Tiens Martin Solveig à l’Olympia ? Bon sur les dancefloor, « I want you »,  « C’est la vie » ou « One 2 3 Four » j’adore, mais en live, sur scène, ça donne quoi ? Et ce jeudi 4 juin, j’ai rien prévu ce soir… Alors NCIS sur M6 ? Julie Lescaut sur TF1 ? Ben non enfin, Martin Solveig à l’Olympia… C’est ça qui est cool avec les chasses au billet gratuit. Pas besoin de planifier six mois à l’avance les concerts qu’on veut voir. Suffit juste de se décider le jour même, et hop, direction le boulevard des Capucines… avec une nouvelle fois ma copine Emily, autre chasseuse de billets émérite.

Armée de ma pancarte fétiche « Cherche une place gratos en échange d’un sourire », j’écume le trottoir des grands boulevards. Plus de revendeurs que d’acheteurs. Le marché est bien orienté, suffit donc juste d’attendre un peu que le découragement guette les détenteurs de billets en trop. Même les revendeurs au black ont du mal à refourguer leurs tickets, alors pour ceux qui sont pas des pro, c’est pas gagné…

Et voilà, ça y est, j’ai dégoté mon billet. Un groupe de p’tits jeunes sympas qui en avaient un en trop, et qui faute de réussir/vouloir (ils ont pas beaucoup essayé en fait…) le vendre, me le donnent avec un grand sourire. Reste plus qu’à en trouver un pour Emily, et à nous l’Olympia… Là, en gros, on a deux « clients » potentiels… Le premier est là pour revendre les deux billets achetés par sa soeur qui finalement n’a pas pu venir, et lui, Martin Solveig, il aime pas, même gratos, même avec deux nanas charmantes et sympas comme moi et Emily (pfff… dommage…). Il a réussi à revendre l’un des deux billets, mais pas l’autre. Le deuxième mec, je sais plus pourquoi il a un billet en trop, mais le fait est qu’il a un billet en trop…

Et arrive ce qui devait arriver: on se retrouve avec trois billets gratuits pour deux. Ben oui. Le premier, celui qui revend les billets de sa soeur, nous file celui qu’il a pas réussi à revendre, et se barre sans demander son reste. Et l’autre, et ben il se retrouve avec son deuxième billet sur les bras sans réussir à le revendre non plus, et nous le file aussi. Mais le
problème, c’est qu’il est 20h45, et que le concert commence à 21h. Alors pour trouver une copine/un copain qui peut être devant l’Olympia en 10 minutes chrono, c’est pas gagné. Deux-trois coups de fils infructueux… Du coup, on aborde les gens qui passent devant nous. « Vous voulez un billet gratuit pour Martin Solveig ? » « Qui veut un billet gratuit pour Martin Solveig ? » « Hein ? » « Quoi ? ». Et le pire, c’est qu’on a du mal à trouver. Y en a même qui croient que c’est une arnaque… Ah, la fameuse arnaque au billet gratuit… Bon,
je vois vraiment pas quelle pourrait être l’arnaque en question, mais bon, c’est vrai, les gens ont pas trop l’habitude qu’on leur propose des trucs gratuits, alors ça déclenche des suspicions irraisonnées… Mais bon, Emily, finit tout de même par trouver l’heureux bénéficiaire de notre billet en trop. Un groupe de quatre, et ils ont seulement trois billets. Ouf, on ne se voyait vraiment pas rentrer dans l’Olympia avec un ticket en plus, qui serait perdu pour tout le monde.

Et hop, on se précipite à l’intérieur. Juste un petit détail à régler. Moi j’ai qu’un billet « fosse », et elle un billet « balcon ».

Et le concert vu du balcon, c’est quand même vachement mieux. Bon là, je fais une
petite entorse à mon principe du « je vous dévoile tous mes secrets »… Bien entendu on s’est faufilées toutes les deux en balcon, bien confortablement assises (enfin quand on dance pas…) juste devant Michael Youn (qui avait l’air de se faire trop chier sous son chapeau), Alice Taglioni (trop cannon, et elle, elle s’est bien éclatée) et Jocelyn Quivrin (trop mignon l’acolyte de Jean Dujardin dans 99 Francs…). Mais je vous dirais pas comment, car on compte bien réutiliser cette petite tactique à chaque fois… A vous d’être aussi inventifs que nous…

Et sinon, le concert, c’était sympa. Ah c’est sur, c’est pas le concert du siècle, et ça vaut pas Coldplay. Mais rien ne vaut Coldplay de toutes manières… En tout cas, on a bien dancé, on s’est bien éclatées, et c’est ça l’essentiel. « C’est – ça – la vie » de chasseuses de billets…

AC/DC au Stade de France: deux billets gratuits pour le prix d'un... sourire
Roland-Garros: demi-finales sans Rafael Nadal et sans billet

6 commentaires pour “Trop plein de billets gratuits pour Martin Solveig à l’Olympia”

  1. Alors comme j’y étais j’ajoute une petite précision: le premier mec qui m’a donné la place « n’est pas parti sans demander son reste », il me l’a échangée contre une clope que je suis allée quémander à un groupe de filles!
    Quant au 2ème mec très sympa qui m’a filé la place balcon, tu as oublié qu’en plus de nous filer un billet gratuit, il nous a offert un verre chacune au bar de l’Olympia avant le concert. C’est ça en plus de la chasse au billet gratuit, c’est une vraie aventure humaine car comme on tchatche avec tous les mecs avec des billets en trop sur le bord du trottoir pendant une heure, on rencontre des gens sympas avec qui discuter. Bref, ce n’est que du bonheur!


    • Sarah

      Répondre

      cool, merci pour toutes ces précisions mis, j’avais oublié effectivement l’histoire de la clope… mais il s’est quand même barré après… et pour le verre au bar, c’était très sympa. une vraie aventure humaine, tu as trouvé le bon mot de conclusion…



  2. cmagnifique

    Répondre

    Bonjour,
    Je suis le 2ème mec très sympa qui a filé la place balcon !
    Comme convenu, je fais un tour sur votre blog, dommage que vous n’ayez pas mis les photos prises au bar de l’Olympia. Comme j’ai pris les photos, elles sont peut être flou ?
    Avec ce si beau sourire d’Emily et du tien Sarah, on ne peut qu’être sous le charme et vous donnez nos billets en trop, avec le sourire en prime 😉
    Je suis d’accord sur le fait que dans ce type de situation, c’est une vraie aventure humaine !
    Vous parliez d’aller à Roland Garros, je n’y croyais pas mais j’ai vu les photos, chapeau les artistes 😉
    Emily, tout compte fait ton retour à Paris après ton voyage n’est pas si difficile, pour rentrer gratos, tu n’as pas perdu la main enfin je devrais dire le sourire ! Et toi Sarah c’est quand le départ ?
    Au plaisir de vous revoir, à l’entrée d’un concert … Moby !


    • Sarah

      Répondre

      hey, salut, trop cool d’avoir une réaction d’un de nos généreux donateur de billet!! pour les photos du bar de l’olympia, vas voir sur l’album photo, en page d’accueil, j’en ai mis une, et elle est très bien. et c’est quand Moby ? pas encore noté sur mon agenda, je surveille tout ça… bises


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Un « billet gratuit pour un sourire » en chiffres | Le blog de Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge