Ah qu’est-ce qu’ils s’en étaient pris plein la gueule les pauvres plombiers polonais… Vous vous souvenez?? C’était en 2005… Ils menaçaient de déferler sur notre chère patrie pour piquer le travail aux bons Français bien de chez nous (qui, c’est bien connu, se bousculent dans les CAP de plomberie…) Si les routiers polonais se décident à envahir la France, en tout cas, je les accueillerai à bras ouverts…Ils ont rendu notre traversée du pays en auto-stop tellement facile.

A l’image de notre sortie de Cologne, notre sortie de Berlin a aussi été une vraie galère. La pluie est à nouveau au rendez-vous, nous empêchant cette fois-ci carrément de sortir du métro pendant plus d’une heure. Impossible de faire du stop sous des trombes d’eau. Au moins, on se paie une séance de fou-rire mémorable en enfilant nos ponchos de pluie, jaune-poussin pour Emily, rose-bonbon pour moi. Les passagers du métro sont aussi morts de rire en découvrant notre accoutrement. Gros sac sur le dos, petit sac sur le ventre, on a vraiment un look d’enfer. Heureusement que le ridicule ne tue pas…

P1400332-copie-1

P1400339

 

 

 

 

 

 

 

On tente une sortie lorsque la pluie diminue. Encore une fois on a traîné avant de partir et il est déjà 17heures… Notre destination du jour c’est Poznan, ville de l’ouest polonais, à 300 km de Berlin. On perd encore une heure à essayer de trouver une voiture dans une station-service. Seulement des clients locaux qui restent dans Berlin. Toujours impossible de sortir de cette foutue capitale allemande. Une automobiliste finit par nous embarquer, mais elle nous dépose sur une bretelle d’autoroute complètement déserte. A nouveau la galère pendant une heure… Avant d’atterrir d’un deuxième saut de puce dans une nouvelle station-service, elle aussi quasiment déserte… On est sur la route de la Pologne, mais à seulement 20 km de Berlin… 20h30 et la nuit va bientôt tomber. Je nous vois déjà dormir toute la nuit dans le restau de la station-service…

On décide de profiter des dernières lueurs du jour pour se poster sur une bretelle d’accès un peu plus loin. Dans une demi-heure il fera trop sombre et on sera obligées de se replier sur cette station-service sans voiture qui vive… Une camionnette s’arrête à notre hauteur. Hourra!! Son conducteur est polonais!! Par contre, petit problème, il n’a quasiment pas de place pour nous prendre. Les deux sièges passagers sont occupés par des dizaines de cartons. Et avec nos deux gros sacs, on est plutôt encombrantes. Cette camionnette étant à peu près notre seul espoir de ne pas passer la nuit ici, alors on monte quand même… Presque assises l’une sur l’autre, nos 20 kilos chacune sur les genoux… Contentes de ne plus être sur le bord de la route, mais on ne pourra pas faire 300 bornes dans ces conditions…

On arrive à échanger quelques mots en allemand avec notre sympathique chauffeur. On l’écoute discuter avec ses compagnons de route à la Ci-Bi. Impossible de comprendre ce qu’il raconte. Jusqu’à ce qu’il nous montre du doigt un camion juste devant nous. « Kolega, Kolega… » (au moins un mot de polonais super facile à comprendre…) nous explique-t-il avec plein de gestes… Pour nous faire comprendre que voilà devant nous notre camion qui nous déposera direct à Poznan!! Génial!! Il a fait un appel à la Ci-Bi pour nous trouver un autre véhicule. Les deux camions s’arrêtent sur un parking. Et en 5 minutes, nous voilà en compagnie, d’Andreijz, jeune routier polonais de 26 ans. C’est trop fort, il est en route pour Moscou!! Il suffirait de rester à bord pour arriver direct dans la capitale russe d’ici deux jours… Mais ça n’est pas notre objectif bien sûr. On préfère s’arrêter en chemin pour prendre le temps de découvrir les pays sur le trajet.

P1400344

Trois heures de route en sa compagnie. Cabine super confort. Siège à ressorts super confort pour Emily, et couchette pour moi. Aux abords de Poznan, Andreijz nous propose d’appeler notre couchsurfeur, Kuba, pour que celui-ci puisse venir nous chercher sur l’auto-route. C’est le seul inconvénient quand on fait du camion-stop: ils ne vont jamais en centre-ville, il font donc trouver un autre moyen de transport pour la dernière partie du trajet. Mais quitter une autoroute en stop à minuit passé, c’est pas évident…

Et aux abords de Poznan, notre camion se gare rapidos sur la bande d’arrêt-d’urgence où nous attend un autre véhicule… Quelle super organisation… On prend congé d’Andreijz, et en deux minutes, nous voilà à bord de la voiture de Kuba, notre couchsurfeur, qui a eu la gentillesse de venir nous chercher sur l’autoroute à 1h du matin… Et il est même passé au Mac Do pour nous prendre des hamburgers… Trop bonne idée. On n’a pas eu le temps de manger et on est affamées…

La gentillesse des couchsurfeurs m’épatera toujours. Pour ceux qui n’ont pas suivi, couchsurfing, c’est un site internet où des gens proposent d’héberger gratuitement des étrangers chez eux. A Poznan, nous passerons deux jours chez Kuba et Michal, deux jeunes frères polonais. Aux petits soins avec nous, ils nous préparerons le petit-déjeuner, nous emmènerons visiter la ville, boire des bières dans des super brasseries… A peine arrivées en Pologne, et on est complètement séduites par l’accueil qu’on nous fait. Les
Polonais ont vraiment le coeur sur la main. Presqu’à regretter que leurs fameux plombiers n’aient pas envahi la France…

Pologne 0487

En vidéo:

Paris U2 Moscou – Episode 4 : Objectif Pologne

Paris U2 Moscou – Episode 4: Objectif Pologne from Emily&Sarah Travels on Vimeo.

Best of Bières in Pologne: la Brovaria de Poznan
Berlin: de l'East Side Gallery à David Guetta

21 commentaires pour “Routiers Polonais je vous aime!!”


  1. Emily Zanier

    Répondre

    Heureusement que j’ai convaincue Sarah d’aller sur le bord de la route au coucher du soleil, car moi, j’étais super motivée d’arriver et je ne me voyais pas du tout dormir dans la station service, pas moyen!
    Ah le stop en Pologne, c’est tellement génial; c’est le moyen le plus rapide, le plus fun et le moins cher bien sur de voyager dans ce pays. Ca m’a donné envie d’y retourner pour faire le tour du pays en stop.


    • Sarah

      Répondre

      c’est vrai, heureusement que tu m’as motivée à ce moment là… moi j’étais partie pour dormir dans la station-service…


  2. evertkhorus

    Répondre

    Salut Sarah! Que daventures! Ca donne envie de faire du stop pour leurope, mais je ne le ferai pas seule…
    Tres jolis les ponchos, je crois aue cest le tien le plus gratine!
    Ah le couchsurfing jadore… Je suis justement chez une Lituanienne a Londres en ce moment. Dailleurs jai lance un blog sur mes aventures londoniennes si tu veux jeter un oeil, cest le lien aue jai mis! Bonne continuation!


  3. lebal

    Répondre

    Coucou
    c est super j ai aussi fait du stop, en Europe, j ai fait des rencontres fantastiques , je sui au Etats unis ou je continue mon periple , Aicha .


    • Sarah

      Répondre

      bon voyage aicha!! tu fais du stop aussi aux US? c’est facile de voyager comme ça là-bas? parmi mes projets do voyage, je pensais justement à une traversée des US en stop d’Est en Ouest. bises



  4. Coool
    Merci pour le lien sur le site des Couchsurfing, je viens d’y faire un tour et je crois que tu viens de nous faciliter la tache 😉

    Désolée de mon ignorance looool mais je ne connaissais pas du tout et je trouve ça génial !
    Je me demandais même si je n’allais pas proposer mes services aussi pour ceux qui veulent venir sur notre belle ile de beauté !
    Flo2A Articles récents..Et vous, qu’en pensez-vous ?My Profile


    • Sarah

      Répondre

      ah génial!! je suis sûre qu’il doit y avoir plein de demandes pour la Corse!! j’avoue, j’ai un peu honte, j’ai beaucoup voyagé dans le monde entier, mais je n’y suis encore jamais allée… Faudra que je corrige ça bientôt! 🙂


      • Haaaannnn la la shame on you ! loooool

        En fait sur le site de couchsurfing, j’ai fais une recherche de couchsurfer sur Ajaccio et ben……….yan a pas! 😮
        Etonnant…….

        Et bien voilà, si un jour tu passes par la Corse, tu sauras que quelqu’un peut t’ouvrir sa porte 😉


        • Sarah

          Répondre

          ah oui, c’est vraiment bizarre qu’il n’y ait pas de couchsurfers à Ajaccio!! merci beaucoup en tout cas pour la proposition!! c’est vrai que j’ai un peu honte de ne jamais avoir été en Corse… mais il faut se garder des beaux voyages à faire aussi! j’ai la chance d’avoir encore plein d’années devant moi!! amitiés… sarah



  5. De liens en liens me voici débarquer par ici dans ton univers, et forcément quand je vois le mot « Pologne » dans la (longue!!) et variée, liste à droite, je ne peux décemment pas ne pas cliquer et laisser un petit mot 🙂
    Je n’ai encore jamais testé le couchsurfing (mais ca ne saurait tarder en juin prochain pour mon roadtrip en Suède), en tout cas, au vu de tes expériences et surtout de celle-ci, ca donne encore plus envie de sauter le pas 🙂 Les Polonais ont le coeur sur la main, et c’est peur dire ! Quel pays et quel accueil !
    Une sacrée aventure que vous avez vécu là, pour sûr, une de celle que l’on oublie pas de si tôt.

    Merci pour ce partage 🙂
    Vagabondanse Articles récents..Le Cap Ferret…un petit bout de Paradis à portée de mains.My Profile


  6. Wegger

    Répondre

    Sympas, le blog!

    Je compte devenir routier en Pologne. Je suis deja alle a Krakow et Warszawa et j’ai adore. Les locaux sont tellement chaleureux, accueillants, serviables, j’ai garde un tres bon souvenir. La Polska me manque

    T’inquiete pas mon bebe, j’arrive


  7. Encore ou Stop?
    Bonjour Sarah!
    J’ai été enchanté de lire un peu de vos aventures.
    Je suis actuellement en Lithuanie… Sur les routes (ou plutôt via les airs) depuis fin 2010.
    Où en êtes-vous maintenant?
    Merci pour les nouvelles… A vous lire, on s’attache à vous 🙂


  8. vive les routiers polonais?
    c’est une blague?
    ils nous bouffent le boulot a ne rien respecter….a 600 eur par mois!!!!!!!!!!
    rien a foutre de tout….a nous piquer du gazoil sur les aires de repos!! dans nos réservoirs….tu ne connais pas le metier basta!!!!!!!!


  9. wegger_pl

    Répondre

    De retour apres 2 ans. Je suis aujourd’hui routier en Pologne sur l’internationnale. Je plus beau metier du monde. Vive la Pologne et routier de l’est!



Trackbacks/Pingbacks

  1.  En auto-stop de Pologne jusqu'en Lituanie, avec escale à Varsovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge