Boulevard des Capucines, le 18 novembre dernier. Mon premier essai de chasse au billet gratos dans une petite salle, après mes deux coups gagnants à Bercy pour Coldplay et Madonna au Stade de France. Et ben c’est beaucoup plus dur que dans une grande salle!! Même si la jolie Micky n’a pas la renommée des deux précédents… En plus, il fait nuit, il fait froid… Brrrr… C’est un sport d’été ça la chasse au billet. Mais bon, restons motivée. J’ai encore jamais vu de concert à l’Olympia, alors c’est l’occasion.

« Bonsoir, vous auriez pas un billet en trop par hasard ?», et hop, la pancarte magique « Cherche un billet gratos en échange d’un sourire ». Ma petite stratégie est maintenant bien rodée. Mais personne n’a de billet pour moi… Et le trottoir devant l’Olympia, il est pas très grand. Alors moi qui jusqu’à présent avait réussi à pas me faire remarquer par les

revendeurs de billets au noir, et bien là, c’est sûr, ils m’ont repérée… « Quoi, mais tu cherches un billet gratuit ? Mais ça existe pas ça un billet gratuit ! » Forcément, ils
adhèrent pas trop au concept… Enfin au début… Parce que ma pancarte quand même, ça les fait marrer… « Alors des nanas qui cherchent un ticket gratos, j’en ai vu plein, mais des comme toi, en échange d’un sourire, j’en ai jamais vu!! » me sort un p’tit jeune sympathique. Ils sont cool en fait. Défendent bien leur territoire, mais cool quand même… « Et tu fais quoi dans la vie ? T’as un mec ? Et c’est quoi ton tel ?… » « Euuuuhh, oups là »…. Minute papillon. Suis pas là pour un plan drague, non mais… Je cherche juste un billet gratos. Bon, j’élude prudemment les questions embarrassantes et continue ma chasse quelques mètres plus loin…

L’heure tourne, et je vois bien que « mes potes » revendeurs ont du mal à refourguer leurs derniers billets. C’est le moment de la grande braderie. 10 euros pour un billet de 40 euros,
qu’ils me proposent. « Nan, nan, moi je veux un billet gratuit, c’est une question de principe…» Et je reste ferme. « 5 euros, 5 euros, je te l’fais à cinq euros… ».  « Nan, nan, 5 euros non plus …Un billet gratuit sinon rien…» Le concert va bientôt commencer et y a presque plus un chat devant l’Olympia. Alors forcément, ils savent bien que c’est
trop tard, qu’ils les revendront plus leurs billets. Et là, celui qui m’avait fait la dernière proposition à 5 euros revient me voir, et dans un grand sourire, me tend son billet. « Allez
c’est bon, tu l’as ton billet gratuit »… « Ohhh, merciiiii, c’est vraiment trop gentil!! » Comme quoi, y penvent être vraiment cool les revendeurs au black…

Et toute contente, me précipite à l’intérieur de la plus mythique des salles parisiennes. Bon, concert sympa, mais sans plus. Une belle voix pour Micky Green, mais ça manque un peu de pêche et de fantaisie tout ça… Des progrès à faire pour la présence sur scène. Faudra que je revienne à l’Olympia me faire un bon groupe de rock qui bouge bien…

 

Keane au Zénith
Comment gagner 10 euros en allant voir Madonna au Stade de France ?

3 commentaires pour “Micky Green à l’Olympia”

  1. si tu me trouves une place de Muse, je te fais un grand sourire !

    dailleur je te mets au defis d’en trouver une

    sinon c’est pas trop galere a trouver une place de cette façon ? je veux dire, ça marche ok, mais ça dure longtemps avant d’en trouver une ?


    • Sarah

      Répondre

      mais c’est encore dans longtemps Muse… cela dit, j’adore aussi, alors il va falloir que je trouve deux places… ça va être chaud… à la limite ils passeraient au stade de france ce serait pas trop dur, mais à bercy, ca va être difficile… et sinon, question temps de recherche, c’est assez variable… plutôt une heure en moyenne… allez à plus, et sois fidèle au blog pour Muse en novembre prochain…


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Un « billet gratuit pour un sourire » en chiffres | Le blog de Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge