Le Trésor de Petra, Al-Khazneh, une des sept merveilles du monde

Le Trésor de Petra, Al-Khazneh, une des sept merveilles du monde

Autant le dire tout de suite… La Jordanie m’a éblouie. Je ne m’attendais pas à une telle déferlante de sites et paysages aussi magnifiques les uns que les autres, le tout avec une histoire et une culture fascinantes, une hospitalité sincère et honnête, une gastronomie incroyablement variée et délicieuse… Petit pays de sept millions d’habitants, coincé entre Israël, Palestine, Syrie, Irak et Arabie Saoudite, la Jordanie recèle tout ce qu’un voyageur rêve de découvrir. A l’écart des tensions qui agitent cette partie du monde, c’est une terre de paix dans une région où les conflits sont nombreux. Un lieu d’accueil pour de très nombreux réfugiés.  Un pays qu’on ne peut pas ne pas découvrir, au moins une fois dans sa vie. La Jordanie marque de manière indélébile ceux qui ont la chance d’y aller… Attention coup de foudre!

Pour demander un devis gratuit pour un voyage organisé sur mesure avec une agence de voyage locale :  .




1/ Jerash, une des cités romaines les mieux préservées

Le forum de Jerash avec sa place ovale entourée de colonnes

Le forum de Jerash avec sa place ovale entourée de colonnes

A 50km au nord d’Amman, Jerash est l’une des cités romaines les mieux préservées du monde. La ville a connu son âge d’or entre le Ier et le IIIe siècle de notre ère. On y entre en passant sous l’arc d’Hadrien.  Juste après, on tombe sur l’hippodrome, où avaient lieu les mythiques courses de chars et combats de gladiateurs. Suivent les théâtres, magnifiquement restaurés pour accueillir, chaque été, le festival de Jerash, puis le temple de Zeus, le forum avec sa place ovale cernée de colonnes…

jordanie jerash montageUn site incroyable, où l’on ne croise que de rares touristes. Juste des visiteurs jordaniens, venus découvrir leur patrimoine national, et dont les femmes égaient le site avec leurs rires et leurs voiles colorés. C’est un plaisir incroyable de pouvoir découvrir ce site en toute liberté, loin des foules touristiques. Un vrai voyage dans le temps.

jerash jordanie colonnes

2/ La mer Morte, une expérience aquatique insolite

mer morte jordanieLa mer Morte, c’est l’endroit le plus bas du monde… A 400 mètres sous le niveau de la mer, 417 m exactement en son point le plus bas! Depuis les rives de Jordanie, c’est la Palestine qu’on aperçoit en face avec la Cisjordanie, et même les tours de Jérusalem qu’on peut distinguer en haut des montagnes.

L’eau de la mer Morte est dix fois plus salée que l’eau de mer, et riche en chlorure de magnésium, sodium, potassium, iode et bromure… On y flotte comme un vrai bouchon! C’est incroyable de s’y baigner! On a vraiment l’impression d’avoir une sorte de bouée autour du bassin. C’est même difficile d’y plonger ses épaules pour s’immerger entièrement. Les photos disent vrai! On peut vraiment se baigner en lisant tranquillement un bouquin. Sur cette photo, il y a au moins un mètre d’eau de profondeur…

Dans la mer Morte, on peut lire tranquillement son Lonely Planet!

Dans la mer Morte, on peut lire tranquillement son Lonely Planet!

Par contre, attention aux yeux! Il faut absolument éviter de prendre de l’eau dans les yeux, sinon, il faut foncer à la douche direct pour se rincer. Et difficile d’y rester longtemps également. L’eau est tellement salée qu’elle pique la peau et au bout de dix minutes, on est content d’en sortir. D’ailleurs, je déconseille de se baigner dans la mer Morte sur une plage « sauvage », en dehors d’un resort hôtelier… En sortant de l’eau, on a vraiment besoin de prendre une douche pour se rincer la peau.

mer morte boue jordanieAprès un bain dans la mer Morte, l’idéal, c’est de s’envelopper avec de la boue, très riche également en minéraux. Un véritable « spa naturel » qui laisse la peau super douce et hydratée.

3/ Petra, une des sept merveilles du monde

Le monastère Al-Deir à Petra

Le monastère Al-Deir à Petra

Petra, c’est le site touristique phare de la Jordanie, le joyaux historique élu parmi les sept merveilles du monde, la cité perdue trouvée par Indiana Jones dans sa Dernière Croisade.  Vaste ville taillée dans la pierre par les Nabatéens, peuple arable qui vécut il y a plus de 2000 ans, Petra est à la hauteur de cette légende. Pour y accéder, il faut emprunter le siq, une gorge étroite de plus d’un km bordée par de hautes falaises sculptées par l’homme et la nature. Un vrai chemin initiatique… au bout duquel on débouche sur Al-Khazneh, le trésor de Pétra, majestueux tombeau à la façade mondialement connue. On l’appelle le trésor, car d’après la légende, un pharaon aurait caché ses richesses dans l’urne en pierre qui surplombe la rotonde, au niveau supérieur.

jordanie petra montageIl faut au minimum une journée entière pour découvrir le site de Petra, qui ne se réduit pas, loin s’en faut, à Al-Khazneh. La balade au hasard des tombeaux nichés dans les falaises de pierre rose et des temples disséminés est exceptionnelle! Il faut garder ensuite de l’énergie pour gravir les 800 marches qui mènent au spectaculaire monastère Al-Deir, aussi beau que le trésor, l’affluence touristique en moins, beaucoup n’ayant pas le temps ou le courage de monter jusque là.

Des tombeaux nabatéens sculptés dans les falaises de Petra

Des tombeaux nabatéens sculptés dans les falaises de Petra

Mon conseil: pour profiter des meilleures lumières, il faut arriver assez tôt le matin pour voir Al-Khazneh illuminé par le soleil, puis ensuite le monastère en milieu/fin d’après-midi.

A faire aussi: Petra by night

Il est possible de découvrir le site de Petra la nuit, illuminé par 1500 bougies. La balade sous un ciel constellé d’étoiles, à la seule lumière des bougies est magique, même si quelques touristes bruyants ou qui osent sortir une lampe de poche viennent un peu gâcher la magie du lieu. Arrivés devant le trésor, on assiste à un concert de musique bédouine en buvant du thé à la menthe. Petra by night a lieu les lundi, mercredi et jeudis soirs. C’est une visite à faire avant de découvrir le site de Petra la journée. Ca donne un avant-goût, tout en préservant le mystère du lieu.

4/ Le désert du Wadi Rum, une « cathédrale à ciel ouvert »

Le somptueux désert du Wadi Rum avec ses roches sculptées par l'eau et le vent

Le somptueux désert du Wadi Rum avec ses roches sculptées par l’eau et le vent

Décrit comme une « cathédrale à ciel ouvert » par Lawrence d’Arabie, qui participa ici-même à la révolte arabe contre l’empire Ottoman en 1917, le Wadi Rum est un des plus beaux déserts que j’ai vus dans ma vie. Ses paysages de falaises de grès rouge et de dunes de sable ont été rendus célèbres par le très beau film Lawrence d’Arabie.

jordanie desert wadi rumEn vrai, c’est encore plus beau. Ici, la nature est un artiste. Les roches ont été patiemment sculptées par l’eau et le vent. Le sable prend mille teintes différentes, de l’or au rouge. Quelques tapis de végétation dans des oasis illuminent de vert le paysage.

Notre guide bédouin cueille des fleurs de camomille dans une oasis de verdure en plein désert

Notre guide bédouin cueille des fleurs de camomille dans une oasis de verdure en plein désert

Les photos parlent d’elles-mêmes… C’est un lieu absolument sublime. Moment magique d’une pause thé en plein désert…

jordanie the desert wadi rumOu encore une balade à dos de dromadaire pour assister au coucher du soleil… Avant de passer une nuit sous la tente dans un campement du désert.

jordanie desert dromadaire wadi rum

5/ La mer Rouge et ses jardins de corail

Fonds de coraux près d'Aqaba

Fonds de coraux près d’Aqaba

A ce stade du voyage en Jordanie, après Jerash, Petra, la mer Morte et le Wadi Rum, tant de sites culturels grandioses et de paysages d’une beauté irréelle, difficile à croire qu’on peut encore une fois « tomber à la renverse » en Jordanie… Et bien si! Sur les bords de la mer Rouge, à Aqaba, à l’extrême sud du pays. Rien de moins que parmi les plus beaux sites de plongée et snorkeling du monde, avec des jardins de corail d’une exceptionnelle richesse.

Le drapeau de la Révolte arabe dans le ciel d'Aqaba

Le drapeau de la Révolte arabe dans le ciel d’Aqaba

Aqaba mérite le détour aussi pour comprendre l’histoire de la région. C’est ici que les Arabes, menés par Lawrence d’Arabie, ont remporté leur célèbre victoire contre les Turcs en 1917. L’immense drapeau de la Révolte arabe flotte sur la ville (à ne pas confondre d’ailleurs avec celui de la Jordanie, qui a les mêmes couleurs, mais une étoile dans le triangle rouge et la bande blanche au milieu). En se libérant du joug de l’empire ottoman, l’objectif des Arabes était d’établir une nation arabe unifiée au Proche-Orient… C’était sans compter la France et la Grande-Bretagne, qui avec l’accord secret Sykes-Picot se partagèrent la région… Liban et Syrie sous protectorat français, et Irak, Jordanie et Palestine, sous domination britannique. Aujourd’hui encore, Aqaba est un livre de géopolitique à ciel ouvert. Carrefour stratégique pour les échanges commerciaux et station balnéaire d’un fort potentiel touristique, c’est une zone franche à l’intérieur de la Jordanie. Une ville à la confluence de quatre pays: du port d’Aqaba, on voit en face la ville d’Eilat, en Israël, un peu plus loin, la ville de Taba en Egypte, et à moins de 30km, se situe la frontière avec l’Arabie Saoudite. Une position géographique qui donne le tournis quand on a la fibre voyageuse dans le sang…

La première fois que j’ai vu la mer Rouge, c’était en la traversant en cargo, du golfe d’Aden au canal de Suez. En passant devant le port industriel d’Aqaba, je dois avouer que j’ai eu une furieuse envie d’embarquer à bord d’un de ses mastodontes! Une terrible envie de poursuivre le voyage encore et encore…

jordanie aqaba mer rouge

A voir aussi en Jordanie:

Ces cinq sites donnent une bonne trame pour un voyage d’une semaine en Jordanie, dans lequel on a le temps d’inclure également une rapide visite d’Amman. La capitale n’a pas très bonne presse auprès des voyageurs, mais elle a tout de même des sites qui valent le détour, comme sa citadelle, son théâtre romain et les souks de la basse ville

Avec un peu plus de temps dans le pays, ça vaut le coup aussi de découvrir les sources chaudes de Ma’in, près de la mer Morte, la réserve du Wadi Mujib avec son trek aquatique dans les canyons, et le château de Karak, une ancienne forteresse des croisés.

Ce n’est pas un pays très facile à découvrir en voyageur indépendant. Vous pouvez faire une demande de devis pour un voyage organisé sur mesure en    avec Evaneos, une agence qui travaille avec des agences locales. Vous pouvez comparer avec les offres proposées par Comptoir des Voyages ou Terres d’Aventure.

Note: j’ai réalisé ce voyage en Jordanie sur une invitation de l’office du tourisme. Je n’en reste pas moins libre de tous mes récits sur ce pays qui sont le résultat de mon unique et entière appréciation.

Article suivant

Comment réussir un #selfie avec un dromadaire...

Article précédent

J'ai testé... une séance avec un guérisseur aux Philippines

33 commentaires pour “Top 5 à voir en Jordanie, de Petra à la mer Morte…”


  1. Bonjour Sarah,
    La Jordanie, j’y ai songé plus d’une fois, et forcément, quand on pense à la Jordanie, on pense à Pétra et au Wadi Rum ! Ça donne quoi maintenant l’affluence à Pétra ? C’est toujours chargé ou pas ? Le drame syrien a eu un impact assez sévère sur le tourisme en Jordanie, donc j’imagine que si on n’est pas un grand fan des foules, c’est LE moment pour y aller non ?
    Laurent Articles récents..Pano 360 : Chaos au coeur du vieux DelhiMy Profile


    • Sarah

      Répondre

      écoute, à Petra, il y a un peu de monde, mais franchement rien d’insurmontable… effectivement, le tourisme a pas mal souffert des événements en Syrie et en Egypte. sans raison objective d’ailleurs, car il n’y a pas eu de printemps arabe en Jordanie et le pays reste en paix, même si évidemment en alerte par rapport à ce qui peut se passer dans les pays voisins. en tout cas, c’est clair, c’est le bon moment pour y aller!! je pense qu’il y a quelques années, il y avait nettement plus de monde! J’espère que tu auras l’occasion d’y aller bientôt! j’ai vraiment été impressionnée par la beauté du pays!


    • OK merci, le planning est plutôt complet pour cette année, mais pour le printemps 2015, je vais mettre une grosse croix ! Je garde un souvenir ému de l’accueil auquel j’avais eu droit en Syrie (avant cette folie bien entendu), donc je ne peux qu’être attiré par son voisin.
      C’est un peu le drame de l’industrie du tourisme ça, le nombre de visiteurs qui chute sans raison objective. Un petit courant d’air et hop 🙁 Ça a d’ailleurs le dont de m’agacer copieusement, ces raccourcis grossiers que l’on peut entendre ici ou là basés sur … rien !


    • Oui, sublime… La Jordanie fut aussi un coup de cœur.

      Visitée en 2010, avant que la guerre n’éclate en Syrie, je n’avais pas eu l’impression d’être submergée par la foule, même à Pétra. Il y a toujours un peu de monde devant Al-Khazneh mais, dès qu’il faut marcher un peu plus, plus personne ! J’ai passé 2 jours dans Pétra, du lever au coucher au soleil, à avaler des kilomètres à pied, il y a de multiples coins à explorer fort loins de la masse touristique.
      La seule « arnaque » touristique rencontrée dans toute la Jordanie est selon moi « Petra by night », envahi par des groupes de touristes pas très classes. Et j’ai le souvenir d’une foule terrible à Madaba également, essentiellement des pèlerins.

      Sinon, dans mon top, avec, inévitablement, Pétra et le Wadi Rum, je ferai figurer le Wadi Mujib et sa palette de couleurs, à faire les pieds dans l’eau si la saison le permet, et la réserve de Dana dont je garde un beau souvenir.
      Rien ne m’a déçu dans ce pays magnifique. J’aime beaucoup la capitale Amman également. J’y ai également fait de belles rencontres.

      Je suis passée par bien des pays depuis, mais la Jordanie demeure une des plus belles alchimies de voyage. Je peux, de mémoire, retracer le parcours kilomètre par kilomètre, revoir les visages… Et il n’est pas coché sur ma to-do-list (je n’en ai pas vraiment d’ailleurs), j’y retournerai.
      Johanna Articles récents..Madrid, Comunidad de Madrid, España 
      Madrid en hiver : jour…
      My Profile


  2. Sarah

    Répondre

    merci johanna pour ton commentaire! je comprends tes réserves pour Petra by night… C’est vrai que c’est dommage qu’à l’entrée ils ne donnent pas des consignes strictes aux visiteurs: interdiction de prendre des photos au flash et de sortir une lampe de poche et silence de rigueur. du coup les gens bruyants et mal élevés viennent un peu gâcher la magie du lieu. Mais j’ai quand même beaucoup aimé la marche au-début sous les milliers d’étoiles et dans le siq, on arrive à se retrouver tout seul par moments, au milieu du corridor délimité par les bougies. c’est sympa de rester une fois que la musique est finie, le gros du monde est reparti et c’est beaucoup plus calme. Du coup, j’ai bien aimé découvrir le site le lendemain, avec cette impression bizarre d’être déjà venue une fois, mais de ne rien avoir vu pour autant… quand on chemine dans le noir dans le canyon, on ne réalise pas du tout où l’on est. en tout cas, Petra by night, c’est à faire AVANT la visite du jour, sinon après ça n’a plus aucun intérêt.
    Et effectivement, pour moi non plus, la Jordanie n’est pas cochée sur ma « to-do-list », j’y retournerai aussi! il y avait trop d’eau dans le Wadi Mujib pour faire le trek aquatique, du coup j’espère bien avoir l’occasion de faire ça… et les châteaux des croisés aussi!



  3. Sarah

    Répondre

    cool! ça fait trop plaisir! c’est vraiment un pays éblouissant! pas très loin et facile à découvrir! le désert du Wadi Rum est encore mille fois plus beau en vrai que sur les photos!! Par contre, fais attention aux saisons, l’été, la chaleur y est infernale… les meilleures périodes sont le printemps ou l’automne. Bon Voyage! Tu me raconteras?


  4. Bonjour!
    Les photos sont magnifiques déjà et quel beau voyage! Je crois savoir que la mer Noire est recourue pour ses vertus curatives non? En tout cas tout est magnifique même dans le désert. Comment ses fleurs de camomille résistent-elles au climat?
    Green Articles récents..La Guadeloupe et la BretagneMy Profile


  5. Et bien il va falloir que l’on se mettre ce pays au programme dès que possible (enfin pas avant l’année prochaine) car cela fait un moment qu’il nous attire, même si les paysages doivent beaucoup ressembler à l’Egypte que nous connaissons bien.

    Le site de Petra ne doit pas manquer de charme et une baignade dans la mer morte est visiblement à tester 😉
    Christophe@LesVadrouilleurs Articles récents..Interview de Laetitia Lamarcq qui nous fait découvrir le CanadaMy Profile



  6. 2, 3, 4, 5 …je n’aurai raté qu’une étape de ta liste !

    C’est clair : la Jordanie, une destination magnifique, si dépaysante et pourtant si proche de chez nous !

    Petra bien sur ..by night, …by day (very early), j’y retournerai à coup sur ..que ce soit pour la récompense de l’Al Deir (le monastère) au bout des centaines de marches, …ou des multiples recoins dans lesquels se perdre lorsque l’on sort des principaux sentiers !
    Le monde oui …mais cela ne me choqua pas plus que sur d’autres sites équivalents dans le monde …et la politique de restriction des touristes venant d’hors Jordanie (croisiéristes) par l’application de surtaxe devrait sans doute aider à garder le site toujours aussi merveilleux !

    Wadi Rum, génialissime …manque de chance la mode des selfies n’existait pas encore lors de mon passage 🙂 …mais la nuit à la belle étoile et le sable brulant resteront gravés !

    Quant au délire de la mer Morte …immanquable !

    Et comment rater la dernière étape d’Aqaba : plongeur oblige, je n’avais pas le choix !
    Mais que nenni, même les débutants s’y régaleront : accès de la plage, prix modiques, eau chaude, faune et flore dès …-20cm sous l »eau …le tout, bien loin des embouteillages égyptiens !

    BREF, la JORDANIE, allez-y !

    Quelques bons plans :
    – eco-bungalows au bord de la mer Morte : les Mujib chalets
    http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g293987-d1463447-Reviews-Mujib_Chalets-Dead_Sea_Region.html
    – et la confirmation pour le trek aquatique du Wadi Mujib …qui part de l’autre côté des eco-bungalows :
    https://www.google.fr/search?q=Wadi+Mujib&client=firefox-a&hs=hof&rls=org.mozilla:fr:official&channel=fflb&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=20txU5bbDIab1AXrpYDABg&ved=0CC8QsAQ&biw=1495&bih=780

    ENJOY !
    Faf’Aplouf Articles récents..CONCERT : TEXAS @ Palais de Tokyo – le Yoyo (Paris)My Profile





  7. hervé

    Répondre

    La Jordanie, j’en reviens… C’est vraiment très chouette et je le conseille à toutes celles et ceux qui veulents y aller pour visiter mais également rencontrer des gens sympas, très majoritairement modérés et sages.

    Il faut cependant avoir à l’esprit ce qu’est cette petite contrée, au delà de sa beauté et de sa gentillesse… Elle est un lieu de vie et il faut en goutter la globalité, c’est important dans le cadre d’un voyage…

    Ce tout petit pays est à mon sens bien mal situé sur le plan géopolitique et j’ai bien peur qu’à terme, malgré une volonté de neutralitée affichée par son Roi qui n’en n’est pour ainsi dire pas une, qu’il se retrouve pris dans le piège de sa propre qualité… celle de son accueil et de sa tolérance.

    Le pays regroupe aujourd’hui un peu plus de 7 M d’habitants… il a déjà absorbé des masses de réfugiés palestiniens, des masses de réfugiés Irakiens… en ce moment même, ce sont un peu plus d’un million de Syriens qui sont placés dans des camps et ce chiffre pourrrait bien encore augmenter de manière significative…

    A Aman, les prix de l’immobilier flambe, si bien que les habitants de cette ville peinent à se loger… Les réfugiers notamment irakiens sont très riches et ont largement contribués à faire augenter les prix des logements… c’est un exemple basique de ce qu’on à subir des populations pauvres… plus grave encore est la tournure que prend cet afflux de réfugiés, alors que la ressource en eau est aujourd’hui principalement liée à du pompage en nappe fossile… des nappes qui ne se renoulèvent pour ainsi dire pas.

    Le pays est très très beau, avec une nature aride magnifique et des éléments architecturaux et historiques de tout premier plan. Je suis bien d’accord avec vous tous. En ce qui me concerne, j’ai quitté cet endroit avec des images plein la tête, mais en même temps cette crainte pour lui, qu’il implose sous la pression de son environnement géopolitique.

    Du bonheur donc, mais également une forme de crainte… pour eux.


  8. Je cherche des infos sur le festival de cet été : programmes, comment acheter des billets sur le net, sur place, à l’avance, où…
    Malgré mes recherches je ne trouve rien pour 2015, car les infos et les dates ne sont données que pour 2013 Incertain
    Merci de m’éclairer.
    Cordialement.


  9. Pascalous

    Répondre

    Merci Sarah pour cet article, bien écrit, agréable à lire, il donne envie. Je pars vendredi essayer de retrouver les traces que tu as laissées dans le sol.

    As-tu les coordonnées du guide que vous aviez ?

    Bon voyage !



    • Sarah

      Répondre

      Merci! Je suis allée en Jordanie en avril, et le printemps est une très bonne saison pour y aller. Il fait chaud et beau et les températures sont encore supportables. Par contre, je déconseillerais plutôt juillet-août car il y fait très très chaud.


  10. Sophie

    Répondre

    Merci pour ce super article !
    Je me rends en Jordanie fin juillet et me voilà encore plus impatiente.
    Nous sommes d’ailleurs à la recherche d’un guide, pourrais tu me donner les coordonnées du votre?
    Merci encore



  11. Derny martine

    Répondre

    Nous sommes un couple de retraités(69ans)qui revenons charmés et éblouis par la Jordanie; Ils souffrent de l’absence de touristes alors que c’est un pays très calme où il fait bon vivre;Les jordaniens sont charmants. Sara a dit tout ce qu’il fallait voir; je voudrais donner l’adresse d’une famille de bédouins adorables,pour visiter le Wadi rum en dehors des gros campements VIP: saleh _mosa_wadirum@yahoo.com;
    nous avons passé 2 jours à Pétra au Amra Palace international hôtel; parfait rapport qualité/prix; le bain dans la piscine est appréciable après la longue marche dans Pétra; début novembre est parfait pour la température et l’affluence.



  12. Liliane khalil

    Répondre

    Bonjour je compte me rendre en jordanie avec mon mari a la fin du mois pour 5 jours ou tu nous conseilles de rester ( Amman par ex) et quoi visiter.
    Merci d’avance


  13. Maeva

    Répondre

    Bonjour Sarah !!
    Super blog! Je prévois d’aller en Jordanie en septembre , ce n’est ps le pays où l’on trouve le plus d’info et de blog
    Il y a surtout une info que je ne trouve pas, peux être pourras tu m’éclairer .. Le budget!
    Combien faut il prévoir en moyenne par jour? Ou pour un voyage de 7 à 10 jours ?

    Merciii d’avance 🙂


  14. Magnifique !
    Cet article donne vraiment envie. Ma grand-mère rêverait d’y partir, faudrait que je vois un peu le budget pour lui proposer d’y aller..





  15. C’est une destination de rêve! J’aime bien les photos, elles sont magnifiques! Le voyage est vraiment une expérience exceptionnelle. Merci pour le partage des informations!


Trackbacks/Pingbacks

  1.  Comment réussir un #selfie avec un dromadaire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge