L’avantage de beaucoup bourlinguer dans le monde entier, c’est qu’on ré-découvre son propre pays avec un œil nouveau. Après trois mois de voyage au Japon, j’ai à vrai dire été scotchée par la ville de Saint-Malo. J’y suis allée pour une raison bien précise: c’est là qu’avait lieu la 4e édition du Salon des blogueurs de voyage francophones. C’est un rendez-annuel qui regroupe blogueurs de voyage et professionnels du tourisme, et auquel je suis fidèle, autant pour retrouver les copains blogueurs toujours un peu éparpillés dans le monde entier que pour réfléchir à l’évolution de ce nouveau métier et me faire de nouveaux contacts. Ces quelques jours au Salon des blogueurs ont été l’occasion d’allier l’utile à l’agréable et de découvrir la ville de Saint-Malo, ses remparts, ses ruelles tortueuses et sa plage.

Visiter Saint-Malo: culture, sport et détente

La plage du Sillon à Saint-Malo

La cité malouine, comme on l’appelle aussi, propose un mix idéal entre culture, sport et détente, puisqu’on peut y approfondir sa culture historique, faire des sports nautiques et se détendre avec les soins de thalassothérapie.

Saint-Malo, c’est une ville à la très riche histoire maritime. Jacques Cartier, Duguay-Trouin, Robert Surcouf… On a tous entendu parler de ces célèbres explorateurs et corsaires qui ont navigué dans le monde entier. Ces trois-là étaient originaires de Saint-Malo et c’est fascinant de découvrir leur histoire. L’explorateur Jacques Cartier a « découvert » le Canada (bien après les vikings tout de même…) au 16e siècle et le corsaire Duguay-Trouin s’est emparé de Rio-de-Janeiro en 1711. A la différence des pirates, les corsaires avaient l’autorisation du roi de France pour combattre et s’emparer des richesses des navires ennemis. C’est aussi à Saint-Malo qu’est né le célèbre écrivain François-René de Chateaubriand, qui a également été corsaire et grand voyageur.

Pour visiter Saint-Malo, l’idéal, c’est d’abord de faire le tour des remparts, pour se rendre compte de la situation unique de cette ville maritime fortifiée. Ensuite on peut déambuler au hasard des ruelles, tout en prévoyant une visite au château, qui abrite le musée d’histoire d’histoire de la ville, à la cathédrale Saint-Vincent, où se situent les tombes de Jacques Cartier et Duguay-Trouin et à la demeure du corsaire, l’hôtel Asfeld, qui était la maison de François Auguste Magon de la Lande, un corsaire du Roi et négociant de la Compagnie des Indes.

Pour les sports nautiques, rendez-vous sur la grande plage du Sillon, très populaire pour le surf, le kite-surf ou le char à voile. A marée-basse cette immense plage est un formidable terrain de jeu. On peut aussi choisir de s’y promener tranquillement. Les grands troncs d’arbre plantés dans le sable servent à freiner la puissance des vagues lors des grandes marées.

Avec un petit groupe de blogueurs, nous avons pu tester l’activité char à voile. Ca permet de découvrir des sensations similaires à la planche à voile, mais sans avoir à se mouiller! En tout cas, c’est plus accessible et pas besoin d’être sportif pour se lancer. Avec le vent, on prend vite de la vitesse, mais l’engin est assez facile à contrôler et c’est très amusant. Infos et réservation: Surf school de Saint-Malo (35 euros pour 1h30).

La ville de Saint-Malo est aussi connue pour son centre de thalassothérapie: les thermes marins. Après le sport, le réconfort… La thalasso, c’est vraiment l’activité idéale pour se détendre et refaire le plein d’énergie. Nous avons pu tester une demi-journée avec une formule trois soins et un accès au parcours aquatonic, une piscine d’eau de mer avec plein de jets d’eau massant. Un vrai bonheur pour les muscles et pour raffermir la peau. Pour bien profiter des bienfaits de la thalasso, l’idéal, c’est bien sûr de pouvoir faire une cure de plusieurs jours, mais une demi-journée permet de se détendre et passer un bon moment. Infos et tarifs: Thermes marins de Saint-Malo (105 euros pour la formule 3 soins sur une demi-journée).

Lors de ce séjour, j’ai eu la chance d’être logée à l’hôtel le Nouveau Monde, un superbe établissement qui donne sur la plage du Sillon, à mi-chemin entre les remparts et les thermes marins (à partir de 120 euros la chambre double). J’ai beaucoup aimé ma grande chambre avec vue sur mer et le petit-déjeuner buffet face à la baie de Saint-Malo. C’est une très bonne adresse pour passer un beau séjour à Saint-Malo et il fait partie du groupe des thermes marins, donc c’est possible de combiner des séjours avec la thalasso.

J’aurais bien aimé rester plus longtemps à Saint-Malo que ces quatre jours bien trop courts, et surtout consacré au salon des blogueurs à vrai dire… Ce n’était pas possible cette fois-là, mais j’ai prévu de retourner en Bretagne l’été prochain, alors j’y ferai certainement à nouveau une escale!

Merci pour ce séjour au Salon des blogueurs de voyage et à l’office du tourisme de Saint-Malo. Tous les avis dans cet article me sont propres.

Le plus: à partir de juillet 2017, Saint-Malo sera à 2h15 de Paris en TGV au lieu de 3h… Une raison de plus pour y aller! Infos et billets.



J’ai testé… un stage contre la peur de l’avion
Découvrir la ville de Wakayama, un secret méconnu au Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge