Partir en randonnée en raquettes ne s’improvise pas. Il faut prévoir un bon équipement, à la fois pour bien profiter de l’aventure et être en toute sécurité en montagne. Cela fait plusieurs années que j’en fait tous les hivers en Savoie depuis mon chalet de la Toussuire, alors forte de cette expérience, voilà tous mes conseils pour choisir le meilleur équipement et ne pas oublier les accessoires essentiels.

Comment choisir une paire de raquettes à neiges

Pour une première expérience vous pouvez en louer dans les stations de sports d’hiver, mais sinon c’est beaucoup mieux d’avoir son propre matériel. Pour ma part, je suis assez fidèle à TSL, la marque leader pour les raquettes à neige. J’ai plusieurs modèles pour équiper la famille et les amis de passage au chalet. Celles que je mets tout le temps, ce sont les TSL 325, top pour les randonnées sportives, très adhérentes en montée et en descente, avec des fixations faciles à régler. Sinon les TSL 418 sont très bien également. Certaines marques font des différences entre modèles hommes et femmes, mais en fait, le plus important, c’est de choisir un modèle adapté à sa corpulence. Les modèles femmes conviennent pour les petits gabarits et les modèles hommes pour les grands.

N’oubliez pas de prévoir une paire de bâtons de randonnée. Pour ma part, je recommande les modèles réglables en hauteur comme celui-ci. Ils sont plus facile à transporter, car on peut les glisser le long du sac-à-dos, et on peut les ajuster à la hauteur idéale. Pour marcher dans la neige, il faut mettre les rondelles larges au bout pour éviter qu’ils ne s’enfoncent dans la poudreuse.

Des chaussures de randonnée montantes et anti-dérapantes

Pour chausser des raquettes, il faut bien prévoir des chaussures montantes, suffisamment rigides pour bien tenir le pied et la cheville dans le système d’attaches. Les chaussures montantes permettent aussi de garder les pieds au sec, car si elles sont trop basses, la neige se faufile à l’intérieur… A moins de prévoir des guêtres. Des chaussures gore-tex c’est mieux, pour garder les pieds au sec, car la neige poudreuse, ça mouille. Prévoyez des chaussures avec une bonne adhérence anti-glisse également. Ce n’est pas utile pour les raquettes bien sûr, car celles-ci sont équipées de crampons, mais c’est pour avant et après, pour la marche sur neige ou route gelée, qui peut être potentiellement très glissante!

Comment s’habiller pour partir en randonnée raquettes

Pour partir en randonnée raquettes, la tenue est assez proche de celle qu’on mettrait pour skier. En haut, il faut bien sûr un anorak chaud et imperméable, avec en-dessous une laine polaire et un sous-vêtement thermique (la fameuse règle des trois couches). En bas, je recommande un pantalon de randonnée chaud et imperméable (comme celui-ci). En raquettes, on peut se retrouve assez vite les fesses dans la neige quand les descentes sont raides… Certaines randonnées nécessitent d’ailleurs des départs en télésiège, où l’on peut avoir très froid car on est assis dans bouger. En option: si vous avez peur d’avoir les pieds mouillés, n’hésitez pas à prévoir des guêtres entre les chaussures et le pantalon. J’ai ce modèle pas cher et très fonctionnel.

Un sac-à-dos de randonnée pour la journée

Absolument indispensable pour partir en randonnée raquettes: un sac-à-dos de randonnée pour la journée. On ne part pas forcément très chargé, mais il faut un sac pour mettre son pique-nique, sa gourde, son thermos si on veut boire une boisson chaude et son anorak s’il fait trop chaud. La météo est souvent assez variable en montagne et comme randonnée on peut grimper pas mal de dénivelé, il faut pouvoir s’adapter à différentes températures. Même s’il fait chaud au départ, ne jamais s’engager sans une veste chaude dans le sac au cas où… D’après mon expérience, un sac de 20 litres peut être un peu juste, surtout pour les gros anoraks. Mieux vaut cibler aux alentours des 25 litres. Pour ma part, j’ai un sac-à-dos Lafuma Active 24 litres que je trouve très bien. Il est léger, ergonomique et suffisamment grand pour contenir ce qu’il faut pour une journée en montagne.

Les accessoires indispensables pour une randonnée raquettes

Bonnet et cache-cou en laine mérinos Buff et lunettes de soleil haute protection

Attention à ne rien oublier! Les accessoires en montagne sont super importants! Il y a bien sûr les habituels gants, bonnets et écharpes. Cet hiver, j’ai essayé la gamme mérinos de Buff avec bonnets et cache-cous assortis et j’ai trouvé ça top! Ca convient à la fois pour un usage ville et sport, et le cache-cou est mille fois plus pratique qu’une écharpe. On est bien à l’abri des courants d’air sans être engoncé avec un gros truc entortillé sous l’anorak. Pour les lunettes, il faut bien penser à prendre des verres filtration maximale (catégorie 4). Les lunettes de soleil classiques ne suffisent pas pour protéger les yeux en montagne. En haute altitude, les UV sont plus intenses et il faut compter aussi avec la réverbération sur la neige.

Ne pas oublier également une bonne crème solaire pour le visage (indice 30 minimum) et un stick à lèvres. En cas de retour tardif ou de départ très matinal avant le lever du coucher du soleil, prenez une lampe frontale. Ca ne prend pas de place et ça sauve la mise au cas où. Pour les gants, je pars toujours avec deux paires. Une paire de gros gants bien chauds et une plus légère (type Reusch Polartec) avec les bouts des doigts tactiles, très utile pour pouvoir se servir de son téléphone et prendre des photos sans avoir à se geler les mains. A savoir: avec le froid, les smartphones se déchargent très vite. Si vous voulez prendre beaucoup de photos et de vidéos pendant la randonnée, mieux vaut emporter une batterie externe pour recharger en cours de route.

Pour se réchauffer avec un thé ou un café en cours de randonnée, je vous conseille d’emporter une gourde thermos. Ca fait trop du bien de boire une boisson chaude en montagne! La “rolls” des bouteilles isothermes, c’est la gourde hydroflask, particulièrement efficace pour maintenir les boissons au chaud grâce à une isolation double paroi, garantie sans BPA (le bisphénol A, un composé chimique mauvais pour la santé souvent présent dans les gourdes). Le seul souci que j’ai eu avec… c’est que mon thé était trop chaud! Mieux vaut emporter une tasse pour boire sans se brûler, ou alors rajouter un peu d’eau froide. Ne pas oublier bien sûr une gourde classique pour se désaltérer. J’ai une gourde sport Grsta contenance 1 litre, impeccable niveau étanchéité, ergonomique et résistante.

Les équipements de sécurité anti-avalanche

Ce n’est pas le genre d’accessoire auquel on a envie de penser avant de partir en randonnée, mais il faut savoir qu’en montagne le pire peut vite arriver… Si vous partez en randonnée raquettes sans guide, il faut vraiment vérifier auprès de la station quel sont les risques d’avalanche et rester de préférence sur les itinéraires balisés. Si vous faites le choix de partir en hors-piste, c’est indispensable d’avoir un kit anti-avalanche, qui comprend une sonde, une pelle et une balise de détection Arva. C’est un investissement, mais cela peut vous sauver la vie! Bonne randonnée et soyez prudents!

Que faire de ses photos de voyage? Mes idées avec Photoweb
Test du Osprey Archeon 30L, un sac-à-dos de randonnée écolo

2 commentaires pour “Quel équipement pour une randonnée en raquettes à neige ?”



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge