville est très francophile… A voir notamment: une statue de Jeanne d’Arc (près de la Benjamin Franklin Parkway), et un musée Rodin.

3/ Manger un cheesesteak

Cheesesteak à Philadelphie

Alors, le cheesesteak, c’est LA spécialité de Philly! Le truc que tous les voyageurs qui sont passés par là recommandent de goûter! Et moi à mon tour… Alors pas forcément pour les qualités gastronomiques du plat en question, mais plutôt pour l’expérience d’une tradition si américaine… Le cheesesteak, c’est tout simplement un sandwich de viande hachée, avec du fromage et de l’oignon… Mais attention, il faut pas se louper sur le rituel de la commande! (à lire ci-dessous) Chez Pat’s King of Steaks, la queue au comptoir s’étire jusque sur le trottoir. Et il faut bien avoir préparé ce qu’on veut avant d’arriver au caissier, car hors de question de ralentir le rythme du service! Pendant qu’on fait la queue, on a le temps de lire le panneau avec toutes les consignes pour « bien commander un cheesesteak »: 1/dire si on veut ou non des oignons, c’est-à-dire « wit » (avec oignons, à Philly, on dit wit et pas with…) ou « wit-out » (sans oignons); 2/choisir son type de fromage (en gros plus ou moins du fromage plastique type McDo…); 3/préparer sa monnaie car il faut pas traîner à la caisse… Enfin, on peut tranquillement s’installer sur les tables métalliques pour « déguster » son énorme cheesesteak bien mérité! Les assaisonnements ketchup-mayonnaise-moutarde  sont à volonté. Et profiter de l’ambiance animée de la terrasse, fréquentée par les Italo-américains du quartier. Prévoir une bonne après-midi de marche dans Philadelphie pour éliminer tout ça!

Cheesesteak mode d’emploi

Parmi les autres institutions où on peut déguster le cheesesteak: Geno’s Steaks (pile en face de Pat’s King) ou Jim’s Steak, mais que je n’ai pas eu le temps de tester malheureusement…

4/ Traîner à l’Italian Market

L’Italian Market, c’est juste à côté des deux institutions du cheesesteak citées plus haut: Paat’s King et Geno. Marché de rue super animé, on pourrait aussi bien l’appeler « World Market », car on y trouve aussi bien des Italiens que des Mexicains, ainsi que des échoppes asiatiques. Fruits et légumes, boucheries, quincailleries, bibelots en tout genres… Je n’aurais pas pensé trouver un endroit pareil aux Etats-Unis! Un vrai marché populaire avec une super ambiance et où on peut se poser tranquillement en terrasse pour déjeuner ou boire un verre.

5/ Courir comme Rocky!

Se prendre pour Rocky au sommet des marches du Museum of Art

C’est une scène mythique du cinéma américain: vous vous souvenez, dans Rocky, Sylvester Stallone qui fait son footing à travers la ville et qui finit en grimpant en courant des marches avec vue panoramique… Et bien c’est à Philadelphie! Et ces marches, ce sont celles du Philadelphia Museum of Art, rebaptisées aujourd’hui « Rocky steps ».

Le truc trop marrant, c’est que tout le monde re-joue la scène et monte les marches en courant pour lever les poings bien haut en signe de victoire en arrivant au sommet! Un vrai spectacle insolite à regarder… Et quand c’est un car scolaire qui arrive devant le musée, c’est toute une ribambelles d’enfants sur-excités qui se précipitent en courant sur les marches mythiques!

 

Et en bas, il y a bien sûr, la statue souvenir à l’effigie de Rocky, devant laquelle il faut faire patiemment la queue pour réussir à avoir sa photo…

6/ Trinquer au Philadelphia Museum of Art

Boire un verre à l’Art after five du Museum of Art

Quitte à avoir monté les marches en courant, autant en profiter pour faire un tour au musée tout de même non? Le Philadelphia Museum of Art, c’est le plus grand musée d’art de Philly. On peut notamment y voir « Les Grandes Baigneuses » de Cézanne, « les Tournesols » de Van Gogh, ou « le Pont japonais » de Monet… Dans le registre plus moderne, il y a aussi « l’Urinoir » de Marcel Duchamp…

L’idéal, c’est de pouvoir y aller le vendredi en fin d’après-midi pour pouvoir profiter des « Arts After five« . A partir de 17 heures, le grand atrium du musée se transforme en bar… L’occasion de faire une pause bien méritée entre deux tableaux tout en dégustant un bon cocktail ou un verre de vin! Et en plus, des conférences et des concerts sont organisés. Une super initiative que j’aimerais bien voir dans les musées parisiens d’ailleurs!

7/ Parcourir la ville pour découvrir les fresques murales

Peinture murale « The Theatre of Life » par Meg Saligman

C’est un de mes plus gros coups de cœur à Philly! Moi qui adore le street art et les graffitis (quand c’est de l’art bien sûr), je suis tombée sous le charme des fresques murales de Philadelphie. Il y en a plus de 5.000 dans toute la ville! Les murs des parking ou des terrains de sport deviennent des œuvres d’art. Il faut absolument se procurer la carte du « mural tour » à l’office du tourisme, et c’est l’occasion d’une super ballade à travers la ville pour découvrir les fresques dessinées par des artistes locaux.

8/ Visiter le Magic Garden

Magic Garden à Philadelphie

Le « Magic Garden« , c’est un endroit unique, créé par l’artiste mosaïste Isaiah Zagar. Une grande maison et un jardin transformés en oeuvre d’art grâce à des mosaïques et des objets de récupération (bouteilles en verre, vaisselle, vieux vélos…). C’est comme pénétrer dans un labyrinthe magique  avec plein de coins et recoins à découvrir.

Adresse:  1020 South Street, entre 10th et 11th Streets sur South Street




9/ Déjeuner au Reading Terminal Market

Autre marché incontournable de Philly! Originalité: il faut y aller du mercredi au samedi car les amish y tiennent leurs stands pour venir vendre leurs produits fermiers. Il y a plein de comptoirs partout avec des sièges de bar pour manger sur place. A goûter absolument: le cheesesteak (si ça n’est pas encore fait…) ou les pretzels (orthographe us pour les bretzels)…

10/ Tomber amoureux au Love Park de Philadelphie

Le Love Park, c’est la photo de carte postale de Philadelphie, avec la statue « Love » de l’artiste pop art Robert Indiana. Elle est là depuis 1970. Depuis, on peut la voir dans les grandes villes du monde entier comme New York, Tokyo, Montréal ou Singapour… Mais c’est à Philadelphie qu’elle a été installée la première fois. Philly est une ville très artistique: en plus des fresques sur les murs, il y a aussi plein de statues modernes exposées un peu partout. Un vrai musée à ciel ouvert! Situé en plein centre-ville, juste à côté du City Hall, le Love Park est un endroit à ne pas louper, avec une belle fontaine et un coin de verdure pour faire une pause… Et tomber amoureux du charme américain de la belle Philly! 🙂 Philadelphia I love you! 🙂

Love Park à Philadelphie

 

Carnet pratique pour préparer un voyage à Philadelphie

  • Acheter un billet d’avion: vous pouvez comparer les offres sur Skyscanner, Opodo ou Bourse des vols; vols directs sur Air France.
  • Réserver un hôtel au meilleur prix: comparer les prix sur Booking et Amoma
  • Pour voir un maximum d’attractions à Philadelphie, vous pouvez vous procurer le Philadelphia Pass, valable pour une quarantaine de sites sur 1, 2, 3 ou 5 jours (de 59$ à 109$).
  • Pour réserver des visites guidées et des excursions (dîner croisière, visite sur les traces de Benjamin Franklin, excursion dans un village Amish…) ou votre transfert en navette depuis l’aéroport, RDV sur le site touristique Ceetiz, une plateforme de réservation 100% francophone.
  • Pour améliorer votre niveau d’anglais avant de partir, vous pouvez essayer les cours en ligne de Babbel (9,95 euros pour un mois, puis tarif dégressif en fonction de la durée).

J’ai découvert Philadelphie sur l’invitation de l’office de tourisme de la ville, qui a organisé un voyage de presse pour une dizaine de blogueurs, moitié français et moitié anglais (entre autres Instinct Voyageur, Julia Chou, News Voyageur…). Cela ne change en rien mon appréciation sur la ville et le contenu de cet article. Cet article contient des liens affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission si vous réservez par leur intermédiaire. Le prix est le même pour vous et de mon côté cela me permet de continuer à faire vivre ce blog. Merci d’avance.




Paris U2 Moscou: après la projection à Paris, quel avenir pour le film?
Paris U2 Moscou... Bientôt le film!

44 commentaires pour “10 bonnes raisons d’aller à Philadelphie”


    • Sarah

      Répondre

      oui, c’est ça surtout qui est marrant! on ne rigole pas en commandant un cheesesteak! c’est sacré! 🙂




          • PetiteBocluse

            Yep le Crabe, c’est la Specialité du Maryland et surtout d’Annapolis (ville du Capitole) avec leur mythic Crab & Soup cake and sweet potatoes !!! A tester absolument, seulement 2h de Philli… Ça va le détour pour une journée



  1. chaperon rouge

    Répondre

    Salut,
    Pour y être allé il y a 3 ans, Philadelphie est vraiment une ville top qui fait un très bon complément à New York pour un voyage sur la côte est. Cet article m’a donné envie d’y retourner tiens ^^
    chaperon rouge Articles récents..Jeux de shoot’ em upMy Profile


    • Je pars de NY aujourdhui et fais escale a Philadelphie un jour et une nuit avant de continuer vers Atlantic city puis Washington.Merci pour ces infos



  2. Philadelphie c’est vraiment une ville agréable….J’ai beaucoup aimé mon séjour là-bas. il y à tellement de choses à faire et à y découvrir. j’étais même allé voir un match de NBA entre Philadelphie et Orlando. C’était sympa…

    Par contre sur la grande avenue avec les drapeaux il manquait celui de la Tunisie (je le cherchais pour une photo, vue que c’est mon pays d’origine et il n’y était pas)… Grande déception 🙁
    tunimaal @ Blog Japon Articles récents..Le Gaijin Nod : un signe entre étrangers au JaponMy Profile


    • Marie

      Répondre

      Salut,
      j’habite `a Philly et le drapeau y est, on y a été avec un copain tunisien, pour la photo…
      Il faudra donc revenir… 😉


  3. Katia

    Répondre

    J’y habite depuis 4 ans et je ne peux que confirmer que Philly est une ville des plus sympas, avec des TONNES de trucs a faire. Je pense qu’on se doit de rajouter a ces 10 bonnes raisons un autre argument de poids… le shopping! Plein d’outlets se trouvent dans les environs de Philadelphie et, contrairement a l’etat de NY, la Pennsylvanie ne taxe pas les vetements ni les chaussures! A bon entendeur… 😉


    • Sarah

      Répondre

      oui tu as tout à fait raison Katia! je ne suis malheureusement pas restée assez longtemps à Philadelphie pour avoir le temps de faire du shopping… Va falloir que j’y retourne! 🙂


    • Marie

      Répondre

      J’y habite actuellement aussi et tu as totalement raison, Philly=shopping!
      N’oubliez pas de trainer vers Rittenhouse square, vous y trouverez de nombreuses boutiques. Et pourquoi ne pas finir en piqueniquant dans la parc?


    • Julie Lapointe

      Répondre

      Des liens particuliers sur le web pour les bonnes adresses d’outlets Katia? Je n’y serai qu’une journée le temps d’un match de baseball mais j’aurai sûrement le temps de magasiner et en plus hors taxes c’est une occase.


  4. Katia

    Répondre

    Et j’ai oublie de mentionner les nombreuses equipes sportives! Aux filles le shopping, aux mecs les matchs de baseball, basket, football americain et hockey!



  5. Ca donne envie tout ça 🙂

    Pour le rituel du cheesesteack, ça ne m’étonne pas, ils font la même chose pour les hot dogs/hamburgers. Dans le resto d’hamburger à l’intérieur du Méridien, c’est écrit quasiment la même chose au-dessus du comptoir. La pression avant de commander!!!
    Julie Articles récents..Voyager moins cher grâce au webMy Profile



  6. Euh… fais pas trop envie le Philly Cheese Steak… Mais le mode d’emploi m’a bien fait marrer. ;D Et l’idée de prendre l’apéro au milieu du Musée, génial!
    Franchement, tu aurai plus mal tomber pour une intro aux Etats-Unis. Des idées pour un prochain voyage aux States?
    Mélissa Articles récents..Georgia on My Mind: Un dimanche à TbilissiMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      du coup j’ai carrément envie d’y retourner! je me ferais bien la traversée d’est en ouest… New York San Francisco… via Las Vegas!






  7. Une ville magnifique, à découvrir absolument! Chargée en histoire, mais également riche de ses joyaux artistiques, « Philly » offre aux yeux de ses visiteurs un spectacle varié et surprenant. Souvent inconnues des touristes, les richesses de Philadelphie séduisent les petits comme les grands, qu’il s’agisse de sa (plus ou moins haute) gastronomie ou de ses lieux mythiques (qu’il s’agisse de la naissance des états unis d’Amérique, ou bien des marches de Rocky…).


  8. Je suis tout à fait d’accord avec ces 10 raisons ! Pour être allé à Philadelphie l’année dernière, j’adhère totalement à ton article ! Un mention spéciale pour les impressionnistes de la Fondation Barnes, c’est vraiment superbe !
    Lizou Articles récents..Mon voyage écoloMy Profile





  9. jerome

    Répondre

    bonjour les gens!!
    merci pour ce chouette témoignage!! je me rend à NY dans une semaine pour une quinzaine et je compte visiter philadelphie et washington à l’occasion….
    ce petit reportage me met l’eau à la bouche (et pas que pour le cheesesteack 😉 )
    merci encore sarah!!!! 🙂


  10. sohet

    Répondre

    merci je vais a las vegas fin mars 5 jours puis zion puis bryce,lac powell ,williams et fini par 3 j las vegas et a l’aeroport de philadelphie je dois attendre +- 10H alors j’ai bien pris notes de tes bons conseils merci a toi


  11. Geneviève

    Répondre

    Bonjour, je dois aller à Philadelphie en solo dans un mois. Où peut-on dormir pour pas cher et sans problèmes…?





  12. Rolland

    Répondre

    Bonsoir, je ne sais pas si quelqu’un lira un jour mon commentaire, je pars dans quelques semaines à Philadelphie pour 2 mois et c’est vraiment une ville que j’aime beaucoup autant pour ses activités que sa culture.


  13. Hello Sarah, me voici installé à Philadelphie pour les trois prochains mois. À part le cheesesteak et un peu de street art, je n’ai pas encore eu la chance d’en découvrir beaucoup plus sur la ville mais je compte vite me rattraper et je te remercie pour les bonnes infos !



  14. Philadelphie fut lors de notre voyage autour des Etats-Unis une énorme surprise. Beaucoup de culture, de disquaires, libraires, les grandes avenues. Une suggestion de numéro 11 à la liste serait la re-découverte de l’histoire de cet énorme personnage qu’était Benjamin Franklin. Self made man exilé de Boston, il fait fortune avec ses journaux, ses calendriers, créé la première compagnie de pompiers, la bibliothèque, l’hôpital, ambassadeur en France… un génie de son temps qui auparavant pour moi se limitait au type qui avait inventé le paratonnerre!! réducteur. Et on mange super bien à Phyllie. L’Etat de Pensylvanie est de toutes les façons un Etat super à visiter, les amish du côté de Lancaster, la guerre civil à Gettysburg… D’excellents souvenirs. Philippe
    Voyage Nord du Perou Articles récents..Comment devenir un voyageur responsable ?My Profile


  15. NORBLIN Nicolas

    Répondre

    Bonsoir,
    Merci pour ce bloc et les conseils.
    Je reviens de philadelphie et je me suis régalė.
    La fondation Barnes J en garde un super souvenir. Merci


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Philadelphie en quelques clichés Instagram | Taxi-brousse
  2.  De l'Amazonie au Sambodromo... Top 14 de mes voyages 2014
  3.  Philadelphie en 3 heures | Confitures et cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge