Envie de partir en randonnée dans les forêts de Sibérie? Alors je vous emmène dans la réserve naturelle de Stolby, à côté de la ville de Krasnoïarsk. C’est une très belle étape à faire lors d’un voyage en transsibérien. Je m’y suis arrêtée deux jours au début du mois de novembre lors de mon voyage en Russie en 2018, de Vladivostok jusqu’à Moscou. Située à mi-chemin entre Novossibirsk et Irkoutsk, Krasnoïarsk est une des principales villes de Sibérie. L’idéal, c’est d’y passer 48 heures: une journée pour visiter Krasnoïarsk et une autre pour partir en randonnée à Stolby.

Visiter Krasnoïarsk, une grande ville typique de Sibérie

Vue sur Krasnoïarsk depuis la colline Karaulnaya

En arrivant à Krasnoïarsk, on découvre une ville industrielle, qui s’est développée avec l’exploitation de mines d’or dans ses environs à la fin du XIXème siècle. Aujourd’hui c’est une cité prospère économiquement, grâce notamment au puissant barrage hydro-électrique sur les rives du fleuve Ienisseï, le cinquième plus grand au monde. Elle est intéressante à découvrir le temps d’une journée, avec son architecture soviétique, ses jolies églises orthodoxes et ses maisons en bois traditionnelles.

La première chose à faire, c’est de monter au sommet de Karaulnaya Gora, une colline où se trouve la petite chapelle Paraskeva Pyatnitsa. Construite en 1805, celle-ci figure sur le billet de 10 roubles. Tous les jours à midi un coup de canon est tiré sur l’esplanade devant la chapelle. De là haut, la vue sur Krasnoïarsk est superbe. Au milieu des immenses buildings soviétiques, on apreçoit de ci delà les coupoles colorées des églises orthodoxes.

Promenez-vous ensuite dans le centre-ville de Krasnoïarsk, le long de Prospect Mira, la longue rue principale, avec de beaux édifices datant des XVIII et XIXème siècles. Ne manquez pas la Place du théâtre avec ses fontaines.

Une visite s’impose au musée régional de Krasnoïarsk, considéré comme le musée d’histoire et d’ethnographie le plus riche de Russie. On y trouve de superbes collections archéologiques, paléontologiques, ethnographiques et minérales. La partie qui m’a le plus intéressée c’est sur les peuples de Sibérie, avec de belles reconstitutions d’intérieurs typiques, des présentations de costumes traditionnels et des informations sur les différentes ethnies.

Randonnée à Stolby dans les forêts de Sibérie

On la surnomme le “Fontainebleau de la Sibérie”… Située à la sortie de Krasnoïarsk, sur la rive droite du fleuve Ienisseï, la réserve de Stolby est un immense parc naturel de 47.000 hectares avec des centaines de rochers. De nombreux russes s’y retrouvent pour faire de l’escalade. Les rochers sont d’ailleurs bien plus impressionnants que ceux de la forêt de Fontainebleau! D’origine volcanique, ils sont apparus il y a plus de 300 millions d’années et les plus caractéristiques portent des noms précis tels que la “Porte du Lion”, le “Grand-père” ou le rocher “Plumes”, etc.

Les chemins de la réserve de Stolby sont bien balisés, mais étant donné que j’étais seule et que la température était de -5°C, j’ai préféré y aller avec un guide et je ne l’ai pas regretté! Il faut être conscient que randonner seul en Sibérie au mois de novembre peut être dangereux. En plus, les rochers couverts de neige sont très glissants. Vous pouvez contacter Anatoliy de Sib Tour Guide pour voir quel accompagnement il peut vous proposer (compter environ 85 euros la journée pour une seule personne et 100 euros pour deux). Il vous montrera les plus beaux points de vue et vous aidera à monter sur les rochers qui ne présentent pas de danger. Les panoramas sur l’immense forêt sont fabuleux.

Mon conseil: si vous voyagez en Sibérie en novembre comme je l’ai fait, prévoyez un meilleur équipement que moi! J’étais vraiment mal protégée contre le froid et mes chaussures étaient très limites. La Sibérie en automne, c’est déjà l’hiver pour nos standards…

Séjour à Krasnoïarsk carnet pratique

Y aller: comme je le disais en introduction, Krasnoïarsk est une bonne étape à faire lors d’un voyage en transsibérien. Je vous renvoie à mon article détaillé sur le transsibérien pour organiser votre périple.

Où dormir: c’est assez facile de trouver un petit hôtel en centre-ville. Je vous recommande de regarder les offres du Dom Hotel NEO et de l’Hotel PoliArt, très bon rapport qualité-prix pour les deux et bien situés.

Où manger: j’ai eu un vrai coup de cœur pour un restaurant végétarien à Krasnoïarsk, Veggy (avenue Lenina 21). C’était ma cantine midi et soir! Ca change agréablement de la cuisine russe traditionnelle un peu roborative.

Quand y aller: la saison idéale pour faire de la randonnée en forêt de Stolby c’est l’été. Attention néanmoins aux piqûres de tiques quand il fait chaud: mieux vaut garder jambes et bras couverts pour éviter les mauvaises surprises. Si vous voyagez à une autre saison, prévoyez un bon équipement contre le froid.

Préparer un voyage en Russie: j’ai écrit un article assez détaillé avec plein de conseils pour préparer un voyage en Russie. Si vous préférez passer par une agence pour organiser votre séjour, vous pouvez demander un devis gratuit à Evaneos, qui vous mettra en relation avec une agence locale.

Voyage en train à bord du Baïkal-Amour, l'autre transsibérien
12 bonnes raisons d’aller à Nantes

3 commentaires pour “Voyage en Sibérie: visite de Krasnoïarsk et randonnée à Stolby”



  1. LineC

    Répondre

    Sympa d’avoir un peu des idées neuves qui sortent des sentiers battus pour des balades rares et exceptionnelles !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge