Mais comment t’as eu cette idée ? Une des questions qu’on me pose le plus souvent… C’est vrai, le coup du « cherche un billet gratos en échange d’un sourire », ça a l’air plutôt simple, mais encore fallait-il y penser, et surtout : croire que ça pouvait marcher… Et bien cette idée, je l’ai eu tout bêtement parce que je voulais à tout prix voir un concert, mais j’avais pas un rond pour me payer le billet. Comme quoi, le manque de tune ça rend créatif…

Alors revenons-en au début : le concert de Coldplay à Bercy le 9 septembre dernier. Là, j’avais acheté mon billet, comme tout le monde quoi… J’aimais bien Coldplay, mais sans être fan non plus. Et là, je me suis prise une grosse claque dans la gueule. Show époustouflant !!! Musique magnifique. Bref, un concert vraiment magique, comme on n’a pas si souvent l’occasion d’en voir dans sa vie.
Du coup le lendemain, j’ai pas arrêté de gamberger… Et oui, Coldplay remettait le couvert à Bercy le 10 septembre. Fallait ABSOLUMENT que je l’revois ce putain de concert !! Et l’équation était plutôt simple : pas un rond pour me payer un nouveau billet, fallait juste donc que je trouve un moyen de rentrer gratos ! CQFD . Et j’étais absolument convaincue d’en trouver un. Pas un moment dans la journée où je me suis dit : t’y arriveras pas…Et c’est là que j’ai eu mon idée de pancarte. Tout simplement. Pour rentrer gratos, suffit de demander un billet gratos. Mais faut le faire avec originalité pour que ça marche. Et si ça fait sourire les gens, et bien ce sera gagné !!! Y a toujours des gens qui peuvent pas venir à la dernière minute à un concert. Et bien celui qui se fait planter comme ça devant la salle avec du coup un billet en trop dans la poche, il sera peut-être tenté de le refiler à une nénette sympa, marrante et un peu gonflée plutôt que de le revendre à un mec louche qui fait du marché noir.

Bon, après l’idée, les travaux pratiques. Pochette de feutres de couleur et couvercle de boîte à chaussure pour la pancarte. Et après plusieurs brouillons, je suis plutôt contente du résultat. Un bon slogan « Cherche un billet gratos en échange d’un sourire ». Les mots clés, gratos et sourire, en rouge bien sûr pour que le message percute bien. Pour l’humour, une petite tête de bonhomme qui sourit. Pour illuminer le tout : un beau soleil jaune en haut à gauche. Et la touche finale : des collines verdoyantes en bas. J’ai pas fait les Beaux Arts, mais ça rend pas mal. Et la foi au coeur je prends le chemin de Bercy.

Arrivée au POPB, pancarte bien planquée dans mon sac, mais là j’ai quand même un moment de doute… Bon ben maintenant que t’as eu ton idée géniale, va falloir assumer et la sortir ta belle pancarte…. Hmmmm… Là, je fais plus trop la maligne. Toujours la foi en mon concept, mais je sais pas trop comment aborder mon premier « client »… En plus c’est noir de monde, j’vais me faire jeter c’est sûr… Mais qu’est-ce que je suis venue foutre dans ce plan galère ?? Heureusement, l’instant de doute ne dure pas longtemps. Attends, t’es là pour le concert de Coldplay ma vieille !! Alors si tu veux rentrer, va falloir y aller et mettre de côté ces vieux relents de timidité…. Et puis si, ça va marcher ! Ca doit marcher, c’est obligé !!

Toute regonflée d’énergie, je vois passer devant moi un type avec une pancarte « Dxxx….. », une célèbre entreprise de médias. Mais la voilà la solution. Ce mec, il cherche les clients que sa boîte a invités au concert de Coldplay. Et ces clients, ils sont pas forcément fans de Coldplay. Ils viennent juste parce qu’ils sont invités gratos. Alors y en a sûrement un qui aura un empêchement de dernière minute. Ou qui se dira : « fait chier, j’ai juste envie d’une soirée pénarde, aucune envie de me taper toute la soirée ce chieur de « Dxxx…. » qui veut absolument me refourguer ses produits à la con, c’est décidé j’y vais pas, et tant pis pour Coldplay, et de toute manière c’est qui Coldplay ? Moi j’aime Bénabar et JJ Goldman… » Et voilà, et moi, et bien je récupère sa place, emballé c’est pesé… Bon, n’allons pas si vite. J’aborde donc le type à la pancarte «Dxxx… », qui tombe assez vite d’accord avec mon concept. « OK si un de mes clients ne vient pas, je te file sa place… ». Bon, c’est pas encore gagné, mais j’y crois… Malheureusement, ses clients arrivent peu à peu. Ils sont tous fidèles au rendez-vous. Envolé le billet pour moi… Et merde !! Ben faut tout reprendre à zéro alors… Je tente une petite approche à l’entrée VIP… Mais ça marche pas trop. Ma pancarte décroche quelques sourires amusés, mais les gens me conseillent plutôt de tenter ma chance à l’entrée du public. En plus, y a déjà une nénette qui cherche aussi à s’incruster gratos. Elle a pas de pancarte elle, mais j’aime pas trop la concurrence… Alors me revoilà à nouveau devant l’entrée principale. L’heure tourne et il y a de moins en moins de monde dehors… Mais finalement, si je veux choper la place de quelqu’un qui ne peut pas venir à la dernière minute, c’est le bon moment. Et là, oubliées les timidités du début, j’y vais à fond ! Mais attention, je reste pas plantée comme une conne avec ma pancarte en attendant le chaland. En fait, c’est moi qui aborde. « Bonsoir, vous auriez pas une place en trop par hasard ? » Et hop, je dégaine la pancarte qui tue ! Et là, j’ai plutôt un bon accueil. Les gens trouvent ça rigolo. Gonflé mais marrant. Et d’ailleurs, je m’éclate bien à ce petit jeu. J’ai toujours trouvé ça sympa de me taper la discute avec des inconnus dans la rue. Et là, j’ai un super bon prétexte pour engager la conversation. A un moment, je tombe sur un groupe d’espagnols trop sympas avec qui je me marre pendant dix minutes. Me promettent que si jamais ils tombent sur un billet trouvé, et bien il sera pour moi… Trop cool les espagnols…


Là, c’est un petit groupe de cinq personnes que j’ai dans le collimateur. Trois mecs, deux nanas, l’air sympa…    «Bonsoir, vous auriez pas un billet en trop par hasard ? » Et hop, dégainage de la pancarte ! Et là, direct, un des mecs, grand sourire, me tend un bout de papier jaune… « Ben voilà, vous l’avez gagné votre billet » me dit un autre…Hein ??? Quoi ??? Alors là, j’ai du mal à y croire, regarde le billet, regarde le mec, regarde le billet… Y a bien écrit Coldplay, Bercy, le 10 septembre, mais ce que je comprends pas, c’est le prix : y a écrit « zéro euro »… « Mais c’est sûr, c’est pas une blague, c’est un vrai billet ? » « Oui, oui, c’est un vrai billet, et en plus c’est une invitation dans la tribune VIP », dit-il… Putain c’est trop fort !! J’ai encore du mal à y croire, mais ça y est, je l’ai gagné mon billet gratos !! Et dans les gradins VIP en plus, un truc de ouf !! « Mais y sort d’où votre billet, pourquoi vous en avez un en plus ? » Je suis un peu curieuse quand même… Et là, le mec m’explique que c’est son billet qu’il me donne, parce qu’il a un empêchement pour ce soir et doit se sauver. En fait, il est juste venu devant Bercy pour donner les billets à ses amis pour qui il a eu des invitations par sa boite. Et d’ailleurs, il se demandait quoi faire de son propre billet… « J’avais pas envie d’alimenter le marché noir avec et que des mecs se fassent de la tune dessus », m’explique-t-il, alors quand il m’a vu débarquer avec ma pancarte rigolote, il a pas hésité et me l’a donné direct. « et ça fait plaisir de le donner à quelqu’un qui a vraiment envie de voir le concert » me dit-il… Trop gentil le mec… Pour le coup, il a quand même eu droit à un méga sourire et à la bise aussi tant qu’on y est… Et hop, je suis le petit groupe direction l’entrée, pas peu fière de moi tout de même…

Inutile de dire que le concert était aussi bon que le premier soir. Le plaisir de la découverte en moins peut-être. Mais avec en plus, la satisfaction grisante de m’être débrouillée comme une championne pour rentrer… Déjà, j’avais réussi à trouver une place gratos, ce qui n’était pas forcément évident tout de même, et en plus, sur les 15.000 ou 17.000 que compte Bercy, j’ai trouvé une des 100 meilleures !! Et voilà, le coup de la pancarte était né !! Après un aussi beau succès je ne pouvais qu’avoir envie de retenter l’expérience.

Comment gagner 10 euros en allant voir Madonna au Stade de France ?

8 commentaires pour “Coldplay à Bercy ou la naissance du coup de la pancarte”

  1. Bonjour,
    Je trouve ton « aventure » vraiment géniale 🙂
    la foi au coeur, ça marche et tu as eu bien raison !
    Je suis ravie de t’accueillir dans la communauté des « Choses de la Vie » et je te souhaite une très belle journée pleine de sourires !


  2. justine

    Répondre

    En lisant votre blog, je me suis demandé si vous aviez déja tenté cette expérience sur des festivals comme le Printemps de Bourges, les vieilles Charrues ?


    • Sarah

      Répondre

      non…. les vieilles charrues, j’aurais bien aimé cette année avec Springsteen, mais j’étais pas dispo. sinon, j’ai tenté pour le main square festival à arras. mais personne ne m’a donné de ticket gratos. c’est un type à une barrière qui m’a laissée passer.


  3. Salut Sarah,

    Je suis tombé sur ton blog et cet article en passant de site de voyage en site de voyage. Et…j’aime vraiment bien l’esprit, excellent le coup de ce concert (je n’ai pas encore eu le temps de lire les autres articles.

    J’habite actuellement à Rio de Janeiro, n’hésite pas à me contacter si tu passes ici, j’aurai peut être quelque chose de gratos pour toi !

    « J’ai toujours trouvé ça sympa de me taper la discute avec des inconnus dans la rue. » ==> hehe, idem. L’autostop est génial pour ça !

    Até breve,

    Stéphane
    http://www.TravelSteph.com


  4. Bonjour Sarah!
    Ici es Thomas, l’allemand de Pucón. Je même réalisais tu idée geniale avec Metallica á Santiago. Oui, voyais Metallica á Santiago avec une place gratos!
    Merci pour la inspiracion!
    Thomas
    P.S.: Despite my bad french I wrote much of your blog and I like it!


    • Sarah

      Répondre

      Wunderbar! Increible! Congratulations! let me know if you do it again… see you, sarah


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Un « billet gratuit pour un sourire » en chiffres | Le blog de Sarah
  2.  Faire le tour du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge